jeudi 20 octobre 2011

BRISEUSE DE RÊVE ?

"Oups !"

Les amis, l'heure est grave. Il paraît que (dé)maquillages en dévoile trop sur les coulisses et la réalité des produits de beauté, et que du coup "ça brise le rêve de la cosmétique".

Enfin, c'est à peu près ce que quelqu'un du Métier aurait dit de ce blog.

Alors, c'est sûr, pour en dévoiler, j'en dévoile.

Oui, je vous ai dit par exemple :
  • que le caviar et le diamant ne sont pas forcément plus efficaces que la pomme de terre
  • que l'on peut utiliser de la crème anti-hemorroïdes sur le contour de l'oeil pour lutter contre les cernes et les poches
  • que certains rouges à lèvres Bio contiennent de l'écrasé de cochenille
  • que c'est illégal, pour vendre des produits, de les présenter comme similaires à ceux d'une autre marque en faisant référence à cette marque sans demander l'autorisation
  • que l'on peut se démaquiller avec un soin pour le corps
  • que Dukan, à moyen et long terme, c'est le Mal
  • que le classement Wikio ne reflète pas vraiment la réalité de l'influence des blogs
  • que les sels d'aluminium, ça ne donne pas le cancer (jusqu'à nouvel ordre)
  • que le greenwashing est parfois là où on ne l'attend pas
  • (...)

Mais est-ce que je brise votre rêve de cosmétique pour autant ???

Est-ce que, à cause de moi, vous devenez tellement méfiants, tellement trop rationnels et objectifs dans vos achats beauté, que vous achetez moins de produits ?

Ou est-ce que, au contraire, vous n'en devenez que plus passionnés ? Que vous réfléchissez plus à votre consommation cosmétique, oui, mais que ça ne vous empêche pas de continuer à en acheter en "meilleure connaissance de cause", voire vous devenez boulimiques et en achetez encore plus ?

Ou alors, mes "révélations" ne changent rien du tout ni à votre façon de "ressentir" les cosmétiques, ni à vos achats ? (i.e. : ce blog ne sert à rien - mais quelle prétention d'écrire un article pareil !!! ;))

J'attends vos réactions en commentaires... :)
.
Rendez-vous sur Hellocoton !

43 commentaires:

  1. Briser les rêves ? FAut pas déconner ^^
    A chacun de vivre son aventure cosmétiques et son rêve beauté...sans pour autant mettre des oeillères. Exemple : tu dis que la caviar n'est pas forcément plus efficace que la pomme de terre, je pense pas pour autant que tout le monde est tourné le dos au dit produit, mais plutôt, l'a acheté en connaissance de cause...
    Bref, on peut vivre un rêve avec une certaine conscience, ça empêche pas l'envie...C'est mieux que d'acheter sans savoir ^^ (à moins que la personne du métier veuille uniquement des consommatrices un peu dindes prêtes à avaler tout et n'importe quoi car incapable de s'informer ?)

    RépondreSupprimer
  2. Han la faute "ait tourné" et non est...Aheum toutes mes excuses.

    RépondreSupprimer
  3. Le terme est un peu fort là quand même... Ton blog est intéressant et comme je te connais au fil de ma lecture ici, je sais que je peux avoir confiance en ce que tu écris dans tes billets.
    Je viens m'y informer et du coup, je suis un peu moins une acheteuse écervelée ;)

    RépondreSupprimer
  4. Pour ma part, tu ne brises absolument pas mes rêves cosméto. Bien au contraire, qu'il est enrichissant de lire une autre vision de la cosméto !
    Enfin, nous pouvons lire des articles sans sentir que l'auteure se sent obligée de dire un peu de bien parce que la marque lui a envoyé gracieusement le produit !
    Tu parles librement et avec professionnalisme de tes produits, de ce qui se fait en cosméto et oui, c'est agréable !
    Ne change rien, tu ne brises aucun rêve. Je suis passionnée par la cosméto -normal je bosse avec...- et ce n'est pas ton blog qui va me dépassionner.
    Tu crois que si je mets de la purée dans ma caviar luxe ce sera plus efficace ??? ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Mais on peut être informé et réaliste sans pour autant arrêter de rêver, non ?
    Ça signifierait que notre intérêt pour les cosmétiques consiste à nous tartiner bêtement la figure de machins pailletés en lisant avec bonheur les promesses inscrites sur le packaging ?!
    De mon côté, plus j'en apprends sur la composition des produits, les modes de fabrication, les us et coutumes du métier, plus ça me passionne. Et je vérifie s'il y a de la chenille morte dans la composition de mes rouges à lèvres avant d'investir, aussi.

