samedi 23 juillet 2011

HOLIDAYS !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 22 juillet 2011

CELLUSONIC : 1 TAILLE DE PANTALON EN MOINS & UN PEU MOINS DE CAPITONS


Ayé, j'ai fait mes 8 séances de Cellusonic, en 1 mois 1/2. Vous voulez savoir ce que ça a donné ?



Côté centimètres :

Cuisses : -2,5 cm x 2 cuisses = -5 cm de "circonférence" au total.
Genoux : -1cm
x 2 genoux = -2 cm au total.

C'est un bon résultat, sachant que je n'ai pas perdu de poids entre la 1ère et la 8ème séance (j'ai même pris 500g), donc ces pertes de cm semblent vraiment dues à la machine.
Pour info, la différence de tour de taille et de hanches entre 2 tailles de vêtement (38 et 40 par exemple) est de 4 cm. Je n'ai pas trouvé l'équivalent en tour de cuisse, mais avec mes -5 cm de circonférence, je pense que j'ai perdu une taille.
J'aurais pu obtenir de meilleurs résultats si j'avais suivi plus scrupuleusement les consignes : pas d'alcool pendant le traitement - impossible avec la vie professionnelle et sociale que je mène (mais je vous rassure, je ne suis pas une alcoolo non plus, hein, c'est genre 1 ou 2 verres de vin ou champ' 3 fois par semaine), limitation des crudités et des sucres rapides (j'ai fait un peu plus attention qu'avant, je mange de toutes façons mieux depuis mon expérience Control, mais je n'ai pas fait de régime non plus, quoi).


Côté capitons :

Ça marche aussi ! Ma vilaine cellulite est visiblement moins visible. Et plus souple au toucher, presque plus "molle", comme si elle était un peu désengorgée. Ma graisse a l'air plus "saine", en fait...
(je n'arrive pas à croire que je suis en train de raconter ça en public... je vais encore me faire charrier par mes clients...)
Mais les capitons n'ont pas totalement disparu, je suis un peu déçue sur ce point là... même si je suis obligée d'admettre que c'est mieux qu'avant, le tout sans douleur ni effort, à part celui d'aller à l'institut Cellusonic de Bastille le temps de la cure, ce qui est un effort modéré, vu que les esthéticiennes, que je salue et remercie au passage, y sont vraiment très agréables !


En conclusion :


J'aurais voulu que ma peau d'orange se transforme en peau de pêche. Ça n'aura été pas tout à fait possible avec Cellusonic, mais comme j'ai observé une nette amélioration des capitons en plus d'une perte de cm que je n'attendais pas, je vous encourage à tester à votre tour cette méthode* !


PS : vous ne pensiez tout de même pas que j'allais vous poster des photos avant / après de ma peau d'orange ? ;)



Cellusonic : première ! (les explications) : ici
+ d'infos : www.cellusonic.fr

Mon institut Cellusonic :
24 Boulevard Beaumarchais, 75011 Paris

* prévoir un beau budget quand même : 79€ la séance

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 21 juillet 2011

SUN-ADDICTS ? CE BILLET EST POUR VOUS...

(âmes sensibles s'éloigner)

Jouons ensemble à la brigade anti-crêpe-au-soleil avec quelques chiffres & images qui vous donneront, je l'espère, l'envie de vous protéger du soleil cet été.

Tout d'abord, des photos pour illustrer ce que risque votre peau si vous n'adoptez pas un comportement prudent au soleil.


A gauche (peau jeune) comme à droite (peau âgée), les rides sur les joues ("plissé soleil") sont caractéristiques des abus d'UV - naturels comme en cabine.

Les rides sont dues à 80% aux UV. Oui, 80%. Le reste, c'est la génétique et l'hygiène de vie (alimentation, tabac, crémage de visage matin et soir...).

Si vous avez un comportement prudent au soleil, vous ferez 4 ans de moins. C'est prouvé*.

L'abus de soleil, ça ne joue pas que sur les rides. Mais aussi sur l'uniformité du teint (taches), l'épaisseur de la peau (aspect "cuir") et l'homogénéité de la surface cutanée (une peau moins lisse est rugueuse au toucher, reflète moins bien la lumière et paraît terne).

