mardi 22 avril 2014

BLOGUEURS, JOURNALISTES : PAS MÊME COMBAT !

Oui, le sujet a été maintes fois abordé, notamment ici-même, mais j'ai participé vendredi dernier à une conférence organisée par la FEBEA pour les attachés de presse beauté sur les relations blogs et il m'a semblé intéressant de vous en toucher un mot. Parce que journalisme et blogging sont (respectivement) un métier et une passion qui n'ont finalement pas tant de choses que ça en commun.

(une soirée blogs chez Talika)

Il y a quelques années, les blogs - et les blogueuses beauté en particulier, c'était un peu la 4ème dimension pour beaucoup d'attachés de presse (PR). On les comprend car les blogueuses ne sont pas des journalistes (sujet qu'ils maîtrisent parfaitement), ni des consommatrices (sujets que les marketeurs maîtrisent très bien), mais une nouvelle espèce hybride un peu entre les deux, sortes de françaises moyennes passionnées de beauté, parfois même assez expertes voire pour certaines aussi pointues que les journalistes à force de tester moult produits et discuter avec des pros. La blogueuse faisait un peu peur, on ne savait pas trop par quel bout la prendre.

Aujourd'hui c'est différent et la plupart des PR ont compris son langage, son habitat, son comportement. La plupart mais pas encore tous, d'où la conférence organisée par la FEBEA, et d'où son succès (une centaine de personnes dans la salle, deux fois plus que d'habitude).

Avec Capucine du blog Babillages (que vous connaissez probablement) et Alexis du blog Dr Jicky & Mister Phoebus (un blog parfum ultra-pointu que je vous conseille), nous avons pu parler de notre point de vue à nous, les blogueurs beauté. Sans intermédiaire. Spontanément. Sans langue de bois.

Nous avons pu exposer des aspects* que probablement certaines personnes dans l'assistance ne soupçonnaient pas, ou n’imaginaient pas "à ce point". En vrac : 
  • Bloguer n'est pas notre métier, nous avons un "vrai" métier, souvent très éloigné de la beauté, et le temps consacré au blog est pris sur celui des loisirs. Pour les plus sollicités d'entre nous, nous recevons des dizaines de mails par jour (communiqués de presse, propositions de test produits...) et non, nous ne sommes pas impolis mais nous ne pouvons pas répondre à tout le monde, encore moins tester tous les produits car nous les utilisons la plupart du temps vraiment, c'est à dire qu'un soin visage va nous durer 1 bon mois par exemple ! Bloguer prend énormément de temps, et passe après la vie professionnelle et privée. Et si certains débutants sont maladroits (non respect d'un embargo, par exemple), c'est qu'ils ne sont pas des professionnels et qu'il faut juste leur expliquer. :)
  • Vous aurez peut-être du mal à le croire mais nous n'aimons souvent pas recevoir trop de produits. Une fois que l'agence ou la marque a notre adresse (personnelle, je précise), ils nous parfois envoient tellement de produits sans forcément nous demander notre avis (25 teintes de vernis d'une nouvelle collection, des produits non adaptés à notre type/couleur de peau ou cheveux...) que parfois nous pouvons nous sentir un peu "agressés", comme l'a souligné Capucine, dans le sens où nous pouvons avoir l'impression d'être considérés comme de simples panneaux publicitaires, sans aucune personnalisation de l'envoi, ni parfois aucun contact humain. Un petit mail pour nous demander si on est intéressé pour tester une nouveauté (et quelle teinte dans le cas du makeup) avant de nous l'envoyer, ne serait pas de trop. Certains le font, et comme par hasard ce sont souvent ceux qui ont le plus de retombées blogs.
  • On est vite ennuyé lors d'une présentation magistrale d'un produit avec discours du DG puis présentation powerpoint de 45 minutes sur les innovations techniques de la nouveauté et les résultats in-vitro... On préfère souvent "expérimenter" le produit, discuter avec les représentant de la marque.
  • On peut monétiser son blog sans être corrompu - d'ailleurs un billet sponsorisé a son équivalent en presse (le publi-reportage), et les journalistes sont obligés de placer les annonceurs, donc je ne comprends même pas pourquoi la question, abordée par Capucine, a pu faire réagir certains.
  • Et je m'arrête ici et vous invite à lire cet article de Premium Beauty News qui traite d'autres points abordés pendant la conférence.

