mercredi 30 mars 2016

LES MASQUES EFFERVESCENTS : LE MATCH GARANCIA x SEPHORA x FILORGA

Si vous êtes féru de blogs beauté (... mais pourquoi utilise-je cette expression désuète ?) ou fidèle lécheur de vitrines des Sephora et autres Marionnaud, vous avez probablement vu, voire essayé, ces nouveaux masques effervescents oxygénants qui te promettent un teint de rose minute.

Se valent-ils tous ? J'en ai testé 3. Et je vais vous donner mon avis - je suis là pour ça, pas pour vous proposer une recette de vrai/faux saucisson au chocolat (que je vous conseille cependant en passant).

Mais avant tout, arrêtons-nous quelques secondes sur cette notion d'"oxygénation" de la peau revendiquée par les masques en question.

Sans entrer dans des explications de mécanismes biologiques complexes que j'ai moi-même à peu près oubliés tellement ils sont ennuyeux, "oxygéner" la peau ne veut pas dire grand chose scientifiquement parlant. En tous cas de cette manière via un produit cosmétique. Et l'oxygène en excès n'est pas forcément très bon pour nos petites cellules car si c'est lui qui nous permet - entre autres - de vivre, il est aussi générateur de radicaux libres capables de "rouiller" les rouages cutanés. Rassurez-vous, cette "oxygénation" par ces masques de beauté, si elle a vraiment lieu (??), est minime, et c'est surtout une allégation marketing qui surfe sur le ressenti lié à la génération de bubulles par ces masques (même principe grosso modo que les comprimés effervescents) et qui évoque cette idée de peau propre et nette.

Ceci étant dit, on passe à l'évaluation des 3 masques.


MON PREFERE
Bal Masqué des Sorciers Purifiant 
GARANCIA
28,40€


Sous ce nom très Garanciesque se cache le tout premier masque effervescent sorti en France. J'avoue que j'ai été bluffée quand je l'ai essayé. Je me suis dis que la Savéria, créatrice de la marque, avait encore une fois été plus rapidement maline que les autres. 
Le masque est une sorte d'émulsion beige qui semble assez classique à première vue et lorsque vous l'appliquez, il pétille - mais pétille vraiment, on sent tout plein de microbulles éclater sur la peau. Au fur et à mesure, il prend de la consistance, s'opacifie et devient blanc. Puis il disparaît, mais pas tout à fait de manière homogène - comme si les zones du visage qui en avaient le plus besoin l'absorbait plus rapidement. On rince ensuite les résidus et la peau est toute nickel, le pore resserré, avec un surplus d'éclat.
Une belle expérience, un joli résultat, et s'il est impossible de voir ou percevoir le "degré d'oxygénation" de la peau, on ne peut qu’apprécier l'expérience.


N°2 SUR LE PODIUM
Masque Microbulles Détoxifiant Oxygénant
SEPHORA
13,95€


C'est un gel transparent que l'on applique sur peau légèrement humidifiée (ou pas). En moins de 5 secondes, il pétille de mille micro-bulles, prend en volume (ça gonfle, ça gonfle...) et devient blanc, presque opaque... vous ressemblez à un joli Pierrot (ou à un nouvel étudiant bizuté par ses aînés et recouvert de mousse à raser).
Contrairement à celui de Garancia, il ne semble pas vraiment absorbé par la peau. Si on suit bien le mode d'emploi, on doit le laisser poser 2 à 3 minutes, puis masser et rincer. J'avoue que j'ai un peu de mal à tenir 2 minutes entières, parce que... ça chatouille ! 
Le résultat : une peau bien nette, un masque un peu moins bluffant que celui de Garancia, mais aussi 2 fois moins cher et qui se défend bien. Niveau "oxygénation", là aussi, impossible de le vérifier par soi-même, seules nos petites cellules le savent. Mais j'aime bien l'utiliser, c'est une expérience sympatoche qui apporte un peu de fun dans ma routine beauté.


PEUT MIEUX FAIRE
Scrub & Mask - Masque Exfoliant Réoxygénant
Filorga
39,90€


Le Srub & Mask est comme son nom l'indique un produit 2 en 1 qui fait office d'exfoliant et masque détox. 
J'ai vu passer beaucoup de revues dithyrambiques à son sujet chez les copines blogueuses, j'avais donc hâte de me faire ma propre opinion, d'autant plus qu'en général je trouve les produits Filorga (chers mais) plutôt performants. 
Etape 1: on l'applique sur le visage en mouvements circulaires pour gommer la peau - l'effet est assez léger, il n'y pas beaucoup de billes exfoliantes. Etape 2 : dès qu'on arrête de masser, ça mousse, et on doit laisser poser le masque jusqu'à ce que la mousse ait disparu. 
L'effervescence n'a pas grand chose à voir avec celle du masque Sephora ni même celle du masque Garancia. Les bulles sont plus grosses, moins homogènes, la mousse moins compacte, moins opaque, et elle a tendance à couler donc je vous conseille plutôt d'être déjà dans votre douche ou en tous cas dans la salle de bain et de ne pas porter votre petit haut favori. Après rinçage, il reste comme un petit quelque chose sur la peau. 
Niveau efficacité, le produit tient plutôt bien ses promesses : l’épiderme est bien net et lumineux. Bien sûr, comme c'est un produit purifiant, il ne faut surtout pas oublier de poser après une crème bien émolliente sinon tiraillements garantis. 
Ce produit est-il plus efficace qu'un bon exfoliant classique moins "rigolo" dans la forme mais à prix plus abordable ? Pas sûr. J'avoue que je suis un peu déçue car Filorga nous propose souvent des choses certes toujours très marketées mais habituellement mieux aboutie.

