dimanche 14 juillet 2013

LA BLOGUEUSE EST DANS LE PRÉ !

Weleda, c'est l'une des marques pionnières de la cosmétique naturelle. Elle a été créée en... 1921 (!) par Rudolf Steiner (anthroposophe), Ita Wegman (médecin) et Oskar Schmiedel (chimiste). Je ne vais pas m'étendre sur sa philosophie et ses origines, je ne saurai pas mieux en parler que Weleda ici.

Weleda, pour moi, c'était une cosmétique Bio "à l'ancienne", c'est à dire dans la mouvance less is more, avec une sensorialité et des promesses basiques (ses clientes s'acceptent à peu près comme elles sont et aiment les huiles végétales, les émulsions simples... je ne dis pas que ce n'est pas efficace, disons que ça ne vous réduira pas vos rides en 1 heure ;)), avec une dimension médicinale (des soins aux plantes), "anthroposophique" (rassurez-vous, moi non plus je ne connaissais pas), "bio-dynamique", une certification Bio par Demeter sans qu'on le sache forcément (ils ne l'affichent pas), bref, une marque parfaite pour ma cops Elsa-la-décroissante-ardéchoise (remember), idéale pour de nombreuses mum-to-be qui se tournent vers elle au moment de leur grossesse quand elles ont peur "d'empoisonner" leur fœtus puis y restent ensuite fidèles (schéma classique d'adhésion à la marque), ou d'autres bobos / bohos so 2013, mais qui entre nous faisait un peu bâiller une So-la-parigotte-qui-veut-être-surprise-s'évader-et-sentir-bon.

Cela dit, je savais que ce sont de bons produits, et je savais aussi qu'ils ont fait des efforts niveau sensorialité ces dernières années, qu'ils ont modernisé les formules et le design, et que je ne suis pas à l'abri de devenir un jour accro moi aussi, pourquoi pas (il n'y a que les imbéciles...).

Ce qui m'intéresse surtout chez Weleda, ce sont les coulisses, la philosophie, le savoir et le savoir-faire sur les plantes médecinales et cosmétiques. Ce positionnement tellement particulier, tellement différent. Car cette dimension Nature est chez eux tout sauf marketing, et ça se sent. Du coup, quand Weleda m'a invitée à un voyage de presse pour visiter ses jardins et cueillir le calendula fin juin, je n'ai pu que me jeter sur l'occasion de découvrir l'envers du décor, même si, même si, même si... ces jardins se trouvent en Allemagne, dans la région de Stuttgart, plus précisément à (prenez votre inspiration) Schwäbisch Gmünd, et je vous entends, vous vous dites que ce n'est pas la région du monde qui fait le plus rêver, je vous trouve vraiment snobs, les amis, c’est très bien l'Allemagne.

On se fait une petite immersion dans les jardins Weleda ? 

Allez, suivez moi.......


Quand on arrive chez Weleda, après avoir passé à droite de l'alambic géant et à gauche les bureaux et la boutique, il suffit de suivre le panneau "Heilpflanzengarten", qui veut dire "jardins de plantes médecinales" (j'ai fait allemand première langue).
(bon, ok, je suis allée voir sur Wordreference pour la traduction, mais en décomposant le mot, je me doutais que ça voulait dire ça)
(bon, ok, notre destination étant les jardins de plantes médecinales de Weleda, ce n'était pas bien compliqué à deviner)



Ces jardins ne sont pas les seuls du groupe, il me semble qu'il y en a aussi en France et en Suisse, et peut-être ailleurs en Allemagne (je n'ai pas pris de notes, pardon). Ceux de Schwäbisch Gmünd ont ouvert en 2006. Et si ma mémoire est bonne, on cultive chez Weleda 90% des plantes qui seront intégrées dans les formules, le reste étant sourcé ailleurs (Weleda, si tu passes par ici, tu peux te permettre de me corriger sur les chiffres).


Avant d'entrer dans le vif du sujet (le calendula, toussa), on fait la connaissance de Coin-Coin et MoutMout, très sympas, et puis vous aurez remarqué qu'IL FAIT BEAU en Allemagne.
.

Ensuite, direction la remise pour s'équiper (on n'est pas là pour rigoler).

Un peu d'humour allemand en passant...
(bon, le visage dans l'arbre, là, moi, en vérité, ça m'a fait plutôt flipper, mais je suis une fille courageuse, j'ai fait genre tout va bien, puis j'ai quand même demandé "Et si on allait les cueillir ces fleurs de calendula, hein (pleaaaase) ?").
.

Donc je m'aperçois que j'ai mis 2 fois la photo des sacs plastiques aux pieds, ça a dû marquer mon inconscient, pourtant en usine de fabrication cosmétique on en met aussi, ce n'est pas comme si c'était tout nouveau ou totalement fun pour moi...