La preuve en images avec quelques célébrités.


Lindsay Lohan a 25 ans pour info... Elle en fait 40, non ? Donatella est liftée, mais l'abus de soleil se lit quand même sur son visage. Georgio porte du cuir sur le visage. Jean-Paul aurait eu des ravins moins prononcés s'il avait fait plus attention. Chez Cameron, les dégâts sont encore limités, car elle doit se tartiner de crème solaire, mais à 38 ans, son amour pour la plage et le surf sont déjà décelables. Florence Arthaud, bon, la pauvre, l'excès d'exposition aux UV est probablement dû à son métier de navigatrice.

Et, attention les yeux...

(any comment?)

Bon, là, assez convaincu(e), vous vous dites : ok, je vais me protéger au début des vacances, et après 2 semaines, quand je serai bronzé(e), ciao l'écran solaire. Erreur ! Si vous êtes naturellement blanc(he), votre bronzage ne vous apportera qu'une protection contre les UVB (responsables des coups de soleil) de 2. Si vous êtes noir(e), entre 6 et 8. Et rien contre les UVA responsables du vieillissement.


Alors, c'est quoi un comportement prudent au soleil ?

Je suis sûre que vous le savez déjà.

Pas d'exposition entre midi et 16h, écran solaire indice 20 minimum obligatoire, méfiance de l'ombre que les UV atteignent quand même, et puis c'est à peu près tout. Pour les femmes enceintes, les petits vieux et les enfants, on redouble de prudence (ombre, T-shirt...).

C'est pas bien compliqué...

Vous me promettez que vous ferez attention cet été ?


* Etude TNS Sofres du Centre de Santé de la Peau sur 28 106 femmes dans 12 pays, 2008.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 20 juillet 2011

UNE BONNE IDEE DE RECYCLAGE PUBLICITAIRE



Hier, l'équipe du Petit Marseillais m'a réservé une jolie surprise : un sac réalisé à partir d'une bâche publicitaire qui trônait il y a quelques mois à la Gare du Nord.

Un sac original et unique : il y en a 75 en tout, tous différents, forcément, et le mien a un bout de "S" comme Sophie.


Un sac qui ne fait pas "panneau publicitaire" car il n'y a pas de logo Le Petit Marseillais. Par contre, dès que je l'utiliserai, je penserai à la marque. Et si mes amis me demandent : "Il est sympa ton sac, tu l'as trouvé où ?", eh bien... je parlerai de la marque.


Ils sont malins chez Le Petit Marseillais. ;)


Alors comme j'ai bien aimé cette opération de communication recyclage, je partage avec vous son making off et j'invite tous mes lecteurs marketeurs à s'en inspirer !


[cliquez sur l'image pour lancer la vidéo]

PS : ... Et à la demande de Vesper L, voici MON sac...


... et ce qui se cache à l'intérieur ! ;)


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 15 juillet 2011

L'EFFET PAPILLON


Au fait, faut que je vous raconte... Comment j'ai été influente malgré moi.


Il y a un mois, j'étais invité chez Christophe Robin pour la présentation des nouveautés de la rentrée.
Parmi ces nouveaux produits capillaires, une reformulation de la cultissime Huile à la Lavande, vous savez, celle que les stars utilisent pour magnifier leur chevelure d'or.

Christophe (ouais, je le prénomme et je le tutoie maintenant,
genre) me dit que cette nouvelle formule a été lancée un peu grâce à moi.

Pourquoi ? Parce que dans l'ancienne formule, il y avait de l'huile de palme, et écolo (hum) dans l'âme que je suis, j'avais demandé à son attachée de presse si elle contribuait à la déforestation et l'agonie lente des gorilles en Indonésie ou si elle était cultivée avec un minimum de contrôles et d'éthique.

