mardi 2 février 2016

POURQUOI LE RUBBER MASK N'EST PAS DE LA PÂTE À CRÊPES

En voilà un titre qui doit vous laisser perplexe... :)

Vous allez comprendre à la presque-fin de l'histoire.

Dans la série Les Malheurs Cosmétiques de Sophie (qui ne sont jamais bien graves mais toujours plutôt rigolos, sauf la fois où je m'étais flash-épilé le sourcil -_- remember), j'ai voulu essayer le dernier masque à la mode en Corée : le Rubber Mask, appelé également, si j'ai bien compris, Modeling Mask.

Les références en la matière étant apparemment ceux de la marque Lindsay, distribuée notamment sur le site français spécialisé en beauté coréenne Peaux d'Anges, qui m'en a envoyé un (et que je vous invite à découvrir si vous aimez la cosmétique asiatique, parce qu'il y a pas mal de choix).

J'ai de la chance, j'ai eu la version mine d'or !!!!!!

;)


Il contient en effet de "l'or colloïdal" et s'appelle Gold Modeling Mask (je ne traduis pas). Il coûte 4,50€, et est à usage unique (en réalité il y en a suffisamment pour 2 utilisations).

Le rubber mask, c'est un peu la version 2.0 du masque peel-off arrache-épiderme de notre adolescence, en bien plus doux et en finition caoutchouc 3D. 

("rubber" ça veut dire caoutchouc en anglais - oui là j'ai préféré traduire parce que c'est moins évident)

Une poudre que l'on mélange à de l'eau pour obtenir une pâte, que l'on applique à la spatule sur le visage, que l'on laisse sécher 15 minutes, que l'on enlève comme Fantômas ou les lézards de V retirent leur masque, et on est sublime.

Là où le bât blesse, c'est que si on n'a pas gagné Top Chef et qu'on a un niveau flocon plus en cuisine, il est possible qu'on n'arrive pas à préparer le masque caoutchouc correctement.

Même si on est intelligent. 
(QI > 140) (source : l'émission de test QI diffusée sur M6 il y a à peu près 10 ans) (bah quoi ? ;))

Et que l'on a un diplôme d’ingénieur.
(je suis Ingénieur en Biologie, ça vous en bouche un coin, non ? :))

Sur la notice il est clairement indiqué de verser progressivement de l'eau jusqu'au trait

Ce que j'ai tenté de faire. Sauf que la poudre absorbe l'eau très rapidement et du coup je ne savais plus à quel niveau d'eau on était : jusqu'au trait, oui, mais avant ou après absorption ? 

Donc j'ai fait confiance à mon bon sens (et à mon Diplôme que non, je n'ai pas gagné dans une pochette surprise), et je me suis dit hop, je verse directement toute l'eau jusqu'au trait et éventuellement je rectifierai le tir après en ajoutant un peu d'eau supplémentaire jusqu'à ce que la texture soit homogène et d'une viscosité proche de celle d'un masque normal.

Sauf qu'il y eût des grumeaux. 

Ça vous rappelle quelque chose ? La pâte à crêpes !! (on y est) 

Réflexe de marmiton débutant option petit chimiste, je me suis dis tiens, et si j'ajoutais encore un peu d'eau pour aider à mieux dissoudre les grumeaux, tout en les écrasant contre la paroi du pot avec ma spatule pour faciliter le travail.

Bad Idea.

Parce que la texture a commencé à gélifier encore plus.

(d'autant plus, je l'avoue, que je l'avais laissée "prendre" 2 minutes supplémentaires le temps de photographier la chose)

Alors vite vite vite je m'en suis appliqué sur le visage, mais je n'ai pas eu le temps de former une couche homogène et continue, la pâte a continué à tourner et en touillant avec la spatule pour essayer de rattraper le coup, ça la cisaillait et ça faisait des boulettes de gel inapplicables sur la peau.

-_-

J'ai laissé sécher ce que j'avais sur le visage, et après 10 minutes, j'ai enlevé les morceaux de masque.

Dessous, une peau toute douce, mais vraiment douce, également plus nette, plus lumineuse. 

Donc ça marche. 

En revanche il faut appliquer une petite crème après, sinon la peau finit par tirailler un peu (en tous cas la mienne, sèche).