    RépondreSupprimer
  6. Non tu ne m'empêches pas de rêver, mais par contre tu nous ouvres grands les yeux sur la réalité des choses!! et comme le dit Kaki, ça fait de nous des acheteuses plus éclairées!!

    RépondreSupprimer
  7. Pas du tout !!! Et puis ça fait du bien de lire la réalité des cosmétiques pour certaines qui sont un poil trop naïves ! J'aime ton blog car justement il "détonne" des autres blogs beauté et j'y apprends beaucoup ! Continue !

    RépondreSupprimer
  8. Si ton blog est un briseur de rêve, alors que dire des affiches ou campagnes mettant en scène des égéries superbes, auxquelles évidemment on voudrait (ou pas!) ressembler ... mais que l on SAIT inaccessibles ! ... !

    RépondreSupprimer
  9. Je ne lis pas ton blog depuis suffisamment longtemps pour savoir si tu brises mes rêves (d'ailleurs, si un jour tu vois dans tes stats une dingo qui s'est tapé tous tes billets en une journée, sache que c'est moi). Ce que je peux te dire, c'est que j'aime ce que tu écris parce que c'est intelligent et instructif.

    RépondreSupprimer
  10. Je ne sais pas qui a dit ça de ton blog mais je trouve ça tout à fait inapproprié... Au contraire, pour moi le fait d'en apprendre plus sur le monde caché des cosmétiques, les petits secrets de fabrication et autre, cela ne fait qu'attiser ma curiosité et j'ai toujours envie d'en apprendre plus ! Alors continue comme ça ! Bisous

    RépondreSupprimer
  11. ton blog est très instructif, continue!

    RépondreSupprimer
  12. tu ne brises pas mes rêves cosméto car je n'en ai pas de rêves LOL : je connais la réalité (à peu près), je ne me fait guère d'illusion et j'aime te lire pour découvrir les coulisses (comme j'aime aussi le faire parfois sur mon blog) : on se doute toutes, quand même, que la crème qui arrête le vieillissement n'existe pas... parfois, y'a des trucs qui marchent, autant savoir pourquoi, d'autres fois, on a perdu, ça ne fonctionne pas, tant pis, c'ets je jeu ma pauvre Luicette...
    mais si certaines ont des rêves (et j'aime bien l'image de bisounours qui accompagne ton article, c'est tout à fait ça) c'est super ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Briser les rêves ? Ca me parait complètement idiot. Car de toute façon un produit que l'on découvre par soi même non performant est encore plus déceptif.
    Au contraire, lire ce blog et d'autres tout aussi informatifs me rendent plus passionnée, plus intéressée, plus pointue aussi dans mes choix de produits.
    Et comme dirait Vesper L., je n'ai pas de rêves à propo de la cosméto, je cherche de l'information pour utiliser ce qui me convient le mieux.
    Continue !

    RépondreSupprimer
  14. tu brises les rêves des marques c'est ça en fait !
    Avant elle pouvait te refourguer le même produit juste écrivant ++ sur le même packaging à 100€ de plus et aujourd'hui en nous informant on est moins des gourdes c'est ça ?????
    Tu nous informes et moi je trouve ça bien et les marques n'ont toujours pas compris que le consommateur n'est plus consommateur tout court mais consommateur acteur !
    ah je te jure ça m'énerve tout ça !

    RépondreSupprimer
  15. il y a longtemps que mes illusions et ma confiance aveugle se sont envolées!;) donc pas question de rêves brisés ! ton blog (comme certains autres ,et notamment celui de Teddy, à mon humble avis) permet notamment d acheter et d agir de façon plus éclairée ,de consommer mieux! et de ne pas trop se laisser bercer, si cela pouvait encore m'arriver , par des allégations farfelues !
    d ailleurs au passage merci :)

    RépondreSupprimer
  16. Elle ne va pas bien la personne qui te dit ça...
    Pourquoi cacher la vérité, j'adore ton blog car ce que tu dis permet de réfléchir aux produits que nous consommons.
    Après si elle ne veut rien savoir de ces coulisses, elle n'a qu'à pas lire ton blog.
    Pour moi il n'y a rien à changer.