Ce genre de pratiques (envois massifs d'informations et produits, informations techniques poussées...) est  courant et bien normal dans les relations avec les journalistes, mais pour les blogueurs il faut vraiment agir différemment. Sans vous refaire toute la conférence, en gros il faut juste faire preuve d'un peu de bon sens, s'adapter à son interlocuteur, personnaliser dans la mesure du possible son approche même si ça prend un peu de temps et sans y passer un temps fou non plus (Capucine, Alexis et moi ne bloguons pas de la même manière par exemple), et stimuler le cerveau droit du blogueur, celui de l'émotion, de l'expérience, car c'est souvent avec celui-ci qu'il va à son tour toucher ses lecteurs.

Bref, une conférence probablement intéressante pour la plupart des attachés de presse, passionnante pour certains (d'après des échos très enthousiastes que nous avons eus), et puis, je l'ai bien remarqué, il y avait quelques réfractaires au fond de la salle, des personnes qui devaient peut-être se dire qu'on était assez pourris gâtés et bien culottés de "donner des leçons" comme cela à des professionnels, ce que je peux comprendre quand on a une vision assez pré-conçue de la relation blogs et plein de clichés sur "LA blogueuse beauté" (ça n'existe pas, il y a autant de blogueuses beauté que de consommatrices beauté), ce que je peux d'autant plus comprendre que Capucine et moi-même avons suffisamment d'expérience (des deux côté de la barrière car nous travaillons toutes deux sur les RP digitales), de recul en la matière (nous ne sommes pas auto-centrées sur notre blog, nous avons échangé sur le sujet avec beaucoup de professionnels et de blogueurs), et de personnalité pour dire les choses assez directement, mais je suis certaine de 2 choses : 1/ notre partage d'expérience était sincère, nos conseils logiques ou évidents et les réfractaires vont forcément finir par les comprendre et y adhérer (comment ça je ne doute de rien ? ;)), 2/ et si vous, blogueurs beauté "influents" aviez été là avec nous ce jour-là, vous auriez totalement confirmé nos propos.

Je suis certaine d'une autre chose et j'insiste avant de conclure : beaucoup de RP savent très bien gérer leurs relations blogs. Et ça c'est super agréable. Ça donne encore plus envie de bloguer. :)

J'aurais souhaité aborder d'autres sujets lors de cette conférence, comme l'art d'accepter la critique (sujet que j'avais abordé ici), ou pouvoir donner plus d'exemples d'opérations ou relations blogs réussies (il y en a plein), j'aurais aussi surtout voulu qu'il y ait plus d'échanges avec la salle, plus de retours de la part des attachés de presse (qui ont dû en voir des vertes et des pas mûres avec certains blogueurs, et peut-être même avec moi, pourquoi pas, ne nous voilons pas la face ;)), mais le temps était compté... Une autre fois sous un autre format, peut-être ?

* Je mets Alexis et son blog de côté car on s'est vite rendu compte que l'univers des blogs parfums était vraiment très différent - même en termes de relations presse/blogs - que celui des blogueurs beauté plus "mainstream".


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 avril 2014

LE FABULEUX CONCOURS ✿ ROUTINE BEAUTE DE PRINTEMPS ✿

C'est le printemps !

Il est temps de faire un grand nettoyage beauté, non ?

Je vous propose de tenter de gagner une routine beauté / bien-être / minceur complète pour aborder la nouvelle saison AU TOP : soins visage antioxydants pour citadine stressée, soins corps minceur et détox, compléments alimentaires anti- gras / chute de cheveux / teint d'endive, makeup et vernis colorés, soins capillaires pour chevelure de lionne, parfums gourmands...

Oui, tout ça.

1 seul(e) gagnant(e) pour un lot de, tenez-vous bien, 39 produits, d'une valeur totale de 806,38€.