(bon, en vrai, je ne l'avais pas formulé comme ça, mais on s'en fiche)


(Christophe Robin dans son salon du Meurice
- un jour j'achèterai un portable qui fait de plus belles photos)


Christophe a découvert à ce moment ce problème palmesque dont il n'avait jusqu'ici ouï dire, et comme leur fournisseur tardait à leur répondre sur l'origine de l'huile, il a trouvé ça louche et a décidé de prendre le taureau par les cornes et de substituer son huile de palme par de l'huile de palme éthique certifiée Ecocert. Et du coup, d'en profiter pour modifier un peu la formule de L'Huile à la Lavande, la rendre plus légère, plus facilement rinçable.

Un nouveau produit dont il est au final hyper fier.



A la journée de presse, quand je suis arrivée, Christophe, enthousiaste, a commencé à annoncer à la ronde que c'était "grâce à elle, la blogueuse, là" qu'il avait changé la formule de l'Huile à la Lavande.

Alors voilà, ça fait plaisir, quand même
. Même si mon intervention a était tout à fait innocente et passive, même si l'équipe marketing a dit que oui, bon, Christophe, mais on était déjà sur le sujet avant mais tu ne le savais pas, même si des copines m'ont dit que l'huile de palme Ecocert, c'est vaguement mieux que la vilaine huile de palme mais pas tant que ça.


J'ai mis le doigt sur un sujet grave dont Christophe Robin n'avait pas idée et il a fait de la substitution de l'huile de palme une priorité.

Et comme il en parle beaucoup autour de lui, il va peut-être éveiller la conscience d'autres personnes, qui à leur tour en parleront à d'autres, qui...


Effet papillon.

Petite fierté personnelle. Toute relative, mais quand même.
:)
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 13 juillet 2011

♥ PETITE ANNONCE ♥


JF 27 ans (hum) cherche envoyés spéciaux pour collaboration à la rubrique Beautés du Monde.

Si vous partez en vacances à l'étranger, que vous avez l'occasion de rencontrer des locaux, et que vous avez 10 minutes devant vous, ce serait VRAIMENT très sympa de leur poser quelques questions beauté. Des questions toutes simples, que vous pouvez apprendre par coeur tellement elles sont faciles !

  1. Qu’est-ce qu’une jolie femme pour toi ?
  2. Quelles personnalités symbolisent le mieux la Beauté pour toi ?
  3. Quelle est ta routine beauté (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle / visage, corps, cheveux) ?
  4. As-tu des secrets de beauté à partager avec les lectrices de (dé)maquillages ?
  5. Où achètes-tu tes produits de beauté ?

Avec une photo de votre Beauté du Monde, et (seulement si c'est possible) de sa salle de bain ou de ses produits.

A la rentrée, vous aurez déjà droit à une beauté mauricienne et une beauté grecque. J'espère qu'on en aura beaucoup plus !

Merci les amis !!

(les interviews déjà publiées sont ici)


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 12 juillet 2011

J'AI TESTE UNE "REUNION TUPPERWARE" BEAUTE !


Je fais partie des 30%* des français totalement réfractaires à la vente en réunion : vous savez, ces réunions inventées par Tupperware, déclinées aujourd'hui pour de la lingerie, des sextoys ou des cosmétiques (Avon, Frédéric M, Nu Skin...) où l'on se retrouve entre copines pour découvrir (... et acheter) des produits.

Mais comme ce mystérieux canal de distribution a de plus en plus de succès, j'ai voulu essayer. Pour vous le faire découvrir ((dé)maquillages, ce sont les coulisses de la beauté, ne l'oublions pas !), pour le tester pour ma culture professionnelle aussi.

Le plus simple a été de m'adresser à Natura Brasil, le leader mondial de la vente de produits de beauté par réunion : en Amérique du Sud, où ils sont n°1 des cosmétiques, ils ne procèdent que comme ça, d'ailleurs. Leur seule boutique au monde est à Paris, car les français ne sont pas encore tous mûrs pour ce genre de ventes
(la preuve avec moi, hum).

J'ai été mise en contact avec Julia, ma conseillère Natura dédiée, et j'ai réuni un samedi après-midi 7 ou 8 copines novices elles aussi, chez moi, pour voir...

Julia a commencé par nous présenter la marque, via une petite vidéo, puis a montré la gestuelle d'un auto-massage des mains, que chacune a effectué consciencieusement,
avec l'un des produits phares de la marque, le Pulpe Mains.