 

Et la cueillette démarre ! Ce n'est pas du calendula, car vu le printemps peu ensoleillé que les Allemands ont eu tout comme nous, il n'était pas encore "mûr". On s'est donc rabattus sur une autre petite plantouille, mais ne me demandez pas ce que c'est, j'ai oublié, je me souviens juste qu'il faut ne cueillir que les grappes de fleurs dont au moins une est ouverte.


Vous remarquerez que la cueillette se fait à la main. Bonjour le coût de la main d’œuvre.
(question pour voir si vous suivez : la grappe de fleurs à droite est-elle prête à être cueillie ou non ?)


Après la cueillette, nous avons fait le tour du jardin pour découvrir d'autres plantes utilisées par Weleda, notamment des plantes toxiques (une des journalistes qui est aussi écrivain de romans policiers est alors devenue très curieuse : "Et l'empoisonnement avec cette plante, il est violent, quels sont les symptômes ? Ah bon, c'est très lent ? Aaah, super ça, donc mon personnage va en distiller un peu tous les jours dans la soupe de son mari." - rappelez-moi de ne pas déjeuner à côté d'elle).

  
Vous savez ce qu'on dit des coquelicots ? Ils ne poussent que sur terrains sains, car comme les mauvaises herbes, ils ne supportent pas les pesticides. Il y en avait un peu partout dans les jardins, ça vous donne une idée du degré de non-pollution de l'endroit...

 

J'ai discrètement prélevé quelques groseilles et fraises de bois pour les stocker dans mon estomac, mais chuuut....
.

Vous voulez encore des photos de plantes ???
.

Plusieurs variétés de roses, l'une des spécialités de Weleda, sachant qu'ils en cultivent aussi en Turquie (à quand un voyage de presse là-bas ? je dis ça juste comme ça, hein, n'y voyez aucun message particulier).
Et oui, je sais, ce ne sont pas que des roses, il y a je crois de l'églantier ("rosier sauvage"), et du... ? (demandez à votre grand-mère).


Revoiloù les coquelicots (ma fleur préférée, je crois).


Ah et j'ai oublié de vous dire : pour faire la cueillette de bon matin, on s'est levées A L'AUBE. Donc forcément, en milieu de journée, le petit coup de barre est inévitable............


(Kaki, Mlle Gima et votre serviteuse très en forme - il y a avait aussi Emma mais elle c'est une warrior, elle ne s'endort pas, donc pas de photos compromettantes)

Enfin, bien sûr, comme tout on voyage de presse qui se respecte, nous avons été over-chouchoutées, massage aux huiles végétales Weleda qui sentent bon (grenade pour ma part), découverte de la gastronomie allemande (boulettes de pommes de terres à la mie de pain avec un cœur-surprise de croûton de pain, bretzels, pommes de terre, bouillon aux boulettes de foie, patates, plats en sauce, kartoffeln...), re-massage, hôtel thermal 4*, gift bags...



Ce que je retire de ce voyage de presse : Weleda est une marque aussi authentique et sincère qu'elle en a l'air, un peu moins "planante" que certains me l'avaient affirmé (une légende dit qu'ils cultiveraient certaines plantes tout nus à la pleine lune, ce qui m'a été démenti par la responsable communication des jardins - oui moi j'ose poser des questions idiotes), avec des produits plus sympas que je ne pensais, oui, certains très sensoriels, oui, et dorénavant, lorsque je les utiliserai, une chose est sûre, j'aurai l'impression d'abreuver ma peau de pures vertus de plantes "propres", de me ressourcer en Nature avec un grand N.

A vous maintenant : Weleda, ça évoque quoi pour vous ? Vous aimez ? Vous ne jurez que par eux ? Vous n'avez jamais essayé ? Vous êtes tentés, ou non ? J'attends vos avis et témoignages en commentaire !

Et un énorme Danke Shön à Weleda !

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il ne passe pas inaperçu, on ne voit que lui en arrivant !

      Supprimer
  2. Excellent ton article, ça rappelle tant de bons souvenirs !!
    (Pour info, j'avais dû m'endormir en même temps que toi, je crois que Kaki m'avait grillée ^^ et du coup, ça m'avait rapidement remis les idées en place !! ;)
    En tout cas, super moment grâce à vous !! :)
    Gros bisous et bonne soirée !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, donc tu es humaine toi aussi ;).
      Moi je me lève à 8h30 d'habitude donc 6h, c'était chaud...

      Supprimer
  3. La fine équipe! J'ai adoré cette découverte, la marque, les gens qui y travaillent et bien entendu, vous les copines ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai été surprise de l'ambiance très détendue des Welediens au travail... ils ont de la chance, je crois.