Et avec de TRÈS jolies marques, comme d'habitude pour les concours (dé)maquillages, pas mal de nouveautés et même des exclusivités.

Je vous présente les produits et ensuite je vous dis comment participer ?



SOIN VISAGE
CAUDALIE

La toute dernière gamme visage Caudalie a été designée pour les peaux encore jeunes mais malmenées par les méfaits de pollution, le tabac, le stress, la junkfood, le manque de sommeil... (pour nous, quoi), ce qui les rend ternes et les fait vieillir prématurément. La solution antioxydante détox Caudalie : des polyphénols de vigne associés à de la vitamine C.
A gagner (en exclusivité intergalactique !) : les 3 produits de la gamme, pour une routine soin visage parfaite, ainsi que la fameuse Eau de Beauté que l'on ne présente plus.


Sérum Défense Antirides Antioxydant (33,40€)
Fluide Antirides Protecteur FPS20 (30,40€)
Crème Yeux et Lèvres Antirides (24,30€)
Eau de Beauté (29,00€)
TOTAL : 117,10€ 


(et pour les citadin(e)s qui auraient envie de conseils pour garder une jolie peau, RV sur l'appli Facebook Anti-Ox développée spécifiquement par la marque)



SOIN CORPS
LIERAC

Pour moi, Liérac est LA référence en soin minceur. Une marque pointue, sérieuse, qui arrive à combiner efficacité et sensorialité, des produits qui donnent envie de les appliquer chaque jour, et vous savez combien il est important d'être régulier pour avoir des résultats !

A gagner : le dernier soin minceur mis au point par la marque, un gommage corps pour favoriser la pénétration des actifs du soin minceur, une eau et une huile divinement parfumées pour sentir dès aujourd'h'ui l'été.

Gommage Sensorielle (24,93€)
Body-Slim Cure Minceur (37,50€)
Huile Sensorielle (28,12€)
Eau Sensorielle (32,68€)
 TOTAL : 123,23€



MAQUILLAGE
MAKE UP FOR EVER

L'une de mes marques de maquillage préférées. Une (la ?) référence sur le marché du makeup, à la fois pour les pros et le tout-venant (vous, moi). Si vous avez déjà essayé, vous savez de quoi je parle, sinon, vous avez certainement déjà ouïe dire que MUFE est incontournable.
A gagner : un fond de teint, un blush, un fard à paupières, un mascara, un crayon yeux waterproof, un rouge à lèvres liquide, oui, tu vas être sublaïïïme ma Chérie !


Fond de teint poudre Pro Finish #125 (34,00€)
HD Concealer #305(25,50€)
Blush HD #320 (25,20€)
Fard à Paupières #139 (18,60€)
Mascara Smoky Lash noir #01 (21,10€)
Aqua Eyes #0L (15,60€)
Aqua Rouge #13 (23,00€)
TOTAL : 163€



SOIN CAPILLAIRE 
PHYTO

Qui n'a pas entendu parler de Phyto, cette marque capillaire pionnière dans le soin à base de plantes depuis plus de 40 ans ? Une vision très en avance sur son temps, des produits cultes comme la Crème Phyto 7, des soins SOS vraiment efficaces...
A gagner : en exclusivité les 2 nouvelles huiles de la marque, mais aussi un shampooing, un baume et un masque que le gagnant pourra choisir selon son type de cheveux.


Huile Suprême (26,60€)
Huile Soyeuse (26,60€)Masque (25,69€)
Shampoing (11,25€)
Baume Hydratant (13,83€)

TOTAL : 102,15€

.


VERNIS
MODELS OWN

Je vous ai parlé récemment de ces vernis bluffants à "effet gel", qui s'appliquent en une seule couche pour les plus pigmentés - 2 pour les pastels, qui ont un fini parfait, lisse, glossy, hyper qualitatif, et qui s'enlèvent en "peel-off".
A gagner : la collection complète de vernis Hypergel, oui Madame, la maison ne recule devant aucun sacrifice pour ses lectrices.