Je suis sûre que certains d'entre vous ont essayé au moins un de ces masques. Vous nous donnez votre avis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 25 mars 2016

POURQUOI VOUS DEVEZ ALLER AU DERMACENTER

J'ai découvert il y a quelques semaines le Dermacenter, ce centre de beauté signé L'Oréal "Cosmétique Active" (= les marques de parapharmacie du groupe), ouvert il y a un an dans le Marais à Paris.

(non je n'ai pas été très réactive sur ce coup, la nouvelle de son ouverture n'est effectivement pas très fraîche, je vous l'accorde)


Plus précisément 13 rue des Francs Bourgeois, oui, ENCORE cette rue - on dirait que toute l'industrie cosmétique s'y est donné rendez-vous. Ce coin-là est la Cosmetic Valley de Paname. Vous y trouverez Makeup For Ever, Urban Decay, Khiel's, Codage, Sephora Flash, Caudalie, Guerlain, Chanel, MAC, L'Occitane... et j'en oublie forcément. Un quartier à ne pas louper pour les beauty addicts en visite dans la Capitale. Et les parisiennes.

Au Dermacenter, on ne fait pas les choses à moitié, et l'intégralité des gammes La Roche Posay, Vichy, Sanoflore, Skinceuticals et Roger & Gallet y est proposée. Pas comme chez notre pharmacien de quartier (sauf si tu habites Rue du Four).


L'occasion de mieux découvrir ces 5 marques, poser toutes les questions que vous le souhaitez à l'esthéticienne et la pharmacienne qui sont là pour ça, et surtout...

Faire un top diagnostic de peau !!!

Le meilleur que j'ai pu faire jusqu'à présent. Encore plus pointu que celui de Ioma.


Mais attention, âmes sensibles s'abstenir !

Parce que vous êtes pris en photo, et ensuite, un logiciel pas très flatteur va pointer du doigt toutes vos "irrégularités" cutanées : les sillons (avec une différenciation ridules de déshydratation / rides installée), les taches (même celles bien planquées sous la peau qui ne sortiront que dans quelques années), les rougeurs (au feu les pompiers), les pores (et là j'ai dû me rendre à l'évidence : moi qui ne sécrétais aucun sébum jusque très récemment, je commence à avoir la peau mixte, horreur, malheur), et d'autres pas plus réjouissantes...

Mieux vaut avoir le moral.


En même temps : préférez-vous connaître la réalité ou rester dans l'ignorance ?

(thèse, antithèse, synthèse, vous avez 4 heures)

(oui je la fais souvent cette blague)

Et sinon ?

Petit détail qui a son importance : le diagnostic est gratuit.

GRA-TUIT.

Sans obligation d'achat - même si une fois qu'on vous a trouvé le pore dilaté, vous n'avez qu'une envie, baigner votre visage dans la lotion astringente anti-points noirs que vous aura suggérée la conseillère Dermacenter.

Rien que pour ce diagnostic, le Dermacenter mérite une petite visite (éventuellement, prenez un peu de Prozac avant... :)) (ou respirez de l'huile essentielle de lavande, c'est mieux) (je pense ceci dit que les conseillères ont eu une formation en psychologie pour rassurer leur clientèle ;)) (bon ok, j'exagère, ce n'est pas si terrible que ça et en plus on vous donne aussi vos points forts cutanés) (je force le trait pour faire du story telling, c'est plus vendeur :p). Et ensuite vous continuerez votre après-midi shopping beauté dans le quartier (je vous ai trouvé une occupation pour ce week-end, vous pouvez me remercier).

Et sinon vous pouvez aussi acheter les produits en ligne, il y a régulièrement des promotions.

N'hésitez pas à témoigner en commentaire si vous avez déjà testé le Dermacenter !


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 24 mars 2016

"BORN TO BE ME" (YOUPI)

Tiens, tiens, Marionnaud s'essaye à un nouvel angle de communication... je trouve que ça lui va plutôt pas mal, et que c'est bien dans l'air du temps.


"Born to be me".

C'est le slogan.

("née pour être moi")
(je suis fluent, oui)

Le message que veut faire passer l'enseigne, c'est que "chaque femme est unique et mérite d’être accompagnée pour magnifier sa beauté et affirmer sa singularité". "Il n’y a pas de beauté universelle, il n’y a que des beautés individuelles." "Une beauté diverse, multiple, singulière. Une manière d’être soi, de s’affirmer telle que l’on est et de se plaire à soi-même".

Qui dirait ou souhaiterait le contraire ? Personne. On se reconnaît tous dans cette approche de la Beauté, et on a tous envie de la revendiquer.

(sauf peut-être Karl Lagarfeld -_-)

Alors oui, c'est un peu "facile" comme message, d'autant plus que les personnalités choisies pour illustrer cette campagne, même si elles ont effectivement un certain chien, restent - pour au moins 3 d'entre elles - probablement des mannequins (et la dernière un jeune mannequin des années 70-80 ?).

