lundi 22 juillet 2013

COMMENT BIEN GERER LE DISSOLVAGE DU VERNIS A PAILLETTES

Comme certains d’entre vous l’ont remarqué, je me dévergonde de jour en jour en matière de vernis. Là où l’année dernière l’orangé était la plus grande fantaisie que je pouvais oser sur mes ongles, depuis, j’ai essayé (avec plus ou moins de succès) le vernis fluo, le vernis à paillettes, le vernis velours et même (mais juste pour rigoler) le vernis magnétique. 

En juin, j’ai eu ma période « paillettes ». Et « liquid sand » (« sable liquide » : c’est à peu près la même chose, sauf que le 2ème brille moins que le 1er).

J’ai d’abord essayé un Models Own (exclu Monoprix), tellement boule à facettes que mes copines étaient surprises de voir ça au bout de mes doigts (en réalité il y a beaucoup plus de paillettes roses / rouges que ce qu'on voit sur la photo, il est moins "sage"). Je crois qu’il s’appelle Disco d’ailleurs, si vous voulez le trouver.


J’ai aussi craqué sur un liquid sand Zoya bleu tendre absolument magnifique (et je n’ai pas son nom car là tout de suite je suis à 700 bornes de chez moi). Zoya, si vous ne connaissez pas encore, c’est une marque « écolo » qui fait attention à avoir le moins de solvants chimiques dans ses formules, un peu comme Kure Bazaar, avec des vernis franchement top, tant au niveau couleur, que facilité d’application, brillance, tenue… Une marque lancée en France par le site Mon Corner B (qui a aussi lancé le maquillage minéral Lily Lolo, et la brosse SOS Pureté, Caroline la gérante du site a vraiment du flair…). 
.

J'ai aussi testé un assez beau vernis Sephora, disons plutôt irisé que pailleté, et découvert à cette occasion qu'ils ont une gamme de vernis plutôt pas mal, même franchement bien (j'en ai d'autres, je vous en reparlerai probablement).


J’ai appliqué ces vernis consciencieusement, et je dois vous dire que concernant les vernis « pures paillettes » (ceux qui sont dans une base transparente comme le Models Own), ce n’est pas toujours facile quand on ne les utilise pas qu’en top coat mais qu’on veut un effet uniforme plus « dense » : il faut s’y prendre à plusieurs fois - selon la concentration en paillettes ou « sable » de la formule, et parfois c’est même mission impossible.

Et le problème, ensuite, c’est le dissolvage !  
(oui, j’invente un mot, je ne sais pas comment dire sinon)

J’ai essayé de manière classique, coton + dissolvant, quelle galèèèèèèère ! Une horreur. Le coton s’effiloche, les paillettes agressent la matrice de l’ongle, j’ai fini… à l’acétone pur. Pas glop.

Je vous déconseille encore plus les bains dissolvants si vous ne voulez pas vous retrouver les doigts plein de paillettes la prochaine fois que vous les utiliserez (oui, j’aurais pu l’anticiper, oui, la So est parfois un peu idiote).

J’ai ensuite pensé à la fameuse base peel-off de Essence qui ne m’avait pas convaincue la fois dernière. J’ai suivi vos conseils et ai appliqué une BONNE DOSE de base avant d’appliquer le vernis. Et ça marche ! Super bien. Trop bien, en fait… la base a commencé à se faire la malle au niveau des extrémités des ongles les plus sollicités (index, majeur) juste quelques heures après application…
.
 

Par contre, au moment de l’enlever, l’effet peel-off a cette fois super bien fonctionné et le vernis à paillette n’a pas fait long feu. A quelque chose près, comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous.



Toujours sur vos conseils (que ferais-je sans vous en matière de nail art, je vous le demande), j’ai testé une autre méthode : celle des papillotes de coton imbibé de dissolvant entouré de papier alu (dans mon cas, dissolvant huile UNE). On laisse poser 3-4 minutes, on passe le coton sur les ongles, et vous savez quoi… Ça part tout seul. Mais vraiment tout seul. Méthode de dissolvage adoptée !! Par contre, je vous préviens, mes ongles étant déjà fragilisés à ce moment-là, le « masque de dissolvant » a dédoublé quelques extrémités ongulaires, que je n’ai pas réussi à récupérer les 15 jours qui ont suivi, du coup, pendant mes 3 semaines de vacances, c’est opération régénération ongles nus… (#nailporn on dit, je crois ;)).



En conclusion : les vernis à paillettes et autres liquid sand, si on ose, ça peut être très joli, et pour les enlever, deux solutions. La première, pour du court terme (une soirée par exemple), c’est la base peel-off. La seconde, pour du long terme (les paillettes tiennent facile 1 semaine), mais à ne pas faire trop souvent ni sur ongles fragilisés, c’est papillotes coton/dissolvant/alu ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. moi ce que je fais c'est que je met 2 bonnes couches de (n'importe quele) bases et ça fais comme la base peel off de chez Essence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ????
      Je vais essayer, alors. Suis curieuse de voir ça.

      Supprimer
  2. La méthode alu, je la fais tout le temps avec les paillettes ! Sinon t'en a pour 2 jours et tas les nerfs !! Lol bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne voulais pas suivre cette méthode car l'idée du contact prolongé du solvant avec mes ongles ne me plaisait pas, mais pour les vernis résistants type ceux à paillettes, pas le choix, et c'est redoutablement efficace...

      Supprimer
  3. Je ne suis pas fan du vernis à paillettes en général (peut-être que en ai-je trop abusé quand j'avais 13 ans) mais les deux que tu as choisis sont magnifiques ! ça me donne presque envie de m'y remettre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus pas hyper fan des vernis à paillettes, j'en ai essayé d'autres dont je n'ai pas parlé ici (d'autres Models Own par exemple), mais aujourd’hui il y a tellement de choix que tu trouveras forcément ton bonheur avec l'un d'entre eux...

      Supprimer
  4. La base peel off sera pour moi alors, vu que mes ongles sont tout dédoublés, c'est même pas possible d’imaginer les papillotes par chez moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout pas de "masque de dissolvant" sur ongles dédoublés !!! (je réinsiste pour les autres lectrices ;))

      Supprimer
  5. La seconde méthode avec l'alu, je ne connaissais pas du tout !!!! Merci pour le conseil, je saurais quoi faire la prochaine fois ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ne pas faire trop souvent non plus.

      Supprimer
  6. Ah oui les papillotes ça fonctionne très bien ^^
    C'est juste un peu long, mais entre l'attente et la crise de nerfs carabinée, y a pas photo. Et faut pas en abuser, évidemment (m'enfin on ne se promène pas avec des paillettes tous les jours...).
    Très joli et délicat ce zoya, j'ai commandé le noir, j'ai hâte ^^ (la texture a l'air vraiment fine).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce Zoya est magnifique, tout le monde l'a remarqué quand je le portait.

      Supprimer
  7. Merci SO pour le tuyau moi aussi je suis en mode paillettes et je galère pour l'enlever

    RépondreSupprimer
  8. Tiens j'ai le même zoya en vert, très délicat effectivement, j'ai une copine qui en est folle (elle a le même bleu que toi).
    Mais j'avoue que je préfère les couleurs qui claquent des sugar mat de Kiko !!
    Et pour ces histoires de pailettes, toujours pas acheté le revolution de picture polish pour tester (mais là j'essaie de résister quelques semaines - jours ? :D - en no buy, j'ai un peu abusé ces derniers temps... Genre je me suis rendue compte que j'avais plus de 40 vernis jamais essayé dans ma vernithèque...)

    RépondreSupprimer