10 vernis HyperGel (10 x 5,99€)
TOTAL : 59,90€

 


COMPLEMENTS ALIMENTAIRES
YVES ROCHER

Pourquoi Yves Rocher sur du complément alimentaire ? Tout simplement parce que j'ai utilisé à plusieurs reprise certains de ces produits et que j'en étais satisfaite. Et que ça vous permet de savoir que oui, Yves Rocher fait aussi dans le complément alimentaire. Vous le saviez, vous ?
A gagner : de quoi préparer sa peau au soleil, favoriser et prolonger le bronzage, de quoi éviter la chute de cheveux saisonnière et renforcer la fibre capillaire, de quoi brûler les graisses de jour comme de nuit. Vous allez être merveilleuse.

.
2 Vitamines Soleil (2 x 23,00€)
3 Ongles et Cheveux (3 x 23,00€)
2 Défiligne Brûleur Jour / Nuit (2 x 31,50€)
TOTAL : 178€

 


PARFUMS
LES SENTEURS GOURMANDES

J'ai découvert cette jolie gamme récemment. Elle s'inspire du patrimoine gustatif du Sud-Ouest (fruits du verger, vins de Bordeaux, épices venues des Îles...) et propose des parfums aux accents de Madeleines de Proust qui font instantanément voyager.
A gagner : ... eh bien c'est vous qui choisirez, selon vos goûts !
.
3 parfums au choix (3 x 21,00€)
TOTAL : 63€
.


°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°


POUR PARTICIPER

C'est tout simple. Mais il faut quand même faire un petit effort :).

Il suffit de répondre en commentaire aux 7 questions ci-dessous (une par marque, les réponses sont sur les sites web des marques), en précisant votre pseudo
Une seule participation par personne, un seul commentaire : vous écrivez les 7 réponses dans le même commentaire.
Je modère les commentaires le temps du concours, il est donc normal si le vôtre ne s'affiche pas tout de suite.  
Vous avez jusqu'au 25 avril minuit pour participer.  
Je tirerai au sort le gagnant et l'annoncerai en édit de cet article.


Les petites questions troooop faciles

✿ CAUDALIE : Comment s'appelle l'éminent professeur qui travaille sur les polyphénols de raisin avec Caudalie ?
✿ LIERAC : En quelle année ont été créés les Laboratoire Liérac ?
✿ MAKE UP FOR EVER : Quel anniversaire va fêter MUFE cette année (un nombre tout rond) ?
✿ PHYTO : Comment s'apppelle le créateur de Phyto ?
✿ MODELS OWN : Dans quelle enseigne française les vernis sont-ils distribués en exclusivité ?
✿ YVES ROCHER : Quel est le % d'efficacité anti-cellulite avec le nouveau sérum Clé Végétale Minceur ?
✿ LES SENTEURS GOURMANDES : Citez un univers olfactif de la gamme.


°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°°✿°


 A vous de jouer !! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 10 avril 2014

CULTURE BEAUTE #1 : LES INTERVIEWS DES PROS DE LA COSMETO

Les amis, je me suis lancée dans une tache longue et laborieuse mais ô combien utile (enfin je crois) : retrouver parmi les moult posts de ce blog depuis sa création il y a 5 ans ceux qui ont une dimension "culturelle", ou "pédagogique". 



C'est à dire ceux qui vous montrent les coulisses du Métier et ceux qui abordent des sujets marketing, culturels et scientifiques : interviews de pros, décryptages de formules de produits cultes, sujets polémiques comme les tests animaux ou les parabènes, campagne de pub réussies, drôles ou WTF (ai-je besoin de traduire ?), "Blogosphère", explications de pourquoi il vaut mieux éviter les protections solaire en plein hiver à Paris ou les lavages de mains compulsifs, interviews de femmes du Monde sur leur routine beauté (...), enfin bref, vous avez compris, ces posts qu'il faudrait que l'on puisse retrouver plus facilement sur ce blog (qui contient de tout et n'importe quoi) pour sa culture générale beauté.

J'ai commencé à faire le tri parmi mes 873 (-_-) articles à date, et j'en ai déjà extrait toutes les interviews (enfin toutes, si ça se trouve j'en ai oublié...).