Mais j’aime bien cette idée de valoriser encore et toujours la beauté de toutes les femmes, de chacune d'entre elles, indépendamment de tout critère physique totalement has been, d'insister sur ce message qui a parfois du mal à passer, surtout auprès des toutes jeunes filles qui (je ne vous apprends rien) ont tendance à essayer de se calquer sur les images de papier glacé (retouchées donc fausses et inaccessibles), ou même, et c'est assez nouveau, de blogs et comptes Instagram glacés (ces nanas qui sélectionnent à mort et filtrent leurs photos pour nous font croire qu'elles ont un visage parfait, un makeup parfait, un corps parfait, un appart parfait, un chat parfait, une nourriture parfaite, une vie parfaite - vie finalement tellement attendue, copiée-collée, ennuyeuse..., non ? - et souvent très fake - oui, je fréquente pas mal les coulisses de la blogosphère, je peux vous affirmer qu'un certain nombre de ces filles se sont carrément créé un personnage virtuel qui est parfois bien loin de leur réalité - d'ailleurs parfois je préfère leur réalité ;) - bref)


Et puis même si ce sont des femmes nettement plus belles que la moyenne, j'aime quand même bien ces égéries Marionnaud, j'aime bien ces photos pas trop retouchées, vivantes, pas trop "glamour"assez proches de la réalité - les cheveux foufous, les cheveux nappy, les cheveux gris, les ridules d'une vie joyeuse et bien remplie...

Cette campagne s'accompagne notamment de l'élargissement de l'offre de produits adaptés aux peaux (et cheveux ?) "ethniques". 

Ça vous plaît comme campagne publicitaire ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 23 mars 2016

2 ASTUCES POUR UPGRADER VOS MASQUES DE BEAUTE

Avant-hier matin, comme quasiment tous les dimanches matin, j'ai fait un masque visage.

Et comme à chaque fois depuis des mois, je me suis dit qu'il fallait absolument que je vous parle des deux "outils" qui ont rejoint ma routine masque. Et si d'habitude j'oublie finalement de le faire, ce ne sera pas le cas aujourd'hui !


Je suis sûre que certains ont déjà adopté ces gestes beauté. D'autant plus qu'ils sont tout simples, tout bêtes... et pas chers - soulignons cette bonne nouvelle.

La première astuce, c'est l'utilisation d'un pinceau pour appliquer son masque.
  • Parce qu'on prélève moins de produit, juste le strict nécessaire, et que l'on fait donc des économies,
  • Parce qu'on applique plus uniformément le masque, 
  • Parce qu'on est beaucoup plus précis, ce qui est notamment bien pratique quand on fait du multi-masquing (application de plusieurs masques sur le visage - exemple : purifiant sur la Zone T et hydratant sur le reste du visage),
  • Parce qu'on n'a pas à se laver les mains après,
  • Parce que c'est agréable, aussi !
Mon pinceau à soin est celui de la marque Anne Sémonin et coûte 25€. Mais vous pouvez en trouver des moins chers et probablement tout aussi efficaces à partir du moment où les poils sont disposés à plat et assez drus, voire - mais je n'en ai pas encore essayé - vous pouvez tenter les pinceaux à embout spatule silicone comme celui de Sephora, qui coûte 6,95€.

La seconde astuce, c'est le rinçage du masque avec une éponge konjac (la fameuse).
  • Parce qu'elle permet d'enlever facilement  le surplus de masque à l'argile et/ ou d'exfoliant qui précède l’étape masque sans mettre de l'eau partout (l'une des raisons pour lesquelles je n'aime pas les nettoyants visage à rincer) grâce à son fort pouvoir de rétention d'eau (contrairement à un gant de toilette),  sans s'effilocher (comme un carré de coton jetable), et rapidement (pas comme avec des carrés de cotons lavables),
  • Parce qu'elle permet d'enlever le surplus de masque hydratant / anti-âge / apaisant (...) en conservant une pellicule bénéfique de produit en surface de la peau,
  • Parce qu'elle est plus hygiénique qu'un gant de toilette,
  • Parce qu'elle a un petit bénéfice légèrement exfoliant pas désagréable,
  • Parce qu'elle est hyper agréable et rigolote à utiliser.
Toutes les éponges konjac ne se valent pas, j'en ai essayé plusieurs et j'ai adopté celle d'Erborian, qui contient en outre du charbon de bambou purifiant, et coûte 9,50€.

Sur ce, je me remets au boulot, j'ai l'impression de ne pas en sortir ces jours-ci... Bisous doux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 mars 2016

SERIAL TESTERS #11 ☆ PALETTE GWEN STEFANI x URBAN DECAY ☆

Aujourd'hui, c'est mon amie Clara, celle que je connais depuis la 6ème (= avant-hier), qui teste pour nous la fameuse palette de fards à paupières Gwen Stefani x Urban Decay (et qui elle aussi est addict aux parenthèses, vous verrez ;)). Son modèle d'un jour : ma filleule Cléo (#CoeurCoeurCoeur) (qui ne sort pas smokée comme sur les photos, rassurez-vous !).

« 
         Cette palette, fameuse collaboration de Urban Decay et Gwen Stefani, m’avait vraiment fait de l’œil à sa sortie et j’avais bien failli craquer, seulement voilà, j’ai déjà des fards à paupières pour au moins trois générations et quatre palettes dans les tons nude, donc ma sagesse avait douloureusement mais rapidement repris le dessus… 


C’était sans compter sur ma Sophie qui, quelques semaines plus tard, me la sort et me propose de la tester… et là c’est le drame : comment résister à cette passion dévorante que je voue aux FAPs ?... 

So, merci encore d’avoir su déceler dans mon œil humide le mal qui me ronge et contre lequel on ne peut lutter ! Tu me la confias donc, avec toute l’empathie qu’on te connait, espérant néanmoins qu’il sorte quelque-chose de bon de cette monstrueuse addiction : à savoir une petite bafouille de serial testeuse… 

Voici donc (après quelques mois d’utilisation intensive). 