Allez, juste pour vous, le protocole de l'auto-massage Natura !

Ensuite, à ma demande, elle s'est attardée sur les nouveautés du moment, la gamme Açai
(souvenez-vous). Vous pouvez choisir avec votre conseillère la thématique de votre atelier : nouveautés, maquillage, spécial maman ou hommes...


Un assortiment de produits était à disposition pour tester textures et parfums.


Et au bout d'une petite heure de démonstration, la quasi-totalité de mes copines a voulu acheter des produits (l'une d'entre elle a un peu hésité puis a craqué quelques jours après en passant à la boutique parisienne).

C'est chez moi ! Elle est pas top, ma vue ?

Malheureusement, vous ne pouvez pas partir tout de suite avec vos achats. Il faut passer un bon de commande, et vous les recevez chez vous, quelques jours plus tard.

D'un point de vue professionnel, j'ai trouvé ça hyper intéressant : un moment convivial, des prospects pas pressés, à l'écoute pendant une heure (le rêve) et au final, 100% des filles convaincues, 100% de ventes. Un autre avantage : le relationnel avec la conseillère, qui vous sollicite régulièrement, vous présente les nouveautés en avant-première, vous propose des offres que vous n'avez pas en passant via la boutique ou le site web, etc..., bref, une vraie relation de proximité, qui incite à acheter d'avantage. Pour les marques, c'est toujours plus facile de fidéliser que de recruter, ne l'oublions pas...

La limite : trouver des prospects qui veulent bien jouer le jeu ! Sincèrement, si je n'étais pas intéressée pour en faire un billet, JAMAIS je n'aurai franchi le pas...


Avant de revenir sur le métier de conseillère (qui pourrait vous intéresser car Natura recrute), je laisse la parole à trois des participantes, qui nous racontent comment elles ont vécu l'aventure :

Delphine : "Il 'agissait pour ma part de mon premier atelier à domicile, je connaissais le principe mais j'avais une appréhension sur la manière de présenter les produits, voyant ça assez agressif commercialement.
Cela n'a pas du tout été le cas et j'ai été séduite par l'approche des produits et comment nous les avons testés. Concernant la marque, je la connaissais de nom mais je ne l'avais jamais testée, c'était donc l'occasion. J'ai au final acheté deux produits et j'en suis très satisfaite, je pense que je recommanderai par la suite. J'en ai parlé autour de moi, mais c'est un peu compliqué d'organiser ce genre d'atelier chez moi." (Delphine, c'est Fifi les Bon Tuyaux)

Clarisse : "Un atelier utile pour découvrir la marque, dommage seulement que les produits n'étaient pas disponibles sur-place car, à l'idée de devoir commander et attendre, on peut renoncer, ce qui fut mon cas. N'empêche que, quelques jours après, je suis entrée en boutique et j'ai acheté le gommage Açai que j'avais testé lors de la réunion, donc : au final, la marque gagne quand même ! ;)"

Nadège : "La réunion m'a beaucoup plu. C'était une grande première mais le fait de se retrouver entre filles, de papoter cosmétiques autour d'un verre et de pouvoir tester les produits sur-place, j'ai trouvé tout cela très convivial. J'ai acheté le fameux gommage corporel Açai sur lequel j'ai flashé, et dont j'ai déjà fait l'éloge autour de moi :-) Ça me plairait beaucoup de refaire une réunion, mais plutôt chez quelqu'un que chez moi. Quant à devenir conseillère, pourquoi pas dans le futur, mais ce n'est pas à l'ordre du jour. Je pense qu'il faut quand même y consacrer du temps pour que cela soit bien fait et ce n'est pas dans mes possibilités en ce moment. Bref, moment très agréable, à renouveler !"


Petit focus conseillers :

La plupart des conseillers ne le sont pas à temps plein : c'est un complément de revenus, notamment pour les personnes (femmes ET hommes) qui travaillent à temps partiel. Ou les (desparate?) housewives (househusbands?).