Les interviews Beauté du Monde ont déjà leur onglet depuis quelques mois là juste au-dessus, sous la bannière du blog à droite, et aujourd'hui je viens d'y ajouter les interviews des pros de la cosméto, celles d'entrepreneurs, chefs produits, nez, toxicologues, makeup artists, directeurs communication, journalistes (...) qui vous expliquent comment on développe un produit de soin, un parfum, un pack, comment on définit une stratégie de comm, pourquoi on dépose des brevets, comment on choisit un nom de produit, pourquoi certains créateurs de marques ont décidé un jour de se lancer...

Voici la liste de ces interviews (à (re)lire selon vos envies), que vous retrouverez donc également en onglet juste sous la bannière du blog. D'autres catégories "Culture Beauté" suivront dans les prochaines semaines !


Côté marketing & communication :

("Entrez dans l'univers Shiseido...")
("Comment Clarins a réinventé son maquillage")

("Nouvelle gamme Sephora : les coulisses marketing !")

("Les petits secrets de Angel by Mugler")

("Métier : créer des noms de marques - et c'est tout")
("Trop de marketing - de masse - tue le marketing !")

Virginie Moreau, Chef de Produit et Joy de Megille, Attachée de Presse, VAN CLEEF AND ARPELS 

(le développement d'un parfum de A à Z)

Anne Nguyen, Directrice Marketing de ANNE SEMONIN 

("Anne Semonin, marque ultra-sélective enfin accessible")


Côté développement & réglementaire :

("Le développement d'un produit de A à Z")  

("Mettez-vous au parfum !")

Joachim Rubio,Responsable Packaging chez OENOBIOL 
("Emballer... un vrai challenge !")
("Le B-A BA des brevets cosmétiques")
("En savoir un peu plus sur le droit des marques")


Côté toxico :
("La vérité sur les test cosmétiques")

("Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la toxico des cosmétos #1")

("Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la toxico des cosmétos #2")


Côté presse :

Marie-Françoise Dubillon, rédactrice en chef adjointe de VOTRE BEAUTE
("Vis ma vie de rédac chef beauté adjointe beauté") 
("Niche et presse : comment sortir de l'ombre")


Côté créateurs de marques :








Et aussi : 






Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 7 avril 2014

ET JE ME DECIDE ENFIN A VOUS PARLER D'ESTHERDERM...

La marque Esthederm, vous connaissez probablement. Au moins de nom. Cela faisait un moment que j'avais envie de la découvrir un peu plus, notamment parce qu'une amie ex-formatrice internationale chez eux et plusieurs blopines assez exigeantes m'en avaient chanté les louanges...



Sauf que moi je suis un peu passive, parfois, et je ne sais pas (n'ai pas le temps de penser à) contacter une marque pour en savoir plus, encore moins réclamer des produits pour les essayer (et si vous vous dites "Tu n'avais qu'à les acheter", non, je n'achète plus de soins cosmétiques depuis 15 ans que je bosse dans cette industrie, je vous le rappelle, surtout à ces prix là - ne soyez pas jaloux, chaque métier a ses privilèges, je n'ai jamais eu de CE en revanche !). Donc j'attendais. Je me disais que mon blog est quand même un peu intéressant et que Esthederm, qui propose par ailleurs des produits très techniques donc pile poil dans "ma cible", finirait bien par me contacter. Ou pas, et tant pis. ;)

Ils ont fini par. De mémoire, c'était sous l'impulsion de Poupoune et/ou Kleo Beauté, deux des fameuses blopines inconditionnelles de la marque.

C'était il y a 6 mois. Voire plus. J'ai même rencontré Isabelle Benoît, Directrice de l'Innovation Scientifique, qui a pris le temps de tout bien m'expliquer. En fait, le sujet Esthederm est tellement complexe qu'il fallait avant de vous en parler que je digère toutes les informations sur la marque, que je teste vraiment les produits et que je trouve le "temps psychologique" de me pencher sur l'article, vous allez vite comprendre pourquoi.