Look 1 (rose doré) : Skimp + Harajuku et 1987 mouillés + Blackout en liner

Je ne m’éterniserai pas sur le look du packaging (style pop-rock glamour en adéquation avec la marque et Gwen Stefani) car je n’y suis pas très sensible. Je craque (comme toutes ?) sur les packagings à l’esprit vintage (The Balm, Benefit) ou pour le look kawaï de certaines marques coréennes désormais à la mode, mais tout le reste me laisse généralement de marbre. Laissons chacun se faire son opinion… 

Signalons tout de même la qualité du boitier : solidité, fermeture aimantée facile à ouvrir mais fiable (pas de blague dans le sac), présence d’un grand miroir, taille des godets ronds pas trop petite, et boitier non salissant ce qui est un très bon point (je ne vous décris pas l’état de mes palettes MUFE ou Sleek…). Certaines pourraient déplorer l’absence de pinceau, ce n’est pas mon cas : les pinceaux fournis dans les palettes sont rarement excellents. 

Si peu importe le flacon, succombons sans tarder à l’ivresse… de la couleur :
  • 15 nuances harmonieuses dont 8 neutres aux tons chauds mats (x3), satinés (x2) et irisés (x3) équitablement répartis, 
  • 2 couleurs intenses pour la profondeur ( le mat « Punk » est mon préféré de la palette), 
  • 4 pailletés plus originaux (donc plus difficiles à porter) mais pas extravagants non plus dans les teintes saumon pâle, rose, bleu profond et doré (j’adore !) 
  • et pour finir le fameux « Blackout », un noir intense+, indispensable à toute palette qui se respecte. 
Toutes ces couleurs sont vraiment portables, et ce pour toute carnation et couleur d’yeux, il me semble. 

Look 2 (maquillage de jour) : Blonde, Steady, Punk et Serious en liner

Pas de surprise, la qualité est au rendez-vous. C’est UD quand même ! La pigmentation est top. La matière se travaille bien et l’estompe est aisée. La tenue est très correcte (avec une base en tout cas, pas testé sans). 

Alors, elle est parfaite cette palette ?... 

Ben presque, mais en cherchant bien je lui trouve un ou deux défauts.

Premièrement, certains fards sont quand même un peu poudreux, surtout les pailletés (la couleur « Pop », saumon méga pailleté est une vrai galère !). Bon, mais c’est quand même pas bien grave : les pailletés, je préfère les utiliser mouillés, le doré (1987) est prodigieux à travailler ainsi !

Deuxièmement, j’aurais souhaité une ou deux teintes chocolat et cuivré quitte à sacrifier un ou deux neutres un peu redondants (ou la couleur « Pop » ;-) ouais pas trop aimé celle-là), et puis tant qu’à faire en mat le choco (trop de paillettes tue les paillettes).

Et là, ça aurait vraiment été parfait ! 

Look 3 (smokey bleu) : Stark, Bathwater, Danger et Blackout en liner

Conclusion : bravo à UD et Gwen Stefani pour cette palette que je trouve plus intéressante que les Naked car elle offre la possibilité de faire de beaux nudes mais aussi des plus colorés (sans faute de goût). 

Et merci à Sophie grâce à qui j’ai enfin l’ultime palette, celle qui me manquait… jusqu’à la prochaine. 

NB : Sur les photos ce n’est pas moi bien sûr, c’est ma fille 
(malgré ses presque 14 ans, elle accepte encore que je joue un peu à la poupée avec elle).

»

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 14 mars 2016

LE BON CONCEPT DE "L'ESSENTIEL PARIS"

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par L’Essentiel Paris, centre de bien-être parisien, qui propose un accompagnement bien-être & forme sur-mesure :
« Un cocktail magique de massages, de consultations de nutrition, de naturopathie, de sophrologie, de coaching sportif et lithothérapie. Une famille de professionnels liée par son empathie et par son implication pour chaque client en délivrant des soins sur mesure. 
Un concept novateur, permettant d’optimiser la démarche de chacun, par une présence constante, à chaque étape du protocole. La possibilité de regrouper, dans un même lieu, des spécialistes aux pratiques complémentaires, et de bénéficier, à la carte, de formules collectives ou d’entretiens individuels sur Paris. »  

Le concept tout-en-un clé-en-main m’a interpellée et pour en savoir plus, j’ai rencontré 2 des associées dans le joli appartement haussmannien L'Essentiel de la rue de la Boétie. 

Elles m’ont longuement parlé de leur lieu et leur concept pas tout à fait comme les autres, et m’ont convaincue. 

J'ai été d'autant plus sensible à cette approche, que personnellement, c’est tout à fait ce dont j’ai besoin en ce moment : qu’on me prenne en charge sur mon hygiène de vie en général (relaxation, nutrition, sport…), qu’on me "cadre" pendant quelques semaines parce que je sais que seule je n'y arrive pas (trop de dispersion, de flemmardise et de manque de volonté), qu’on me fasse découvrir des disciplines que je ne serais pas allée chercher toute seule (débordée par mon quotidien, ne sachant par où  commencer...).

J'ai donc démarré une "cure starter" de 4 semaines. Un poil en-dehors des clous des 3 cures standard proposée par l’Essentiel (antistress, minceur, grossesse), piochant dans les 2 premières. 