Natura recrute actuellement des conseillers sur toute la France.
Si vous êtes intéressé(e), sachez qu'il faut être un minimum sérieux, suivre des formations par exemple, et sachez aussi, si vous ne la connaissez pas, que la gamme est juste extraordinaire et que ce sera forcément un plaisir pour vous de la faire découvrir. Vous pouvez contacter
Julia de ma part pour toute information complémentaire : julia.pajany@gmail.com.

°°°

PS : ce blog n'étant pas une tribune libre pour faire sa pub, j'invite les conseillers Natura Brasil à ne pas mettre leurs mails ou n° de téléphone en commentaire, comme à chaque fois que je parle de Natura. Je les censurerai de toutes façons. Merci de votre compréhension ! :)

* chiffres internes Natura Brasil

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 8 juillet 2011

LE ROMAN-PHOTOS DE MON VOYAGE DE BLOGUEUSES A AIX-EN-PROVENCE

Un voyage de blogueuses, c'est comme un voyage de presse, sauf qu'il n'y a pas de journalistes, alors c'est plus drôle.

C'est Le Petit Marseillais qui nous m'a invitée à Aix-en -Provence en mai dernier, avec une dizaine d'autres blogueuses, à l'occasion de la sortie d'une nouvelle gamme miam (ici) et d'un évènement un peu exceptionnel : la "Maison Le Petit Marseillais", lieu éphémère où, pendant une semaine, des consommatrices ont pu profiter de soins et de conseils d'experts en coiffure, en présence notamment de Sylvie Coudray.

Allez, je vous dévoile un peu les coulisses de ce voyage de blogueuses !


Bon ben là, pour finir, c'est en exclusivité mondiale le making-off de "La Maison du Petit Marseillais" :

video


Voilà, voilà, un petit week-en fort sympathique, ma foi, et peuchère, ça donne envie d'habiter dans le Sude !


°°°
Starring : Angie, Eamimi, Ellea, Fressine, Gaëlle, Jade, Manou, Natacha, Plastie, Shanice et Virginie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 7 juillet 2011

EXTENSIONS EN CHEVEUX HUMAINS : ON VALIDE OU PAS ?

J'ai les cheveux fins. Et assez courts (épaules) depuis quelques semaines. J'ai été invitée au mariage de Jérôme et Sidonie et je rêvais d'y aller avec un chignon fou, romantico-négligé. Sauf que, sans intervention extérieure, eh bien c'est pas possible.

J'ai repensé aux mèches clipables Royal Extension qui traînent dans mon bac-à-produits-offerts-par-les-marques depuis près de... 6 mois. Des mèches dont l'ambassadrice officielle est Elodie Gossuin (non, non, revenez ! moi aussi ça m'a fait le même effet au début ;)).


Ce sont des mèches en cheveux naturels. C'est à dire... humains, oui.

Je vous avoue que la première fois que je les ai touchées, j'ai été traversée d'une sorte de dégoût. De la matière organique, morte, qui a poussé sur la tête d'une femme inconnue à l'autre bout de la la Planète... o_O


Et puis on entend tellement de choses pas très catholiques sur ce commerce très spécifique : vols de cheveux dans les prisons russe, vente de cheveux par des Indiennes désespérées pour quelques roupies...


Je me suis donc renseignée avant d'adopter.

Déjà, ce ne sont pas des mèches russes, car ces dernières sont blond naturel, rares donc chères, et ce serait trop con de la part de la marque de les teindre en châtain banal derrière !


Elles sont d'origine indienne. Elles ne sont pas achetées aux femmes, celles-ci les "abandonnent" lors d'un rituel hindou qui consiste à se raser la tête.
Les temples dans lesquels ont lieu les rasages sont donc inondés de cheveux humains.

Ils les recyclent de différentes manières :
  • les cheveux courts sont utilisés pour du "fourrage" (matelas...) ou pour donner du goût aux nans (pains traditionnels - oui, beurk).
  • les cheveux longs sont revendus à des entreprises occidentales pour faire des mèches.
Les revenus de ces ventes servent à entretenir le temple, créer des écoles, donner des repas aux plus démunis, etc... Les fidèles ne touchent rien, bien sûr, car leur démarche a un caractère uniquement religieux, mais les temples en "profitent" pour récupérer des fonds au lieu de jeter les cheveux - ce dont on ne peut les blâmer.