Donc voilà, on y est. Le post sur Esthederm.

Alors.

C'est complexe comme marque, donc. En plus, j'ai évidemment - comme d'habitude - perdu mes notes (-_-). Ceci dit, tant mieux, car vous savez, on dit que "la culture c'est ce qu'il reste quand on a tout oublié", et bien j'ai envie de dire que le vrai ressenti sur une gamme cosmétique c'est un peu la même chose, c'est quand on a un peu oublié le discours de marque pour s'être forgé, en toute indépendance intellectuelle, avec le temps, sa propre opinion.

Surtout que la Directrice Scientifique Esthederm est très très forte, elle a réponse à tout, en plus elle le fait de manière très "marketée" (au sens noble du terme) (en fait elle me fait penser un peu à moi, c'est drôle), donc il fallait que je prenne du recul par rapport à notre entrevue. Ce n'est pas très étonnant d'ailleurs qu'elle soit aussi percutante cette Isabelle, car avant Esthederm elle était dans un laboratoire qui propose des ingrédients cosmétiques aux marques, elle devait s'adresser donc à la fois à des formulateurs et des techniciens, mais aussi à des marketeurs qui n'y connaissent pas grand-chose en science et veulent "des concepts".

Bref.

J'ai déjà écrit un roman et je ne suis pas encore entrée dans le vif du sujet. (Je me Teddy-ise, huhuhu ;))

Le vif du sujet, en résumé, à mon avis (forcément un peu subjectif) : l'approche du soin de la peau Esthederm est très convaincant, même pour une scientifique comme moi à qui on ne le fait pas, mais son application peut être un peu décevante.



Je m'explique. 

Le concept de base de Esthederm, c'est de stimuler les capacité d'auto-défense de la peau, notamment en intégrant dans chaque formule de "l'eau cellulaire", c'est-à-dire une reproduction schématique du milieu dans lequel baignent naturellement nos cellules cutanées, avec des acides aminés, des minéraux, des vitamines, de l'ATP, toussa toussa. Outre son côté nourricier et "bio-mimétique" (on apporte aux cellules des molécules qu'elles connaissent déjà, elles les "bio-intègrent" donc probablement mieux que des molécules inconnues), l'avantage serait que cette eau est isotonique, et là je n'ai pas envie de vous expliquer ce que ça veut dire, ça m'auto-ennuie d'avance, Poupoune le fait très bien ici - bon allez disons pour ceux qui n'iraient pas lire le post de Poupoune, c'est une histoire d'équilibre de concentrations en minéraux, ça veut dire notamment que ça empêche votre peau de se dessécher, un peu comme c'est le cas avec le brumisateur d'eau d'Evian versus de l'eau déminéralisée (= sans minéraux) utilisée dans la plupart des cosmétiques .

Si je suis totalement convaincue de l'intérêt d'apporter aux cellules de la peau des "nutriments bio-mimétiques" qu'elles utilisent naturellement et dont elles pourraient manquer (c'est juste très logique de penser à cette approche nourricière quand on est biologiste, d'autres y ont pensé aussi, moi y compris), j’émettrais cependant quelques réserves quant au respect réel de cette isotonicité dans une formule complexe Esthederm (crème, sérum, etc... qui contiennent d'autres ingrédients susceptibles de modifier l'équilibre osmotique), et par ailleurs qui dit qu'une formule "classique" d'une autre marque, avec tous les éléments minéraux apportés par les extraits de plantes par exemple, est forcément moins isotonique qu'une formule Esthederm ? Ok, je chipote. L'aspect "bio-mimétique" seul me semble déjà très intéressant. Même s'il n'est pas parfait car à par la brume d'Eau Cellulaire, les autres produits de la marque contiennent des molécules pas du tout bio-mimétiques (ceci dit, formuler des crèmes 100% bio-mimétiques, ça me semble quand même très compliqué...).