    RépondreSupprimer
  17. La cosmétique n'est pas un rêve mais avant tout un soin poru se sentir bien.
    Moi, je préfère la vérité et agir en connaissance de cause, plutôt que d'être ignare et de m'empoisonner.

    Bref, je vosi pas le souci :D

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour,
    (En passant il faudra que je lise ton article sur Dukan, l'homme qui pourrait avoir des actions chaînes de restau japonais)
    Non, tu ne brises pas mes rêves, tu donnes des astuces et tu tentes de nous donner une "éducation" me semble-t-il. Comme tu l'as dit dans le billet sur tes lectures de blog, c'est comme sur le blog de Nelly cosmetique.
    Dans ce cas, il faudrait aussi poursuivre tous les blogs qui nous apprennent à faire nos propres cosmétiques.
    Et c'est bien de profiter d'une expertise pour ne pas se mettre n'importe quoi sur le corps, savoir comment on peut recycler certains produits plutôt que de les jeter.
    Je ne peux que t'encourager à continuer, bien que je ne te lise que depuis peu de temps au final et j'ai soif d'apprendre et de voir l'envers du décor.

    RépondreSupprimer
  19. Ca me fait rire... Moi j'aime bien savoir ce que j'achète. Ton blog m'a beaucoup servi à faire des choix de consommation. C'est bizarre comme à partir du moment où l'on ne va pas dans le bon sens du marketing, on te montre du doigt.

    RépondreSupprimer
  20. Je ne vois pas en quoi tu brises les rêves. Faut-il conclure de cette phrase que seuls les ignorants rêvent? Non vraiment, je ne comprends pas cette remarque.

    RépondreSupprimer
  21. Encore une idiotie proférée sans doute par quelqu'un qui aimerait bien que les consommatrices continuent bêtement à prendre des vessies pour des lanternes!!!Moi je peux rêver éveillée, non mais...et pour les produits de beauté, je rêve d'autant mieux que je suis bien informée et que je sais mieux ce que j'achète: justement des blogs comme le tien ont le grand mérite de nous ouvrir les yeux et de nous empêcher de croire que la poudre de diamant et autres pierres précieuses ou que l’infinitésimale dose de caviar auront un autre effet que celui d'aplatir notre porte-monnaie, par exemple etc..et..Mieux informée, j'achète et je consomme mieux, pas moins, et contrairement à ce que prétend cette personne, la connaissance c'est passionnant

    RépondreSupprimer
  22. "Briseuse de rêve"? Mais c'est vraiment prendre les gens pour des c...!! Tout le monde sait que le marketing permet de vendre plus cher et plus largement un produit dont les effets allégués ne sont pas nécessairement au rendez-vous.
    So dont' give up! :) Bises. Clarisse

    RépondreSupprimer
  23. J'ai l'impression que c'est une vision un peu dépassée qu'a cette personne "du Métier". Aujourd'hui, les consommatrices veulent s'informer sur ce qu'elles utilisent. Au lieu de voir ça comme une "menace", les marques ont tout à gagner à considérer cela comme un possible échange. Une manière pour les sociétés de s'intégrer à LA société en quelquesorte... Nous ne sommes plus à l'ère du marketing de masse, et le nouveau marketing passe aussi par l'information. L'impact "image de marque" aura toujours son importance, et le caviar continuera à séduire certaines + que la pomme de terre (heureusement, il en faut pour tout le monde). Ne pas confondre rêve et naïveté.

    RépondreSupprimer
  24. Non, juste réaliste.
    Est ce qu'une mère qui fait comprendre à sa fille que tous les hommes ne sont pas des princes charmants ( voire même peuvent lui valoir du mal ) est une briseuse de rêves ? Non, c'est une femme qui permet à son enfant d'avoirune prise de conscience sur la réalité du monde.
    Tu est ma "maman" de cosmétique. J'ouvre les yeux dans ce domaine.
    Merciiiiiiiiiiiiiiiiiii !!

