jeudi 14 juin 2012

LE RETOUR DE LA VENGEANCE D'ELLA BACHE

Dans la série "les Belles Endormies", ces marques de beauté créées il y a (rayez la mention inutile) 50 - 70 - 80 ans par des femmes à la personnalité incroyable dans la mouvance des Helena Rubinstein et autres Estée Lauder mais qui n'ont pas bien su négocier le tournant du 21ème siècle et sont devenues (en tous cas en France) très confidentielles, ces jolie marques authentiques endormies qui sont actuellement sur la voie de la reconquête de notoriété (Maria Galland, Ingrid Millet...), il y en a une dont vous devriez pas mal entendre parler dans les mois à venir : Ella Baché.

Voici l'histoire de cette pharmacienne pas comme les autres.
(j'adore ce genre de parcours de vie, vous le savez :))


"Ella Baché naît en 1900 avec le XXème siècle. Première femme pharmacien diplômée de l'université de Budapest, elle a 26 ans, une âme de créatrice et se passionne pour le soin de la peau. En avance sur son temps, cette jeune pharmacienne se prépare à inventer des Recettes de Beauté inédites qui vont bientôt radicalement changer et embellir la vie des femmes.

Dans les années 1920, les soins cosmétiques n'existent pas encore, les produits pour la peau sont préparés et vendus en pharmacie avec les médicaments. Ella Baché a l'ambition de d'améliorer la science en soin avec des produits efficaces, agréables à utiliser, et veut apprendre aux femmes comment entretenir la beauté de leur peau.

C'est l'époque des grandes maisons de couture qui présentent leurs modèles dans le monde entier. Ella Baché devient leur conseiller-chimiste, les mannequins ont besoin de maquillage. Elle se distingue en créant les premiers maquillages-soin : elle y incorpore une base hydratante qui ne dessèche pas la peau.

Pour la première fois, la science se met au service de la Beauté. Ses collections ont un succès : textures nouvelles, teintes vedettes de la saison... Le talent d'Ella Baché devient très recherché, elle se fait un nom et une réputation.

Ella Baché puise les bases de sa réflexion dans les recettes-remèdes de beauté ancestraux, les confronte à ses observations au cours de nombreux voyages à travers le monde avec son mari archéologue et s'imprègne des découvertes de la médecine : son frère chercheur à New-York lui donne accès aux dernières publications scientifiques.

Ces trois sources d'inspiration nourrissent ses recherches qui se concentrent sur les propriétés des actifs alimentaires pour la peau : tomate, huile de flétan, aromates, miel...

En 1936, elle ouvre son propre laboratoire parisien d'où naîtront les Recettes de Beauté mythiques de la marque : la CREME TOMATE éclat-vitamines, un des produits encore les plus vendus au monde, MY EPIL, première cire à épiler à la composition miel-citron, la CREME INTEX, huile de flétan-thym aux vertus cicatrisantes..."

(la suite de la saga ici, parce qu'elle est trop longue pour mon petit blog !)


Le concept Ella Baché est assez simple et évident : la peau a besoin pour s'épanouir en beauté de nutriments, c'est à dire des éléments apportés par l'alimentation comme les vitamines, les acides gras, les sels minéraux... C'est ce que la marque va apporter à travers ses produits cosmétiques et compléments alimentaires, une approche globale qu'elle nomme la "Nutridermatologie".

Le produit culte de Ella Baché, que vous connaissez peut-être de réputation, est la Crème Tomate. Crée en 1936, c'est le premier soin de beauté aux acides fruits (AHA), bien que Ella elle-même ne le savait pas à l'époque puiqu'on n'avait pas encore découvert l'existence et les propriétés de ce molécules !

J'ai testé dans un institut Ella Baché le Soin Lifting-Green, un nouveau soin du visage très étonnant élaboré autour de la spiruline, vous savez, cette microalgue incroyable qui a 3 milliards d'années, qui résiste à tout, qui est une telle concentration de protéines et éléments nutritifs qu'elle sert à nourrir ceux qui souffrent de dénutrition grave, qui est tellement énergisante qu'elle est devenue le complément alimentaire idéal quand on a un petit coup de mou ou que l'on souhaite ralentir les effets du temps.


Je crois que je n'ai jamais testé de soin aussi original, aussi pointu. Je vais essayer de vous le retranscrire, si ma mémoire ne me fait pas trop défaut, car je l'ai fait il y a quelques semaines déjà...