Un autre concept original, c'est celui de leurs solaires. Ils ne diabolisent pas le soleil comme certaines marques (celles qui disent de vous mettre un SPF50 en plein hiver à Paris -_-), ils prônent une protection sur-mesure, qui "booste l'adaptation naturelle de la peau". Les produits n'indiquent aucun indice de protection, mais rassurez-vous, ils en ont bien, et ils sont soumis aux mêmes tests SPF que les solaires des autre marques. On se base chez Esthederm sur les index UV, vous savez, ceux du bulletin météo !! On nous parle du coup de "Soleil doux" (Index UV 1 à 4), "Soleil normal à fort" (Index UV 5 à 8) etc... Ce qui est une très bonne idée, bien plus logique et pédagogique que les SPF. Mais on est tellement habitués aux SPF que je trouve que c'est finalement assez confusant (moi-même quand j'ai lu "Soleil normal à fort - index UV 5 à 8, j'ai failli faire un AVC, j'ai cru qu'ils parlaient d'un SPF 5 à 8 !!). Pour en savoir plus sur les solaires Esthederm, RV chez Poupoune encore une fois.

Ces deux concepts sont de bonnes illustrations du positionnement Esthederm : vraiment sérieux, scientifiquement réfléchi, innovant, pédagogique... MAIS... c'est tellement OVNI que c'est compliqué à comprendre. Et à expliquer. C'est pour cela que j'avais du mal à m'y mettre, à cet article, je crois. Et encore, je ne vous ai pas parlé des modes d'application de certains produits ! (voir par exemple le mode d'application du sérum EVE chez... Poupoune).



Ensuite, niveau "opérationnel", qu'en est-il ?

J'ai testé la brume d'Eau Cellulaire (la fameuse eau bio-mimétique isotonique), la (fameuse) Crème Douce Désincrustante Osmoclean et le Sérum E.V.E., (sorte de produit de soin "détox" qui contient un concentré de "milieu cellulaire" utilisé pour cultiver les cellules cutanée in-vitro - les explications chez Kléo). Je n'avais pas de crème Esthederm à tester avec, donc j'ai misé sur 2 valeurs sûres en complément : un fluide de jour Shiseido de la gamme Ibuki et une crème Qiriness ultra-cocon pour le soir.

J'ai eu un peu la flemme de me sprayer bi-quotidiennement sur le visage l'Eau Cellulaire, ce n'est pas un geste qui entre dans ma routine de soin habituelle. Mais comme on m'avait dit de suivre le protocole à la lettre "sinon il est possible que ça ne marche pas", je l'ai fait. Ça va, c'est rapide. Est-ce que ça a changé quelque chose à la beauté de ma peau ? Peut-être, mais pas visiblement, en tous cas. Son prix : 29,60€ les 200 ml.



J'ai beaucoup aimé Osmoclean. C'est une crème nettoyante très épaisse, que l'on masse sur le visage, qui s'épaissit encore au massage, devient très savonneuse (c'est à dire "fait des traces blanches" dans le langage des formulateurs), attrape bien les impuretés incrustées au fond des pores (grâce à cette texture épaisse justement - si la texture avait été plus légère, elle accrocherait moins les saletés), puis on la rince, la peau est parfaitement nettoyée, ne tiraille pas. Un produit d'hygiène un peu inhabituel mais bien pensé. Elle coûte 29,80€ les 75 ml.

 
 Quant au sérum... Je ne l'ai vraiment pas aimé. Il est très désagréable à utiliser : il colle, il ne sent pas bon (preuve de sa concentration en actifs ?), il tiraille... Je me suis vraiment forcée à l'appliquer chaque soir, et si je ne croyais pas en la marque, j'aurais vite arrêté de l'utiliser, croyez-moi. Je ne sais pas ce que vous en pensez vous, mais ce n'est pas possible en 2014 de proposer des cosmétiques qui ne soient pas un minimum agréables à utiliser !! Alors je sais que ce sérum est à quelque chose près le milieu de culture des cellules que l'on fait pousser en laboratoire, qu'il contient 99% de molécules bio-identiques et que donc Esthederm était limité sur sa sensorialité, mais quand même. Ça ne gênera pas certains d'entre vous mais moi j'ai besoin de prendre du plaisir à l'application, donc si je suis contente de l'avoir essayé, je ne le réutiliserai pas. D'autant plus qu'il coûte plutôt cher (70€) et que niveau efficacité, il est bon mais rien de révolutionnaire non plus. 