    RépondreSupprimer
  25. Je te rassure, tu ne brises pas les rêves, loin de là !
    En réalité, tu dis les choses telles qu'elle sont et c'est très bien ainsi.
    C'est comme si on reprochait à ma copine de classe de m'avoir appris à 6 ans que le père noël n'existait pas.
    Ok, ça m'a mis un choc mais si j'ai encore envie de croire au père noël finalement et bien ça me regarde.
    À près tut, chacune choisit ses rêves non?

    RépondreSupprimer
  26. Je continue à dépenser quand même mon salaire, donc tout va bien :D

    RépondreSupprimer
  27. Mais qui t'as dit ça qu'on aille lui casser la gueule ? C'est fou !
    En fait, pour certains le problème n'est pas que tu brises le rêve c'est que tu dises la vérité. Pfff !

    RépondreSupprimer
  28. @ tous : merci pour vos commentaires. J'ai envie d'écrire "+1" après chacun d'entre eux. :)
    Vous avez raison, il ne faut pas confondre rêve et naïveté, c'est assez méprisant pour les consommateurs de produits cosmétiques de les réduire à des filles / garçons qui n'achètent que bêtement du rêve. Et qu’il n’y a pas que les ignorants qui rêvent, comme le dit si bien Kiddoan (ni que les grands qui rêvent, comme le chantait Mélody, 14 ans, en 1989, oups pardon, je m’égare ;)).
    C’est aussi très vrai quand vous dites que le rêve est plus facilement brisé quand on n'obtient pas les promesses d'une crème (-85% de rides, fille photoshopée...) que quand on n'est juste pas 100% dupe à priori sur ces promesses.
    Vous avez aussi raison en disant qu'on est maintenant dans l'ère du marketing 2.0, que les consommateurs ont accès plus facilement à de l'information et s’expriment, partagent beaucoup plus qu’il y a quelques années. Ils deviennent de véritables « consomm'acteurs », comme dit Mme Beauté, ils deviennent aussi les premiers ambassadeurs d'une marque qd ils en sont satisfaits. Les entreprises doivent s'adapter.
    Ca me fait plaisir de savoir qu'avec les blogs, et le mien en particulier, vous devenez plus connaisseurs, plus critiques, plus passionnés, qu’ils vous aident à « faire des choix de consommation ». :)

    @ Barbie Turique : de la purée dans ta crème au caviar ?? Euh....... ;)

    @ La Défraichie : ah, c'est ça ce pic de 42 000 pages vues hier ?? ;)

    @ Linavi : j’aime bien ton analogie au Prince Charmant :)… et à la maman ^^

    @ Sophie Kune : LE PERE NOEL N’EXISTE PAS ?????? (*déception*)

    @ la Beauty Paresseuse : who-ooooh ! On se calme, hein !!! Moi je suis pacifique. Et toi aussi, je le sais bien ;)

    RépondreSupprimer
  29. Ecoute franchement c'est n'importe quoi...

    Alors comme je crois vraiment que c'est mieux de "ne pas être aimer de tout le monde car cela voudrait dire être aimer de n'importe qui...."

    J'ai envie de te dire que tu déranges certainement, dans ce monde qui manque d'authenticité, et de cerveau.....

    Bref, moi j'aime te lire et même si je ne suis pas toujours tous tes recommandations.... je les prend très au sérieux.
    Continue mon ptit poil à gratter

    RépondreSupprimer
  30. Tu ne brises pas non plus mes rêves de cosmétiques.
    Tu les éclaires et me permet d'y voir plus clair quand c'est nécessaire. J'ai beaucoup aime justement ton article sur le rouge de cochenilles dans les rouges à lèvres bio. C'est bien d'oser le dire et ça fait réfléchir qu'un label ne reflète pas forcement tout et qu'il faut savoir les décrypter.
    Je continuerai à te lire et si tu brises certains de mes rêves et ben ça me fera faire des économies ;-)

    RépondreSupprimer
  31. Je pense que la "personne du métier" doit vendre de mauvais produit pour se sentir menacée par tes articles! Ce n'est pas le rêve des consommatrices que tu détruis, c'est celui des vendeurs de cosmétiques mensongères et/ou bas de gamme, je ne vois que ça... Si ton produit est bon (quelque soit le public visé, il y a des femmes qui s'en foutent du bio et de s'étaler de la cochenilles mortes sur les lèvres, j'en fais parti) tu ne te sens pas menacé par un blog qui donne des explications sur les compos de produit! De toute façon si on a trouvé ton blog c'est qu'on se posais déjà la question et on aurait pu trouver la même chose sur Wikipédia.
    Bref, c'est stupide comme remarque et cette personne a de la chance que tu n'indiques pas pour quelle marque elle travail!
    Sur ce, merci encore pour tes super articles!