Après un démaquillage ultra-minutieux (qui n'a pas servi à grand-chose sur moi vu que j'étais venue la peau nue étant donné que le soin avait lieu le matin), vous avez droit à un gommage sur-mesure (une quantité et qualité de grains - mélange de son de riz et coque de noix d'argan je crois - adaptés à votre type de peau dans un masque adapté là aussi à votre épiderme), puis masque, modelage, application de patchs antirides sur les rides les plus marquées (bon, chez moi, évidemment, c'était plus "pour le principe"), masque-plâtre "liftant" (je n'ai pas bien compris comment il pouvait lifter, mais bon...) à effet chaud-froid (je n'ai senti que le chaud) (un masque qui vous rappelle votre enfance quand vous jouiez le personnage de la chèvre dans la pièce de fin d'année "La Chèvre de Monsieur Seguin" et que l'on vous avait réalisé un masque sur-mesure du personnage en question), puis crème de jour.

bouh !!!
(c'est mon masque-plâtre après utilisation)

Un soin dont on a bien le temps de profiter, puisqu'il dure 80 minutes, hyper-professionnel, et à une peau VRAIMENT repulpée à la fin, plus belle, plus lumineuse, plus homogène : un résultat qui se voit à l’œil nu et qui dure plusieurs jours.

Bref, j'étais ravie.

Et vous, vous connaissiez la marque Ella Baché ? Elle vous tente ? :)

Soin Lifto-Green,
80 minutes, 80 €
+ d'infos : www.ellabache.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Oui je connais cette marque depuis toute petite puisque ma mère utilisait la cire d'Ella Baché pour s'épiler les jambes. Et personnellement, je suis tentée d'acheter le baume à lèvres Intex d'Ella Baché très réparateur paraît-il. Mais par contre tu parles du green lifting, as-tu déjà entendu parler du green peeling. J'ai lu une interview de Vanessa Bruno qui disait faire régulièrement en instituts des green peelings mais je n'ai trouvé aucune info sur ce type de soin. En tous les cas c'était une expérience inédite ton soin à la spiruline et je suis personnellement convaincue du bienfait des nutriments dans les soins sachant que l'organisme absorbe bcp de substances par voie transcutanée, d'ailleurs il existe de + en + de traitements sous forme de patchs, y compris des patchs à la morphine pour soulager la douleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas avant de lire la petite histoire que My Epil c'était eux. :)

      Le Green Peeling ça ne me dit rien...

      Supprimer
  2. Encore une femme hors norme, le tournant du 19e-20e est plein de ces pionnières dans différents secteurs et c'est vraiment chouette d'en parler ! :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous parlerai de Ingrid Millet bientôt.

      Supprimer
  3. C'est excellent de nous faire découvrir ces histoires de femmes extraordinaires ^_^
    Sinon il fait un peu peur ton masque platre, faut pas être claustro non ? j'ai l'impression que les yeux était "caché" par le masque ? Mais sinon le soin n'est même pas très "cher" pour le temps qu'il dure je trouve, surtout s'il est efficace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'esthéticienne m'a justement demandé si j'étais clostrophobe, si ça ne me stresserait pas d'être "enfermée" sous ce masque pendant quelques minutes. ;)

      Et oui, je trouve le prix "assez abordable" pour un tel professionnalisme et un tel résultat (je mets des guillemets comme toi car oui, ça reste cher, mais pour avoir testé des soins plus chers qui n'étaient pas mieux voire moins bien... Un soin comme ça pourrait être vendu à Paris 120-130€ facilement).

      Supprimer
  4. J'ai eu l'occasion de découvrir l'Eau Polaire Révélatrice, qui était très sympa, dans une des box beautés... Sinon, il fait vraiment peur ton masque ! mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L'eau polaire Révélatrice" ?? C'est intrigant comme nom, ça donne envie ! :)

      Supprimer
  5. C'est un nom que j'avais entendu quand j'étais "petite" mais je n'ai jamais vu en vrai des produits Ella Baché. C'est donc une autre marque qui l'a reprise? ou elle existait encore "en silence"? En tout cas ton expérience me donne assez envie de tenter la même: je trouve en plus que le prix n'est pas prohibitif compte tenu des promesses tenues!Je serais volontiers partante:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas qu'elle ait été reprise, il me semble que c'est l'arrivée d'un nouveau PDG il y a 2-3 ans qui a redonné un peu de souffle à Ella Baché, qui a décidé de la moderniser, tout comme c'est le cas pour Maria Galland et Ingrid Millet, c'est pour cela que je les ai aussi citées.
      Et le soin est très bien, oui. :)

      Supprimer