En résumé : je suis convaincue par l'approche biologique d'Estherderm sur le soin de la peau (ce post de Kleo la résume très bien, allez le lire), je les trouve très innovants, très crédibles, vraiment différenciants (marketingment parlant, et c'est rare !) et je pense même qu'il font du bien à la cosmétique. Oui, Madame. Sincèrement. Bravo. MAIS. C'est parfois un peu compliqué et confusant pour la consommatrice.

(le nombre de fois où j'ai utilisé le "mais" dans ce post....)

Concernant les produits, leur sensorialité et leur efficacité, je ne peux pas me faire un avis global, n'en ayant testé que trois - qui en plus sont complètement à part. Je sais par des blopines que les solaires sont TOP, je sais que leurs produits peaux grasses étaient venus à bout en moins de 2 mois de l'acné d'une copine qui traînait depuis des années (l'acné qui traînait, pas la copine), je sais donc que Esthederm fait de bons produits, je n'ai juste pas eu la chance de tomber sur un qui me convienne.

J'aurais donc envie de vous conseiller cette marque si vous avez des problèmes de peau dont vous n'arrivez pas à vous débarrasser, mais si vous avez une peau parfaite ou presque, utilisez une marque plus conventionnelle, même de grande surface, ça suffira amplement :).

PS : retours d'expérience Esthederm bienvenus en commentaire !



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 4 avril 2014

BIG CRUSH ON THE NEW HYPERGEL POLISHES BY MODELS OWN !

(oui, j'avais envie de parler en anglais dans le titre, ça ma pris comme ça)

Les filles (les garçons aussi si vous voulez, moi je suis ouverte d'esprit), j'ai craqué sur des nouveaux vernis. C'est Models Own qui les propose, ils sont en vente en exclusivité chez Monoprix et ils s'appellent "Hyper Gel - Gel Effect Polish".


Petit 1/ Il ont un effet "gel 3D" assez incroyable : en une seule couche (deux pour les teintes pastel), sans top coat, le rendu est parfait, lisse, un peu "bombé", la couleur intense, glossy, un effet qui rappelle effectivement celui que l'on obtient avec des vernis semi-permanents comme Lackperm mais en moins foufou, bien sûr. On peut mettre 3 minutes à se faire les 2 mains si on est pressée.

Petit 2/ Ils tiennent bien. Et pourtant je n'ai pas mis de top coat  et une seule couche sur les vernis les plus pigmentés. Bon, ils ne tiennent pas 1 semaine, mais ce n'est pas ce qu'on leur demande. Nous on a envie de changer de couleur tous les 3-4 jours, non ?

Petit 3/ Ils ne coûtent que 5,99€ !!



Un bémol. En fait non, une petite déception par rapport à une de leur promesses : ils sont censés se retirer avec effet "peel-off", sans dissolvant. J'ai essayé une première fois, ça n'a pas marché. Je me suis dit que c'était parce que j'avais mis une base conventionnelle, j'ai réessayé une seconde fois sans base, ce n'était pas beaucoup mieux. Donc on les enlève avec un dissolvant.

(Petite parenthèse : je vous rappelle qu'il ne FAUT PAS ne pas mettre de base sous son vernis, surtout sous ceux qui ont des pigments bleus et jaunes. Parce que ça teint l'ongle. C'est ce qu'il est m'est bien sûr arrivé sur quand j'ai fait l'essai des HyperGels sans base. Petite astuce : si l'ongle est teinté, on le blanchit avec Instant Manucure de Talika, une poudre effervescente que l'on verse dans un bol dans lequel on laisse mariner ses ongles 2-3 minutes. Ça ne règle pas forcément le problème à 100% car les pigments des vernis sont tenaces mais on voit un réel mieux, ça m'a même surprise je vous avoue).




Qu'est-ce que vous attendez pour courir vous les procurer chez Monoprix ?

Rendez-vous sur Hellocoton !