Le but étant de m'aider à me recentrer, me prendre en main et me mettre sur les rails d'une hygiène de vie au quotidien que je continuerai seule ensuite. En glanant à gauche à droite quelques conseils et habitudes que je compte bien continuer d'appliquer à vie (motivation !!)

Les bénéfices attendus : moins de stress et de dispersion, moins de fatigue, plus de tonus physique, moins de kilos... Un mieux-être et une meilleure santé générale - même si je n'ai pas de problème particulier outre ceux sus-cités, mais la prévention est le meilleur des médicaments, je ne vous apprends rien.

Petit plus de l'Essentiel Paris, que j'ai oublié de vous signaler, et qui me revient après l'écriture du paragraphe précédent : on s'adapte non seulement à vos besoins, mais aussi à vos habitudes (êtes-vous sportif ou pas du tout, par exemple - je vous laisse deviner dans quelle catégorie je joue ;))), à vos envies (on ne vous imposera pas du yoga si vous ne le sentez vraiment pas) et à votre personnalité (il y a notamment plusieurs coachs par discipline pour trouver ceux qui feront le plus résonance avec vous).

Après un diagnostic avec Elisabeth Nado, la coach-en-chef qui m'a concocté un programme sur-mesure, j'ai démarré ma "cure starter" la semaine dernière, avec déjà 4 rendez-vous : renforcement musculaire, massage drainant (oui, j'ai la lymphe paresseuse, on a choisi de travailler là-dessus), sophrologie et consultation naturopathie.


Je poste un petit résumé de chaque rendez-vous sur la fanpage facebook (dé)maquillages, mais si vous êtes passés à côté, voici les 2 premiers :
1ere séance de mes 4 semaines de reprise en main avec @lessentielparis :
☆ RENFORCEMENT MUSCULAIRE (1 h d'abdos, fessiers...), tout ce que je déteste et qui m'ennuie profondément, mais ma coach Felya sait y faire et s'adapter à toutes les personnalités, du coup quand elle m'a dit, au bout d'une heure, que c'était fini, je croyais qu'elle se trompait - ou plaisantait, et que seules 30 minutes étaient passées.
☆ MASSAGE DRAINANT (1h) avec Stéphanie, qui avec une douceur incroyable a digitopressé mon circuit lymphatique, et à chaque pression, à chaque "pompage", j'avais l'impression que ma circulation se débloquait plus encore... Impressionnant.
2eme séance de remise sur les rails avec @lessentielparis : 
☆ SOPHROLOGIE (1h) avec Frédérique, qui m'a montré quelques exercices de respiration simples et très courts à faire régulièrement au cours de la journée pour se calmer et évacuer les tensions, et qui m'a guidée dans 20 minutes de prise de conscience et relaxation de toutes les parties de mon corps ;
☆ NATUROPATHIE (1h) avec Sophie, qui a notamment mis le doigt mon angoisse de manquer, angoisse qui se traduit dans mon alimentation par des compulsions à avaler rapidement quelque chose dès que j'ai une petite sensation de faim, à me remplir (trop) l'estomac (et préférentiellement avec des aliments consistants et régressifs) en anticipation de la faim suivante, et par des difficultés à ne pas finir mon assiette à satiété ou à jeter pour ne pas gâcher.
Je suis repartie pleine de bonnes résolutions qui ne me semblent pas être trop contraignantes. :)

Je suppose que vous vous posez la question du prix d'une telle cure.

Si vous réussissez à vous grouper à plusieurs (maximum 8) pour rentabiliser les cours (sauf diagnostic et massages qui sont individuels, bien sûr), cela coûtera à chacun 870 € le mois, à raison de 2 RV par semaine et une douzaine d'heures de coaching.
Pour une prise en charge 100% individuelle (et pour se prendre un peu pour Kim Kardashian et consoeurs) : 1570 €.

C'est un certain budget non accessible à toutes les bourses, mais si l'on y réfléchit, c'est plus abordable qu'un long week-end de 3-4 jours de cure thalasso en tenant compte des transports, des repas, de la chambre et des soins.

Rendez-vous dans 3 semaines pour le bilan de ma cure L'Essentiel Paris, et pour suivre le résumé de mes séances au jour le jour, c'est par ici !

En savoir +

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 7 mars 2016

MA ROUTINE TEINT DU MOMENT (NARS, MUFE, DERMABLEND)

Hello, hello ! Aujourd'hui je vais vous parler de ma routine teint du moment. Pour une peau plutôt sèche d'hiver, avec quelques rougeurs à masquer, et une envie de rendu naturel et velouté.


1. Crème de jour 
Ystheal AVENE

Avant toute application de fond de teint, vous le savez, crème de jour obligatoire. Au minimum. Lotion hydratante et/ou sérum conseillés également, surtout l'hiver.
Celle que je viens de terminer, Ystheal, n'est pas ma crème préférée.  Je voulais l'essayer car c'est un grand classique de la dermocosmétique, contenant un actif antirides qui a fait ses preuves - le retinaldéhyde, mais voilà, je ne suis pas du tout fan de cette texture épaisse, peu glissante, qui ne pénètre pas bien dans l'épiderme et le laisse tout grassouille (en tous cas la mienne, qui est plus mixte que d'habitude en ce moment). Pour moi, qui ai besoin de beaucoup de sensorialité à l'application, Ysthéal ne convient pas. Je ne vous la déconseillerai pas, d'autant plus qu'elle fait bien son boulot de protection et de lutte anti-âge, mais personnellement elle ne m'a pas séduite.
EDIT : on me signale en commentaire que cette crème ne s'applique que le soir... Ce n'était pas clairement indiqué sur l'emballage... Et je ne trouve pas la raison sur le Net (photosensibilisation possible ?). Mais personnellement je l'ai très bien tolérée en journée, aucun problème.