Donc moi, éthiquement, ça me va.

Je n'ai pas l’impression d'exploiter la misère humaine, juste de profiter de mèches qui de toutes façons sont là, et d'en faire profiter indirectement les fidèles qui ont fait la démarche de se raser le crâne.


Voici à quoi ressemblent les fameuses mèches :


Elles se clipsent hyper facilement et sont invisibles dans la chevelure. Au toucher, les cheveux sont un peu plus épais que les miens, mais ça ne se voit pas.


Pour le mariage de Sido & Jé, j'ai fait mon chignon en 5 minutes chrono. Je vous assure, pas plus. Et le résultat n'était pas mal du tout ! Voyez vous-même (sachant que la photo a été prise à 4h du mat, donc forcément, le chignon était encore plus "flou" qu'en début d'après-midi !).




Les mèches existent en plusieurs couleurs, sont réutilisables si on les entretient correctement (shampooing doux...). Un kit coûte entre 59 et 75€ (ce qui n'est pas si cher au final, vu qu'il est réutilisable). Pour info, je n'ai pas utilisé toutes le mèches du kit pour le chignon, peut-être les 2/3.

Donc je dis un grand OUI à Royal Extension ! Je valide ces mèches, j'ai adoré, et je les réutiliserai !

Et vous, ça vous tente ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 5 juillet 2011

CHACUN CHERCHE SON SHAMPOOING

[concours inside : 5 lots shampoing + soin à gagner]
> EDIT : concours clos, résultats en fin de billet <


Allez, aujourd’hui, on joue à la maîtresse d'école. On reprend les bases du cheveu. Des cheveux caucasiens, africains (en réalité, on dit «de type négroïde » car les africains du Maghreb , par exemple, n’ont pas tous les cheveux crépus), et asiatiques. On parle de leurs spécificités, leurs différences. Pour que vous puissiez diagnostiquer vous-même vos types de cheveu et cuir chevelu et faire le meilleur choix de soins en conséquence.

Vous verrez qu’il ne faut pas s’arrêter à la couleur de peau pour choisir ses produits capillaires. Que vous pouvez avoir une peau de type caucasien (blanche à mate) et des cheveux de nature négroïde (crépus) ou à tendance asiatique (des « baguettes ») !

Dans le rôle des professeurs : Kathy Jean-Louis, Directrice du spécialiste du cheveu Phytospecific, et Fatou Plat, sa Directrice Recherche & Développement dont je passe sous silence tous les diplômes pour ne pas trop vous impressionner.

Allez, zou ! On commence la leçon.



MORT OU VIF ?

Tout d’abord, un petit rappel : le cheveu est une sorte de mort-vivant. La partie vivante est située sous la peau : c’est le bulbe (ou la racine ou le follicule) pileux. Le cheveu pousse par cette racine, pas au niveau de son extrémité. La fibre capillaire est inerte, comme morte : la preuve, lorsque vous vous coupez les cheveux, vous ne sentez rien. Alors que lorsque vous vous les arrachez, et que le bulbe vivant vient avec, ça fait mal !
Pour avoir de beaux cheveux, il faut donc s’occuper à la fois de la fibre (biologiquement inerte mais que l’on peut rendre plus belle et protéger) ET du cuir chevelu dans lequel s’ancrent les racines (responsable de la bonne santé du cheveu).


RAIDES OU FRISES ?

Le degré de « frisure » du cheveu est dû à l’angle d’implantation du follicule pileux dans le cuir chevelu et à la morphologie de la fibre. Plus le cheveu est implanté couché et plus sa section transversale est aplatie, plus le cheveu sera bouclé : il sort en faisant une vrille. A l’inverse, plus le cheveu est implanté perpendiculairement au cuir chevelu et plus sa section est circulaire, plus il sera raide.


