lundi 31 octobre 2011

LA PARABOLE DU COLIBRI

Il y a quelques temps, on m'a proposé de tester des carrés démaquillants Les Tendances d'Emma. Vous en avez peut-être déjà entendu parler car nombre de blogueuses les ont aussi essayés. L'idée, c'est de remplacer ses cotons démaquillants jetables habituels par ces carrés en tissu bio lavables.

J'avoue que j'étais au départ assez dubitative sur l'intérêt écologique de ce produit, par rapport à mes carrés de coton jetables, me disant qu'il n'y avait pas de pénurie de coton dans le monde, que ces cultures demandent certes beaucoup d'eau, mais que la part des carrées démaquillants devait être quand même ultra-minime par rapport à celle des vêtements, et qu'en plus le coton classique jetable devait être facilement biodégradable.

J'ai fait part de ces réflexions à Emmanuelle Terrier, la créatrice de la marque, et voilà ce qu'elle m'a répondu.

" Il se vend en Europe 90 coton à démaquiller par seconde, cela pour le seul leader du marché. On peut donc aisément multiplier par 4 ce chiffre... Cela représente une belle quantité tout de même. Aussi bien dans la culture que dans les déchets, puisque contrairement à un tee-shirt, ces produits se consomment en permanence et se jettent. On évalue à environ 6 m3 de déchet par femme la consommation de coton à démaquiller... nous sommes juste quelques millions en France.

La majorité du coton vendu pour se démaquiller reste non bio. Donc difficilement biodégradable [ndlr : ???]. Parlons donc un peu de cette culture du coton :
  1. Le coton fournit 50% des besoins totaux en fibres. Il utilise 25% de tous les insecticides et 11% des pesticides.
  2. Il nécessite jusqu'à 30 traitements par an. 1 million de personnes sont intoxiquées dont 22 000 morts chaque année (chiffres OMS) alors qu'il ne représente que 2,5 % de la culture mondiale.
  3. Il faut, selon les techniques utilisées, entre 7 000 et 29 000 litres d'eau pour produire un kilo de coton (900 l/kg pour le blé, 1900l/kg pour le riz).
  4. La réalisation d'un tee-shirt en coton conventionnel de 150 g environ nécessite, pour la simple culture du coton 140 g de produits chimiques et 2 700 litres d'eau en moyenne.
Vous avez tout à fait raison sur la part minime des carrés démaquillants dans cette production. Il s'agit juste non pas de révolutionner la terre mais d'y participer à sa mesure. Au quotidien. Sans contrainte et en réalisant de belles économies (un Kit Eco Belle Deluxe représente l'équivalent 6 000 carrés de coton), soit 6 à 7 fois moins cher. Pour une fois, écologie rime avec économie. parce que tout le monde n'a pas les moyens de ne s'habiller qu'en coton bio. Mais si déjà on limite cela, on fait un geste.

C'est un peu la Parabole du Colibri :

Tandis que la forêt brûlait et que tous les animaux regardaient impuissants, un petit colibri s'activait pour aller chercher dans son bec un peu d'eau qu'il jetait sur le feu. Un tatou lui dit, moqueur, que ce qu'il faisait était ridicule et que cela n'avait aucune utilité. Le colibri lui dit alors : peut-être... mais je fais ma part."

Voilà. Emmanuelle a su à peu près me convaincre - même si je crois pas tout à fait à la résistance des cotons à des dizaines et des dizaines de lavages, même si les cotons lavables ont aussi une empreinte écologique non négligeable (machine à laver = eau + électricité + lessive + assouplissant + Calgon - non, je ne les laverai pas à la main !!!). Mais bon, si on ne veut vraiment pas avoir d'impact sur la Planète avec les cotons démaquillants, la seule solution est... d'arrêter de se maquiller. Je n'en vois pas d'autres.
[EDIT : on me fait comprendre dans l'oreillette que la part des cotons lavables dans le tambour de la machine à laver est négligeable p/r au reste des vêtements à laver - argument recevable. On me témoigne également de la résistance des cotons à 2 ans de lavage. Et puis on me parle de l'huile démaquillante qui peut s'utiliser sans coton mais pour moi, ce n'est pas possible, j'ai déjà essayé, ça ne me convient pas du tout.]

J'ai donc essayé ces fameux carrés de coton.


Les carrés en Tencel sont un peu trop "abrasifs" pour ma peau délicate.