2. Fond de teint
Velvet Matte Skin Tint NARS

Ou devrais-je dire "crème teintée", car c'est ce que je cherchais avec la baisse des températures et de l'hygrométrie ambiante : un produit qui ne déssèche surtout pas ma peau déjà mise à rude épreuve, mais qui l'unifie bien et lui apporte de l'éclat. Plutôt crème teintée que véritable fond de teint, donc.
J’ai mis un peu de temps à l'apprivoiser, cette Velvet Matte Skin Tint, car je trouvais son effet matifiant assez limité, qu'elle me laissait la peau assez (trop) glowy, alors que par ailleurs je ne secrète aucun sébum. "Mais que doivent en penser les peaux grasses et mixtes qui cherchent un maquillage vraiment mat ?" songeais-je avec inquiétude. Et puis j'ai compris que c'était la crème Ysthéal qui était en faute... D'autant plus que je mets dessous un petit sérum 100% huileux (mais qui pénètre bien, lui, car c'est une huile sèche), Le Sérum de Théophile Berthon
J'ai donc appliqué moins d'Ystéal (j'ai tendance à être généreuse dans mes applications de crèmes), et j'ai aussi testé le VMST avec une crème moins riche, et là oui, on était bien, lui et moi : un teint que je ne qualifierais pas de vraiment mat mais de velouté, confortable, non désséchant, qui ne s'agglomère pas en plaques sur les zones sèches du visage, ne fait pas ressortir les ridules, le tout avec une couvrance disons moyen +.
Très bien pour les peaux mixtes à sèches qui n'aiment pas les effets plâtrés et éteints de certains fonds de teint mats, donc. Et qui n'ont pas d'énormes imperfections à camoufler - pour cela il y a le All Day Luminous Weightless Foundation de la même marque.


3. Correcteur
Fond de de Teint Resurfaçant Actif 3D Correction DERMABLEND

Dermablend, vous savez, c'est cette gamme de Vichy über-couvrante que l'on utilise notamment pour masquer toutes sortes d'hétérogénéités de pigmentation (rougeurs, vitiligo, taches brunes... et même tatouages, remember)
Et ce nouveau fond de teint, formulé pour les peaux grasses à tendance acnéiques, a une particularité : non seulement il a une forte couvrance, donc, mais il est aussi capable de "lisser" la surface de la peau grâce à une texture 3D. Un peu comme un blur mais avec une technologie différente. Un peu comme de l'enduit cosmétique, si vous ne savez pas ce qu'est le blur. Parce que c'est bien de masquer les rougeurs et petits boutons quand on a la peau calculette, mais c'est encore mieux d'atténuer aussi le relief cutané. Non ? 
Ce Fond de teint Resurfaçant Actif est donc un produit qui a priori ne me correspond pas, voire pas du tout, et je l'ai détourné en correcteur local : sur les rougeurs des ailes du nez, sur les boutons qui pointent leur nez. Nickel.
Petit bonus dans la formule : des actifs comme l'acide salicylique qui vont lutter contre les imperfections. C'est toujours ça de gagné...


4. Anticernes
Anticernes Couvrance Invisible Ultra-HD MAKE UP FOR EVER

Cet Anticernes Couvrance Invisible est contenu dans un tout petit tube (7 ml), mais il va durer looooongtemps, je vous le garantis ! Car il fait en mettre très peu, mais vraiment TRES TRES peu. Make Up For Ever est une marque de maquillage professionnelle, utilisée notamment sur les plateaux (photo, télévisions, défilés...) et ses produits sont parfois un peu déroutants pour les non professionnelles que nous sommes. Ils demandent un peu d'entraînement, et quand on les maîtrise, le rendu est top. Personnellement, je n'y arrive pas toujours... Mais il faut dire que je ne suis pas très persévérante en matière de makeup, je n'ai pas la patience... :)
Cet anticernes n'est pas le plus compliqué à utiliser mais il est tellement couvrant qu'il faut donc en mettre moins que peu, et bien bien l'étaler. Il camoufle très bien les cernes, y compris dans le creux interne de l’œil quand elles sont très foncées. 
En revanche il sera peut-être un peu sec pour les peaux vraiment matures et/ou déshydratées... ou pas ? Je ne sais pas, j'ai une peau bien trop jeune :p.


5. Poudre
Poudre Libre Veloutée NARS

Comme ces temps-ci j'ai tendance à avoir des petits boutons sur la zone T et que ma peau tire donc doucement vers la mixité, et que par ailleurs - comme vous l'avez lu - ma crème de jour est très riche et mon fond de teint veloutant mais pas ultra-matifiant, je préfère quand même me poudrer le nez, le menton et le front. Mais légèrement, avec de la poudre libre et non pressée.
Cette Poudre Libre Veloutée de Nars est parfaite, rien à signaler. Je l’utilise depuis longtemps, c'est un basique de ma routine teint.


6. Blush
Day Dream NARS

Je ne mets pas toujours de blush mais avec ce teint d'endive d'hiver et de fatigue, je crois que c'est préférable. Et même plus "plus respectueux" pour les gens que je croise, qui pourraient penser que je suis malade voire morte-vivante, et avoir des bouffées d'angoisse.
J'utilise le Day Dream de Nars, encore du Nars, oui, parce que Nars est très très bon sur le teint - et d'ailleurs particulièrement sur le blush (avez-vous entendu parler de ce fameux blush teinte Orgasm ?). J'en applique très peu, juste une touche, mais ça change tout. J'ai l'air tout de suite plus vivante. Plus saine. Je fais moins peur. Le stress des parisiens décroît. Les touristes sont contents. L'économie reprend.