LE CHEVEU DE TYPE ASIATIQUE

C’est celui qui pose le moins de problèmes.
Il a une section transversale bien circulaire et une implantation bien droite dans le cuir chevelu, ce qui fait qu’il est raide et souple, parfois légèrement ondulé.
Le diamètre de sa fibre est régulier, il est résistant.
Le cuir chevelu de type asiatique sécrète du sébum, qui se répartit uniformément le long de la fibre capillaire. Le sébum reflète la lumière, ce type de cheveux est donc bien brillant. Le sébum a également une action protectrice, et la fibre de type asiatique est donc à l’abri des agressions extérieures, et rarement sèche - sauf si elle est dénaturé par des permanentes ou autres colorations chimiques, bien sûr.
En conclusion : c’est le cheveu presque parfait qui nous rend toutes jalouses !

Comment en prendre soin : shampooing + après-shampooing tous les 3-4 jours, masque une fois tous les 15 jours… et la plupart du temps, c’est suffisant.


LE CHEVEU DE TYPE NEGROÏDE

Il est de frisé à très crépu car son implantation est couchée et sa section transversale aplatie, elliptique.
Son diamètre est très irrégulier : alternance de zones aplaties et d’étranglements qui le rendent peu résistant, cassant. Les longs cheveux crépus sont rares, ils cassent avant. La fibre est rêche, les écailles ouvertes, le démêlage est donc difficile – un peu moins lorsque le cheveu est mouillé.
Le cuir chevelu sécrète peu de sébum. Le cheveu négroïde ne reflète donc pas bien la lumière, il a un aspect mat, voire terne. Il n’est pas protégé par le sébum et est donc particulièrement sec et vulnérable aux agressions, d’autant plus qu’il est plus poreux que les autres types de cheveux.
Le cheveu négroïde est souvent fragilisé, dénaturé, par les tresses serrées, les tissages, les défrisages et autres techniques mises au point depuis des millénaires par les femmes pour les rendre plus beaux et plus faciles à vivre, mais qui, paradoxalement, le fragilisent encore plus.

Comment en prendre soin : éviter de les laver trop souvent (tous les 7 à 10 jours). La veille du shampooing, faire un masque 20 minutes avec de l’avant-shampooing. Après le shampooing, ne pas zapper l’après shampooing que l’on prendra le temps de faire pénétrer longuement, mèche à mèche, avant de laisser poser quelques minutes puis rincer. Appliquer une crème de jour non rincée sur les longueurs aussi souvent que nécessaire (tous les 2 jours par exemple).
Choisir des produits de coloration et défrisage adaptés (Phytospecific en propose des très bien).
On peut aussi s’inspirer de la méthode
No Poo mise au point par l’américaine Lorraine Massey (supprimer totalement le shampooing et se laver les cheveux uniquement à l’après-shampooing : voir ici pour plus d’infos)


LE CHEVEU DE TYPE CAUCASIEN

C’est un mix entre le cheveu de type asiatique et celui de type négroïde.
Selon son implantation dans le cuir chevelu et la forme de sa section transversale, il peut être très raide, ondulé, bouclé, frisé, et même crépu.
La fibre est plutôt régulière, sauf en cas de cheveux frisés ou crépus.
Le cuir chevelu sécrète plus ou moins de sébum, le cheveu est donc plus ou moins gras, plus ou moins brillant, plus ou moins protégé.

Comment en prendre soin : shampooing + après-shampooing tous les 2 à 5 jours selon la nature du cuir chevelu (on lave plus souvent s’il est gras), masque une fois par semaine, crème sans rinçage sur les fourches.
Si on a des cheveux crépus, frisés ou très frisés, on s’inspire des méthodes de soin des cheveux négroïdes. Si on a les cheveux raides ou légèrement ondulés, lisses, brillants et non desséchés, on s’inspire des méthodes de soin des cheveux asiatiques.


°°°

CONCOURS !

Phytospecific vous propose de gagner 5 lots de 2 produits adaptés à vos cheveux.



Si vous êtes de type caucasien avec des cheveux secs comme moi, la gamme Force Vitale sera tout à fait adaptée. Si vous avez les cheveux crépus, vous choisirez la gamme Hydratation Riche. Si vous avez les cheveux dénaturés (colorés, défrisés...), la gamme Restructurant Profond.