      Supprimer
  4. Weleda est une marque que j'ai toujours connu dans ma salle de baon puisque ma maman en était une grande adepte, par contre, j'avoue que je ne m'étais jamais intéressée à ce qu'il y avait derrière ce nom. Merci donc pour ton article qui me donne envie de réintégrer davantage de ces produits dans mes routines!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait de découvrir les coulisses m'a donné envie de m'y mettre aussi, notamment pour la dimension "saine", less is more, et la confiance que j'ai en ces produits maintenant que j'en sais un peu plus.
      J'avais déjà eu des produits de la marque, mais parmi la foultitude de ceux que je reçois, ceux de Weleda m'attiraient moyennement, je ne suis pas tout à fait dans la cible. Pour le moment, j'ai testé la crème à la rose, que j'aime bien sans plus, et l'huile à la grenade que j'aime beaucoup (je suis une grande consommatrice des huiles végétales pour le corps, le visage et les cheveux et celle-ci est quand même plus agréable qu'une simple huile d'olive !).

      Supprimer
  5. ah pour le coup j'avoue que je connais mieux Santé et Melvita par contre je ne connais pas du tout du tout Weleda (sauf de nom bien sûr).

    Sympa les photos de plantes! c'est relaxant de voir du vert et des fleurs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Santé" ça me fait halluciner ce nom, à chaque fois ! Alors que c'est uniquement de la cosmétique, c'est bien ça ?
      Marque pas très connue en France...

      Supprimer
  6. Alors avant que je n'oublie pour le salaire ne t'inquiète pas, ils n'ont pas de minimum, personnellement j'ai travaillé là bas et je gagnais autant que mes collègues (elles travaillent 3 heures par jour en moyenne) et gagnaient 200 euros. Par exemple (c'est encore plus parlant), le logement dans le centre de Berlin TTC c'est maximum 500 euros pour un bel appartement, et les repas au restaurant du coin (bon certes pas un 5 étoile), je payais 4 ou 5 euros pour un repas copieux avec l’alcool grec offert.
    Donc ils sont moins bien lotis que nous mais la vie est moins chère.
    Revenons à Weleda, j'avoue que je suis attirée par la marque depuis des années. Elle me plait dans sa sensorialité (c'est très aromatique et j'adore ça), c'est bien formulé et je n'ai pas de souvenir d'allergies avec eux.
    Rajoute (mais ce n'est pas un critère d'achat pour moi) que c'est naturel et bio, et là j'ai la totale.
    Le soin à l'argousier est génial, as-tu remarqué la petite capsule siliconée qui empêche l'air de rentrer ? C'est tout bête et d'une efficacité exemplaire.
    La crème main est très agréable aussi (si je ne me trompe pas c'est le petit tube orange à côté du rouge sur la dernière photo).
    Après je suis prenante de ton opinion sur la crème pied, je ne l'avais pas trouvé lors de ma dernière escapade en Allemagne. Car je me ruine dès que je passe outre Rhin car la différence de prix est énorme, le plus compliqué étant d'arriver à se faire conseiller et comprendre (car les termes techniques de la cosméto, je ne les maitrise pas en allemand).
    Bref, une adepte, je suis en plein test de 3 soins de la marque et j'adore, c'est sensoriel à souhaits et pas d'allergies, je sens que je vais être une nouvelle adepte.... quoique je l'étais déjà ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le fait de bien payer ses salariés entre dans la conception "anthroposophique" de Weleda, je n em'inquiète pas trop pour eux ;).
      Merci pour ton témoignage sur les produits, je prends la crème pieds avec moi en vacances (grande marcheuse) et je vous dirai ce que j'en pense à la rentrée !
      Tiens, au fait, j'ai acheté le dentifrice à la boutique, il était en soldes (1€ le tube format voyage), je l'emporte cet été aussi.

      Supprimer
    2. Je n'ai pas essayé le dentifrice, j'aimerais aussi ton avis car actuellement j'utilise un dentifrice Melvita et autant dire que je ne l'aime pas, il me semble qu'il n'agit pas (je dois trop avoir l'habitude des dentifrices qui 'décapent').
      Quand aux employés, ta remarque est sans doute la bonne en effet, ils ne sont pas comme les autres marques. En tout cas, je pense que leur place doit être intéressante, même si ce n'est pas tous les jours facile.