    RépondreSupprimer
  32. Je dirais plutôt que tu nous donnes de nouveaux rêves, plus réalistes et accessibles. Alors mille fois merci!

    RépondreSupprimer
  33. HA ha ha, je rigole ! C'est comme en politique : La vérité dérange ceux qui rêvent, eux, d'agiter sous notre nez les simulacres d'informations destinées à nous duper ! En te faisant cette remarque, la personne en question assume le fait que le marketing ne sert qu'à enrober des mensonges. Merci à toi de les démystifier et de nous tirer hors de la caverne où la pub nous tient prisonniers et désinformés. Continue !

    RépondreSupprimer
  34. The C's touch22 octobre 2011 à 02:34

    J'arrive un peu tard, mais je tiens à réagir tout de même. Pour ma part j'achète de manière épisodique et compulsive les magazines de mode/beauté ... genre rien pendant plusieurs mois et quand ça me prend 4/5 à la fois. Ma prise de conscience sur les produits s'est affirmée avec l'achat du "Palmarés de la cosmétique" de Laurence Wittler il y a quelques années. Je ne voulais plus être dupe sur les promesses marketing et voulais acheter en connaissance de cause.
    A ce jour, quand je feuillette les magasines et/ou certains blogs c'est pour me tenir au courant des nouveautés, des sorties, des marques et/ou produits plus confidentiels ... En revanche je consulte aussi des blogs et celui-ci en particulier pour avoir un avis critique et objectif. Mes lectures ont affuté mes choix, m'ont permis de faire la part des choses entre les produits qui masquent et ceux qui agissent vraiment sur le problème. Le fait de mieux maîtriser mes choix me permet d'oser un peu plus aussi : crème nivéa sur les lèvres le soir au coucher, sur les pointes des cheveux, faire un gommage avec du marc de café, ou encore avec du sucre, du miel et des huiles essentielles ...
    Alors bien entendu, je ne renonce pas pour autant aux sirènes du marketing, packaging et autres chants si tentant, mais c'est en connaissance de cause, pour me faire plaisir et parfois je fais de belles trouvailles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, les gommages au sucre ou au miel, je le fais aussi. L'avantage c'est que c'est vraiment pas cher et que ça s'enlève facilement. J'ai même acheté une fois un gommage chez Lush, qui contient ... de la polenta.

      Supprimer
  35. Je suis peut-être un peu quiche, mais justement, le fait que tu sois parfois critique et toujours parfaitement documentée me permet d'investir les yeux fermés dans les produits que tu recommandes! Ton point de vue me rassure, même si j'achète beaucoup de produits dont tu n'as jamais parlé!

    RépondreSupprimer
  36. alors là n'importe quoi comme l'a dit une autres lectrice les marketeurs veulent juste que nous consommons aveuglément du moment que leur camembert et graphiques Excel montre une courbe ou une part croissante ! oui j'achète toujours de la cosmétique et maquillage mais je suis moins dupe et plus éclairée grâce à des blogs comme le tien et je tiens à signaler ton courage dans tes prises d'opinion car cela ne doit pas être facile puisque tu es des deux camps ! Continue ! et merci pour tes info si précieuses qui valent toutes les pub et les magazines du monde !

    RépondreSupprimer
  37. @ Amaryllis : « petit poil à gratter », ♥ it !

    @ Citron : ben non, justement, cette personne a une petite marque bio ultra-confidentielle (dont j’avais vaguement entendu parler) et pas du tout marketée pour en faire un énorme succès commercial sans âme. Une marque qui a l’air plutôt sympathique, honnête. C’est ça qui est étrange dans cette histoire. Mais je ne connais pas la personne en question, donc difficile pour moi d’essayer de comprendre ce qui la dérange vraiment sur (dé)maquillages.