Pour participer, citez-moi en commentaire une autre marque du groupe auquel Phytospecific appartient (Ales Groupe).

Vous avez jusqu'à vendredi soir minuit pour répondre (je modère les commentaires, c'est normal si le vôtre n'apparait pas tout de suite).

Je tirerai 5 personnes au sort parmi les bonnes réponses et annoncerai les gagnants ici-même le week-end prochain.

Bonne chance à tous !

+ d’infos : www.fr-phytospecific.com

°°°

RÉSULTATS DU CONCOURS :

Alors alors… les gagnants sont… :
  1. Whitepitchie
  2. Barbie Turique
  3. Montaw
  4. Arantxa
  5. Curly Girl

Merci de m’envoyer vos coordonnées + le choix de la gamme à demaquillages[a]gmail.com.
Et comme d’habitude dorénavant, si je n’ai pas de vos nouvelles dans 8 jours, je remets les lots non réclamés en jeu sur ma page Facebook. :)

Merci à tous pour vos participations et très bon week-end, moi je pars en Normandie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 2 juillet 2011

LA FAUSSE BONNE IDEE DE SVR


Page 158 de Biba : "Grande première, ce soin combine un actif qui diminue l'intensité des rougeurs et une formule solaire SPF50 adaptée au visage. Pour ne pas se transformer en tomate. Crème Haute Protection Rubialine (SVR), 16€."

Une petite recherche sur le web m'en dit un peu plus sur la formule de ce produit :
  • "Le Bioflavonïde naturel, puissant antioxydant, agit efficacement sur l'intensité et la persistance des rougeurs."
  • "Un actif spécifique lutte contre les sensations d'échauffements."
Bon, je vous donne mon avis de cosmétologue ?
(cosmétologue, c'est pas comme dermatologue, ça veut rien dire, hein, c'est pour ça que je m'autoproclame ainsi)


Et bien c'est une TRÈS mauvaise idée. Pas pédagogique pour un sou.


Vous savez que l'on a (presque) tous tendance à trop s'exposer au soleil. Ce qui nous fait retourner à l'ombre, c'est quand on s'aperçoit que nos épaules ou notre décolleté commencent à rougir, que notre peau s'échauffe. Oups, coup de soleil imminent, j'arrête les frais.

En réalité, quand on en arrive là, c'est déjà trop tard : la peau a eu sa dose d'UVA et UVAB et le fait qu'elle rougisse et augmente sa température est une réaction d'inflammation, parce que les cellules ont été trop agressées, ne fonctionnent déjà plus "sainement".


Alors imaginez si un actif permet de retarder l'apparition de ces rougeurs qui sont le signal de détresse que notre organisme nous envoie pour nous dire qu'on a déjà trop abusé du soleil !!!

Comme si ce n'était pas assez, notre pauvre petite peau se prendrait alors l'air de rien une dose supplémentaire d'UV, et bonjour les dégâts - je ne vous referai pas ici un cours sur les méfaits de ces derniers.

°°°

PS : par contre, ce genre d'actifs serait tout à fait intéressant pour les soins après-solaire. Quand on a abusé du soleil et qu'on veut réparer les dégâts, diminuer l'inflammation et les échauffements, oui. Mais pas pendant, non.

PS2 : je vous rassure, l'effet de cet actif doit retarder tout au plus de 3-5 minutes l'apparition des rougeurs. C'est +/- du marketing.

EDIT : on me susurre dans l'oreille que la gamme Rubialine serait une gamme pour peaux sensibles / couperosées etc, et que par conséquent l'intention de SVR sur son écran solaire anti-rougeurs ne serait pas celle que l'on pourrait croire, mais plutôt une "maladresse".
Sauf que, ça ne change rien aux à l'interprétation que l'on peut en faire (écran qui retarde les rougeurs = coups de soleil) ni aux conséquences (on s'expose plus alors que la peau a déjà eu sa dose d'UV - d'autant plus grave pour les peaux sensible !!).




Rendez-vous sur Hellocoton !