Ceux en coton bio sont parfaits, très doux, très agréables.

Après lavage, ça donne ça :


Le fond de teint et le rouge à lèvres sont partis. Le mascara (waterproof), par contre... laisse des traces bien noires. Et ce n'était que le premier lavage.

Ce que je fais donc maintenant, c'est que je me nettoie le visage avec un carré Les Tendances d'Emma et les yeux avec du coton jetable classique (en fait j'utilise les cotons jetables pour les fesses de bébés : ils sont plus grands et moins chers - et hop, voilà, je vous ai encore révélé un de mes détournements produits !)

Alors, ça vous tente, ces carrés de coton Les Tendances d'Emma ?


Toutes les infos et les prix ici :
www.tendances-
emma.fr

[N'OUBLIEZ PAS DE DEVENIR FAN DE (DE)MAQUILLAGES SUR FACEBOOK ICI]
Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Cette alternative est vraiment top ! Pour ma part, j'ai investi dans un petit gant avec une face en micro fibre et l'autre en coton doux...ça marche très bien ! Niveau nettoyage, je profite de ma douche pour faire un 1er pré-lavage et ensuite, hop, à la machine avec les gants de toilette et les serviettes..ça ressort pas trop mal ! :)

    RépondreSupprimer
  2. démaquille toi les yeux à l'huile rinçable! c'est infernalement efficace. et plus de soucis de rimmel sur les carrés de coton.

    RépondreSupprimer
  3. C'est dingue parce que sur les miens le mascara waterproof est parti sans problème, c'est la 3ème ou 4ème fois que je les lave et ils sont toujours bien blancs... Peut-être que cela vient de la lessive qu'on utilise (je les laver à 40°C, pas à 30°C, ça joue peut-être aussi ?)

    RépondreSupprimer
  4. Oui ça fait très longtemps que j ai envie d essayer! En attendant j ai acheté des petits essuie mains chez ikea à 2 €, je m en sers pour enlever les masques.mais pour tous les jours je n ai pas encore franchi le pas !

    RépondreSupprimer
  5. Et l'eau utilisée pour nettoyer ces cotons et venir à bout des tâches...
    Surtout si tu n'arrives pas à les récupérer, je n'imagine pas leur couleur au bout de quelques mois d'utilisation.
    Je ne suis pas fondamentalement convaincue de l'utilité du coton lavable.

    Sinon on peut toujours se lancer dans le millefeuille japonais en guise de démaquillage qui ne nécessite ni coton ni mouchoir !... Ca c'est développement durable ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Ou bien on peut se démaquiller à l'eau et au savon (Roger Cavailles surgras, pour moi), c'est plus écolo, la peau est vraiment propre même les yeux (et je met un paquet de mascara), c'est pas cher et c'est rapide.

    RépondreSupprimer
  7. Ouais, je trouve ce genre d'argument peu convaincant car depuis que j'ai découvert l'huile démaquillante, je n'utilise plus de coton du tout, donc même si ses produits sont plus écolo que du coton jetable, il y a encore mieux :)

    RépondreSupprimer
  8. @ Fanny & Paillettes : peut-être que je devrais d'abord faire un prélavage dès que j'ai fini de les utiliser, pour enlever l'essentiel... ? Je vais essayer.
    J'ai vu sur d'autres blogs que le mascara ne part pas toujours non plus... ça dépend peut-être de la lessive et sa dose, mais là ça commence à être trop complexe de penser à ça spécifiquement pour ses carrés lavable.

    @ Idée, Barbie Turique, Lise et Mimine : alors non, moi ça n'est pas possible, le savon ou l'huile démaquillante sans coton : j'en met dans les yeux, ça pique ou ça me trouble la vue momentanément, et puis enlever du mascara comme ça, ça prendrait trop de temps. Je ne suis pas du tout adepte du millefeuilles parce que je déteste la case démaquillage alors il faut que ça aille vite !! ;)

    @ agnoschka : des petits essuie mains, pourquoi pas, mais attention à ce qu'ils soient suffisamment doux si on les utilise tous les jours sur le visage. :)

    RépondreSupprimer
  9. moi aussi c'est cette utilisation de cotons qui m'a fait adopté l'huile démaquillante,
    (la DHC ne trouble pas la vue je trouve, contrairement à toutes les autres que j'avais essayé)