      Supprimer
    3. Oui je te dirai. A mon avis, il ne mousse pas trop non plus, si c'est ce qui t'a gêné avec le dentifrice Melvita. Exactement comme les gels douche bio versus conventionnels ! ;)

      Supprimer
  7. Très beau reportage !!!! Ton article me donne la même image que j'ai de la marque : simple et authentique ! J'utilise la Crème pour le change au Calendula pour ma puce de 18 mois et elle est vraiment bien, hydratante et douce ! Je ne me suis jamais achetée de produits Weleda pour moi, faudrait que j'y pense ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Tu confirmes ce que je dis : on entre souvent chez Weleda via ses enfants !! ;)

      Supprimer
  8. Je connais Weleda (c'est suisse en plus :) ) mais je ne suis pas fan. J'aime pas l'odeur de la majorité de leurs produits et quand j'aime pas l'odeur ben j'ai tendance à ne pas utiliser.
    Dommage car c'est peut-être très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que tu es suisse, toi ? Je ne savais pas.
      C'est suisse allemand, oui. Et le côté roots (odeurs aromathérapiques, certaines textures...) est certainement en partie lié à cette culture germanique du "soin pour le soin" sans fioriture, alors que nous les français on aime souvent plus quand c'est "plus raffiné" - enfin je caricature un peu, bien sûr. :)

      Supprimer
  9. J'aime beaucoup leurs bains (qui coûtent un bras) et leurs jus à boire en cure (qui coûtent 2 bras): à l'argousier pour la vitamine C, au bouleau pour la détoxification et la cellulite.

    Le bain tonique est souverain contre les refroidissements, chez moi (je n'ai pas été malade une seule fois de l'hiver malrgé plusieurs alertes!).

    Vu le prix, j'utilise plutôt ces produits comme des soins de fond ou d'urgence que pour le plaisir pur.

    Je n'aime pas tellement la texture, que je trouve trop grasse, de la crème main à l'argousier ni celle à la grenade. Je n'ai pas testé les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah c'est environ 10€ les 200 ml, ça va, non, le prix pour les Bains ? Sachant qu'on met 1 à 2 bouchons par bain, ça doit faire 20 bains à peu près, non ? 50 centimes le bain.
      Sinon tu résumes bien l'usage : en plus des usages bébé, ce sont souvent pour nous Français des usages de type médicinaux, "d'urgence", ils ont un vrai savoir-faire là-dedans, comme nos grands-mères. Après, sur les textures, ils progressent, ils progressent... ;)

      Supprimer
  10. Tu m'as bien donné envie de tester quelques-uns de leurs produits. Avec le temps, je suis de plus en plus tentée par la cosméto "naturelle" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je suis plus sensible au naturel qu'avant, par contre je ne suis pas devenue une extrémiste du Bio, j'aime bien quand il y a quand même un peu de synthétique dans les formules pour qu'elles aient de tops textures et de tops parfums ;).

      Supprimer
  11. Je trouve qu'elle a l'air d'assez bien gérer la fatigue, la Gima :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (ça reste entre nous mais Gima est une extra-terrestre)

      Supprimer
  12. Weleda, je n'utilise que la crème pour le change acheté il y a 6 ans pour la grande et racheté depuis l'année dernière pour la petite :) ). Par contre, j'avais évité les autres produits pour petit car à l'époque il y avait de l'alcool et vu que les 2 ont la peau sèche, je préfère éviter (et je suis loin d'être à fond Bio c'est juste que la crème sent le romarin - ou autres herbes de cuisine - et c'est plus sympa que l'odeur de poisson moisi du mytosil - autre crème pour le change très usitée :p ).

    J'ai du mal quand même avec les odeurs "brutes" (genre je déteste l'odeur de rose ou de jasmin!!!), je préfère les odeurs fraîches dans les produits (ou de fruits dans les gels douches) donc j'accroche difficilement à leurs produits...

    PS : pour info, j'ai enfin ouvert un instagram public (detaildevie) :) (ouh là y'a au moins 3 photos ;) )

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour le compte-rendu ! J'avoue correspondre au schéma d'adhésion à la marque et au bio, bien que ça ne remonte pas à la grossesse, mais à une horrible réaction du bébé à des lingettes d'une marque qui sent si bon le bébé et qui rime avec Nutella. Et c'est ce qui m'a amenée à me pencher sur les étiquettes et l'INCI.
    J'ai appris à aimer les parfums et les textures plus "bruts" - sans devenir une extrémiste pour autant. En tout cas j'apprécie de pouvoir faire des achats plus informés et éviter les pièges du greenwashing.
    Weleda se pose assurément comme une référence dans le bio-sérieux-birkenstock-écharpe de portage.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai misé sur leur gel douche cet été , j'en suis à mon second tube et le troisième attend sagement : citrus, grenad et rose et j'ai adoré , alors j'ai bien envie de poursuivre la découverte , encore plus après avoir lu ton article

    RépondreSupprimer