    @ TheHypotypose : et encore, il y a plein de choses que je ne « dévoilerai » jamais ! Tout ce qui touche aux personnes, aux secrets en off des marques, toussa… Je ne parle que de l’officiel, de choses que vous pouvez trouver vous-même - je vous aide juste un peu à mettre le doigt dessus. :)
    Sinon, je ne voudrais surtout pas que vous pensiez tous que le marketing est forcément « mauvais », ou du 100% mensonge / manipulation ! Je suis une marketeuse moi-même, mais j’ai la prétention de faire du marketing créatif (un art passionnant) et honnête. Je sais que de plus en plus de confrères entreprennent aujourd’hui la même démarche, notamment dans les marques alternatives, et ça me plait !!

    @ The C's touch : eh bien ça me fait plaisir, c’est exactement ce qu’il faut faire, à mon avis aussi : être un peu moins naïf, plus éclairé, plus critique, tester des astuces maison qui ne coûtent rien, et puis surtout ne pas renoncer - quand on en a envie et en connaissance de cause - aux sirènes du marketing !! :)

    @ leilab : ça, c’est le marketing à l’ancienne. Il va perdurer, bien sûr, car les investisseurs ont besoin d’être rassurés, donc la plupart des grandes marques ne savent pas prendre de risques, font des produits qui « ne déplaisent à personne », utilisent les grosses ficelles qui ont fait leurs preuves, et sont toujours dans cette politique de chiffres, comme tu le dis. Heureusement que les marques de niches sont là pour faire bouger un peu les choses ! Les gros comment à suivre un peu, d’ailleurs… J’ai quelques exemples en tête, faudrait peut-être que j’en fasse un billet d’ailleurs…
    Sinon, je ne sais pas si je suis si « courageuse » que ça de dire ce que je pense. Car si je suis effectivement « dans les 2 camps », je suis plutôt du côté du camp alternatif / 2.0 et pas mainstream / classique, donc à priori les gens de « mon » camp se retrouvent plutôt dans mes opinions ou en tous cas ma façon de traiter les choses. Et ça permet de faire le tri : les gens qui me contactent pour des raisons professionnelles, s’il sont tombés sur (dé)maquillages sont, en général, sont sur la même longueur d’onde que moi ! :)

    RépondreSupprimer
  38. @So et @Citron La personne qui a critiqué la démarche de (dé)maquillages n'apprécie peut-être pas le soin particulier accordé à l'examen du marketing des produits bio ? Dommage... c'est justement sur ce blog que la critique est la plus constructive de mon point de vue.

    Tous les commentaires suite à cette note sont bien instructifs. Les magazines féminins, la publicité et les blogs produisent un nombre important d'images de rêve (greenwashing inclus) que l'on doit ensuite digérer pour se les approprier. Merci So d'apporter ta contribution à cela :) Belle journée

    RépondreSupprimer
  39. @ The Greenwasher : tu fais bien de préciser que la certification Bio n'est pas forcément un gage de marketing 100% honnête.
    Même si, globalement, les marques certifiées y tendent plus que la moyenne des autres (tout comme les marques "alternatives" en général).

    RépondreSupprimer
  40. Je découvre tardivement les derniers articles au retour de vacances, et comme les autres je réagis pour t'encourager à poursuivre ce beau projet qu'est ton blog, qui non seulement n'est pas un briseur de rêves, mais contribue simplement à faire de nous des consommateurs(trices) responsables et avisés ! Sans perdre le côté ludique ou glamour pour autant...

    RépondreSupprimer
  41. C'est n'importe quoi ce qu'il t'a balancé ! Y aurait-il un composant dans ses produits dont il ne voudrait pas que tu dévoiles la simplicité et le faible coût (qu'il vend comme produit miracle à prix d'or ?) :D

    Sinon, si c'est parce que tu es capable de te mettre en colère après une publicité pour un mascara qui nous promet des cils de Bambi (avec photo à l'appui d'une superbe jeune fille à faux-cils de 50 cm tenant par le cou la plus mignonne des biches :siffle:) je comprends qu'il ait peur ! Briser nos rêves de bécasses, c'est impardonnable ! :P

    ;)

    RépondreSupprimer
  42. Ne change rien!!! Ça fait tellement plaisir de croiser quelqu'un, même si c'est sur la toile, avec cette vision que je partage de la beauté, cette belle curiosité éclairée.

    RépondreSupprimer