Voilà pour ma routine teint du moment. Et vous, vous avez des produits de teint à nous conseiller ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 2 mars 2016

J'AI TESTE LA MICRO-PIGMENTATION DES SOURCILS, ET VOUS SAVEZ QUOI ?...

... Je suis conquise !!!

Pourtant, - chacun ses goûts mais - moi je trouve cela souvent raté. Anti-naturel. Des sourcils foncés et over-taillés comme ceux des starlettes de téléréalité, non merci. Des reflets verts ou gris, au secours.

Ce qui m'a décidée, c'est que :
  1. j'ai la queue de sourcil pauvre et qu'une solution semi-permanente me tente depuis longtemps,
  2. la dermo (ou micro) pigmentation n'est pas un tatouage profond donc au pire j'aurai un raté pour quelques mois seulement,
  3. les variations de couleur dans le temps ne concernent que les vrais tatouages,
  4. j'ai entendu beaucoup de bien du Boudoir du Regard qui sait faire cela de manière subtile.

J'ai donc pris rendez-vous au 146 rue de la Pompe à Paris (il existe plusieurs Boudoirs du Regard en région parisienne mais aussi depuis peu à Lille, Strasbourg et Toulouse), une petite boule au ventre même.

La séance dure une bonne heure, et elle démarre par une restructuration du sourcil, c'est à dire une épilation avec correction de la ligne selon la morphologie du visage. L'épilation est réalisée à la pince, pas à la vitesse de la lumière mais presque, et n'est pas trop douloureuse.


Ensuite démarre la micro-pigmentation. C'est comme un tatouage, mais de manière plus superficielle : l'encre est déposée au fond de l'épiderme mais pas jusque dans le derme. Avec une aiguille, oui. Et en pointillés : pas de trait continu, mais des points plus ou moins rapprochés selon la densité de pilosité de la zone pour un rendu plus naturel. Un peu plus dans les zones clairsemées et les trous, un peu plus sur les contours du sourcil pour bien le définir. Avec une encre teintée sur-mesure, en fonction de la teinte naturelle de vos sourcils.

Niveau douleur, c'est gérable mais limite. En soi, une micro-piqûre ne fait pas mal mais comme l'esthéticienne repasse plusieurs fois au même endroit - ou en tous cas à des endroits très proches, ça en devient "agaçant" et ça finit, sur certaines zones plus sensibles, à être assez douloureux. Les esthéticiennes le savent bien et vous pouvez bien sûr leur demander de stopper quelques instants la manip' pour apaiser votre épiderme malmené. On peut aussi appliquer avant l'épilation une crème anesthésiante dont le nom m'échappe mais qu'on achète facilement en pharmacie.

Moi, c'est drôle, ça me donnait envie d'éternuer. J'ai dû stopper l’esthéticienne 2-3 fois pour cela. Chez certaines personnes, ça fait couler quelques larmes, un réflexe oculaire tout à fait banal.

L'esthéticienne est très à l'écoute, et elle foncera plus ou moins et structurera plus ou moins le sourcil selon vos bons désirs. Elle s'adaptera aussi à la morphologie de votre visage, et à votre âge : par exemple, chez moi qui ai la paupière un peu lourde, elle a "remonté" d'1 ou 2 mm la pigmentation sur l'extérieur pour ouvrir et "lifter" optiquement le regard. C'est imperceptible mais moi je vois la différence, j'ai l'air moins fatiguée.

Au Boudoir du Regard, pas d’inquiétude, vous êtes conseillée mais vous restez quand même maître de vos sourcils.


A la fin de la séance, j'étais ravie du résultat.

La ligne un peu plus fine que d'habitude, un peu plus "travaillée" donc ça change un peu, mais pas du tout too much.

Le lendemain, j'étais moins ravie : la couleur avait trop "pris", elle me semblait bien foncée... 

Le jour suivant, au secours !! C'était tellement brun que je commençais presque à regretter de l'avoir fait. J'avais l'impression que tout le monde ne voyait plus que ça, que j'avais les sourcils de Kim Kardashian. J'essayais de me rassurer en repensant aux paroles de l'esthéticienne qui m'avait prévenue que la pigmentation serait plus intense les premiers jours, pour ensuite s'atténuer (je crois que c'est dû à la coagulation des micro-gouttelettes de sang). Par ailleurs, quand j'ai fait un brunch avec des amis le jour-même, personne n'a rien remarqué, pas même Jo des Papotages de Nana qui m'avait pourtant dit que la dermo-pigmentation ne serait peut-être pas une solution assez naturelle pour moi (ou alors elle l'a vu mais n'a rien dit - en même temps c'était le 15 novembre et on avait la tête un peu ailleurs...).

Et puis ça s'est atténué, effectivement. OUF. Le 4ème soir, mon amie Fleur m'a fait remarqué que j'avais de jolis sourcils. Teinte parfaite.

Ensuite, léger pelage de peau sourcilière pendant 2-3 jours mais rien de dramatique (pour aider à cicatriser on doit appliquer de la crème type Cicaplast de la Roche Posay), puis ça s'est tellement atténué qu'on ne voyait presque rien. Là aussi on m'avait prévenu que la tenue était très variable selon les peaux, et pas de bol, la mienne ne semblait pas très réceptive...