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai jamais essayé car je ne me voyais pas pas les laver à part: je crois que 30°(les 3/4 de mes lessives) doit être trop doux pour bien les nettoyer et les mettre à 60° avec les torchons , les draps etc ne me tentait pas...Mais j'utilise le moins possible de cotons: uniquement pour le démaquillage des yeux (et je sépare le disque en deux pour avoir 1 moitié pour chaque œil, donc un disque me fait 1 soir)et pour le visage, je me sers de mes doigts pour étaler le lait ou l'huile et pour "frotter" et pour ma peau sensible, c'est beaucoup mieux...et après mes ablutions de rinçage, je tamponne avec un kleenex...donc finalement, ça reste raisonnable sur le plan économie/écologie, non?

    RépondreSupprimer
  11. personnellement, j'utilise des cotons lavables depuis un bon moment et mes carrés restent toujours utilisables après 2/3 ans d'utilisations...
    J'en ai en fibre de bambou, et en coton bio.
    ceux en coton bio sont devenu gris mais sont toujours propres pourtant je les lave à 30° avec mon linge ! J'en ai même 3 réservés au verni à ongles qui resortent toujours impecables de la machine !
    L'argument de la surconsommation d'eau + lessive + élécticité me semble ridicule... car personne ne fait une machine spécialement pour vos coton... Donc il y a un vrai effet quand à l'amoindrissement de déchets.
    Je suis égalemnt adepte de l'huile démaquillante : super efficace et sans déchet !

    RépondreSupprimer
  12. Ca fait quelques mois que je suis passée au cotons lavables. Je les recommande à tout le monde autour de moi.
    Déjà la commande chez les tendances d'emma est la plus sympathique commande que j'ai jamais passé sur Internet ! Emmanuelle est tellement gentille et souriante...
    Ensuite, pour les cotons, je me démaquille à l'huile, donc pas de soucis de trace de mascara. J"ai quelques marques de fond de teint,mais ça ne me dérange pas. Je les lave aussi avec mon linge (30°) et avec le linge de toilette (60°) donc je ne considère pas que ça "utilise de l'eau et de la lessive" puisque de toutes façon j'aurai lavé mon linge. Donc, un petit sac de coton en plus... ça ne change rien.
    Je n'utilise pratiquement plus de coton (pour les ongles de temps en temps). Et je trouve ça très bien !
    J'ai aussi noté que depuis, je vide beaucoup moins souvent la poubelle de la salle de bain et donc, je change moins souvent le sac poubelle
    ;-)
    Bref je n'y trouve que des avantages et Emma est tellement adorable que c'est un plaisir de commander chez elle.

    RépondreSupprimer
  13. @ Putchinette : je vais essayer la DHC, alors, parce que même avec les huiles démaquillantes hères (Evidens de Beauté), ça me floute les yeux quand l'huile s'y faufile.

    @ Claudia : oui, très bonne démarche :)

    @ ecologirl : bien, tu nous donnes une vision à un peu plus long terme sur le lavage... Pour l'huile démaquillante, encore une fois, je n'y arrive pas, moi. Coton obligatoire pour moi.
    Ton argument lessive est convaincant, effectivement les cotons prennent peu de place sur le volume de lessive dans le tambour.

    RépondreSupprimer
  14. Je valide aussi pour la DHC, je n'ai pas les yeux sensibles, mais même avec un smocky bien chargé, pas besoin de démaquiller les yeux avec autre-chose que l'huile, et je n'ai jamais remarqué qu'elle me troublait la vue.
    Il suffit de bien masser les yeux avec l'huile, puis d'ajouter un chouille d'eau pour émulsionner, on refrotte un coup, on rince et c'est réglé :)

    RépondreSupprimer
  15. Pour ma part j'utilise les lingettes Lamazuna, qui démaquillent à l'eau ! C'est un vrai bonheur, elles sont hyper douces (le coton me grattait un peu la peau) et comme j'ai une peau un peu difficile le fait de ne pas utiliser de démaquillant règle beaucoup de problèmes pour moi. Bref, je recommande !
    Elles se lavent aussi en machine et sont réutilisables plus de 300 fois.

    RépondreSupprimer
  16. je rejoins mimine et te recommande la DHC, diaboliquement efficace et moi non plus ne me pique pas les yeux ni me floute la vue... Les seuls cotons que j'utilise à la maison, c'est pour enlever mmon vernis à ongles

    RépondreSupprimer