Rendez-vous fût donc pris 1 mois plus tard pour les retouches. Tout le monde n'en a pas besoin, mais moi oui !! Et ça fait partie de la prestation, vous ne paierez pas plus cher.

Lors de ce 2ème rendez-vous, vous avez droit à une rapide épilation sourcils et rebelote pour la micro-pigmentation et les envies d'éternuer. On prend un peu son mal en patience...

Ensuite... et bien là encore, ça dépend des peaux et on ne peut pas prévoir à l'avance si l'encre va tenir 3 mois ou 1 an. En général, ça dure au moins 6 mois. C'est pour cela que je voulais attendre un peu avant de vous en parler.

Cela fait donc 3 mois et demi, 2 mois et demi depuis la retouche, et la pigmentation tient hyper bien !!

C'est un vrai plaisir de se regarder dans le miroir le matin, démaquillée, et de constater que son regard a bien plus de caractère, que - me concernant - les queues des sourcils sont beaucoup plus présentes, et mon regard plus ouvert. :)

Et personne ne peut savoir que vous avez triché. Sauf si on vous regarde de très près, là oui, vous verrez les petits points pigmentés sur les zones pauvres. Comme moi je les vois.

Du coup, est-ce que j'ai modifié ma routine sourcils ?

Pas tant que ça, mais oui. Je peux maintenant laisser mes sourcils "au naturel" (chuuut ;)), ce que je fais notamment le week-end. En semaine, en général, je les unifie quand même avec un peu de crayon (celui de MUFE dont je vous parlais l'autre jour).

Et je suis RA-VIE.


Niveau prix, ça donne quoi ?

Un petit investissement, quand même.

200€ pour la restructuration sourcils, la micro-pigmentation et la séance de retouche le mois suivant (2h à 2h30 de travail en tout).
Ensuite 40€ la retouche à 3 mois ou 60€ celle à 6 mois (que je ferai donc dans 3 mois pour ne pas à avoir me prendre la tête à crayonner mes sourcils cet été en vacances).  
Soit 200€ pour la première fois, et ensuite 60€ tous les 6 mois. Je vous laisse comparer ça à une coupe de cheveux, un budget cigarettes ou une paire de chaussures, et vous vous ferez votre propre opinion sur le "ça vaut le coup ou non". :)

Je n'ai pas le courage de prendre en photo mes sourcils mais je vous ai mis quelques avant / après issus du site du Boudoir du Regard pour vous donner une idée.

Tentées ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 mars 2016

Y'A QU'LES IMBECILES...

En bonne française de base que je suis, je n'ai pas trop adhéré au "layering". Vous savez, cette routine beauté à l'asiatique qui vous fait superposer une dizaine produits de démaquillage / nettoyage / hydratage / sérumage / correctage / contour de l'oeil-age / soignage / protectage puis maquillage constitué lui aussi d'autant d'étapes.

Je suis trop flemmarde. 

Comme la plupart d'entre vous, françaises en tous cas, si j'en crois les statistiques. Et j'admire celles et ceux qui prennent autant de temps pour prendre soin d'eux, comme nombre de lecteurs de ce blog. Moi je préfère dormir un peu plus.

L'un des produits que je trouvais totalement inutile jusqu’ici, une étape supplémentaire dont ma peau ne semblait pas avoir besoin, c'est le tonique. Le "toner" à l'asiatique, c'est à dire une lotion qui sert grosso modo à hydrater voir "rééquilibrer" l'épiderme, pas du tout à parfaire le démaquillage comme le fait son cousin européen que l'on connaît mieux et qui est plus un produit d'hygiène que de soin.

(vous avez saisi la différence ?)

Et puis, par curiosité, j'ai essayé le Organic Flowers Toner de la marque coréenne Whamisa.


Une lotion hydratante sans alcool légèrement gélifiée à base de fleurs fermentées, grosse tendance en Asie (la fermentation) sur laquelle je n'ai pas encore eu l'occasion de me pencher (intérêt réel ou non ? à suivre...).

Eh bien j’ai aimé ce geste ! Peut-être juste parce que la lotion n'est pas aussi fluide que de l'eau, et que bizarrement, pour moi, ça change  tout.

J'en mets quelques gouttes dans le creux de ma main sur peau démaquillée, je l'applique sur le visage et le décolleté, et quand j'ai le courage, je la tapote avec la paume des mains pour faire un effet ventouse comme le font les coréennes ou avec les doigts pour tonifier comme le font les mecs avec leur après-rasage.

Le Organic Flowers Toner est Bio, comme son nom l'indique, et même certifié Ecocert. Il a donc un parfum un peu aromathérapique (mais rien de bien méchant), et surtout, il colle un peu. Il faut patienter quelques minutes pour que ce sticky effect disparaisse, ou alors, comme je le fais, on attend juste quelques instants puis on superpose directement son sérum et/ ou sa crème, qui "annule" ce effet.

Avec cette lotion, j'ai l'impression que ma peau est vraiment mieux désaltérée.

Je n'en mettrai pas tout au long de l'année, mais en hiver, ça me plaît bien, finalement.

Et puis sans tout vous dévoiler (j'en connais des secrets ! ;)), attendez-vous à voir ce genre de lotion  hydratante gélifiée dans plusieurs de gammes françaises "mainstream" dans les semaines à venir... Vous non plus ne passerez peut-être pas à côté de ce nouveau geste de soin !


Rendez-vous sur Hellocoton !