(pas de remarque sur le non-repassage de ma nappe malgache, please)

La morale de l'histoire : zut, je ne trouve pas de morale. Qu'il faut parfois accepter de se planter et de s'y prendre à plusieurs reprises pour réussir ? 

(c'est une morale à l'américaine, ça, parce qu'en France on digère mal les échecs) 
(bon et en vérité je n'ai pas eu l'occasion d'essayer une seconde fois donc je suis restée sur mon échec, en bonne française moyenne que je suis)

On va donc conclure en disant que les rubber masks, c'est super rigolo, vraiment très rigolo, qu'il y a assez de poudre dans les pots Lindsay pour 2 applications (à faire donc avec une copine pour atteindre  un degré de rigolade encore supérieur), par contre il faut trouver le coup de main pour ne pas rater la préparation, et niveau efficacité, c'est plutôt pas mal (... dit-elle, après avoir essayé un seul masque et pas vraiment dans des conditions idéales).

Alors, ça vous tente ? :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

  1. Très marrant ton article ! En plus tu le publies le jour de la chandeleur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, tu ne vas pas me croire mais je ne l'ai pas du tout fait exprès !!!
      (trop drôle)

      Supprimer
  2. ça a l'air fun, mais vu comme je suis douée pour faire des grumeaux, je pense que j'y louperais pas (et je suppose qu'utiliser un mixeur plongeant - comme pour rattraper la page à crêpes - ça va pas le faire. Il faudrait les petites cuillères électriques à mélanger qu'on trouve sur les sites de préparation style aroma zone).

    Tiens sinon c'est marrant la manière dont tu nous dis que tu as un diplôme d'ingénieur, limite comme si on pouvait ne pas le croire alors que bon ça ne m'étonne pas plus que ça vu les explications que tu nous donnes et le métier que tu fais (alors que là tout de suite moi avec mes nails arts, on a plus de mal à croire que je suis ingénieur en informatique ^_^ ).

    Bon sinon ça a l'air fun, mais effectivement je suis un peu refroidi par les masques arrache peau d'il y a 15 ans (je me souviens de celui à la cerise je crois du CCB !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfait je pense qu'il faut mettre toute l'eau d'un coup, aller vite en touillant et appliquer directement après même si il y a quelques grumeaux. PLus on attend; plus ça gélifie, moins c'est applicable.

      Et pour le diplôme c'est plutôt moi-même que ça surprend quand j'y pense, ça ne me ressemble tellement pas "dans l'esprit", en revanche oui, il me sert tous les jours dans mon métier et ici pour vous expliquer clairement les choses, et je ne regrette pas du tout de l'avoir passé :).

      Et sinon ce masque là il n'arrache pas du tout la peau comme un peel-off, hein :).

      Supprimer
  3. J 'ai souri et je ne m attendais pas du tout à ce que ce soit efficace du coup lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le plus efficace du monde mais ça marche.

      Supprimer
  4. J'ai déjà tellement de mal avec la cuisine...je ne suis pas sûre que ce soit un produit pour moi.
    Je reste sur mon masque "maison" miel, jaune d'oeuf , huile d'olive et quelques gouttes de citron. Il donne bonne mine et pas de grumeaux normalement ;-)

    RépondreSupprimer
  5. C'est pas pour moi ça, je ne suis même pas sûre d'obtenir ton résultat, je suis nulle de chez nulle en pâte à crêpe... Mais ça peut être sympa si c'est une copine qui le fait à ma place ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que la 1ère fois on peut facilement se faire avoir, mais on prend le coup de main ensuite. Je retenterai à l'occasion, et j'écrirai un article intitulé "comment j'ai réussi à préparer mon rubber mask, youhou je suis trop fière".

      Supprimer
  6. alors moi j'aurais fait l'inverse verser mais jusqu'au niveau de la page gélifiée qui prends en volume pas en versant l'eau d'un coup...., j'aurais juste pas raisonné pareil..... une bonne idée ou pas... j'en sais rien, mais juste l'idée me plait bien, si je croise son chemin j'essaye direct ^^

    RépondreSupprimer
  7. En vrai, quand il y a des grumeaux dans la pâte à crêpe, le truc c'est de rajouter de la farine (oui, ça a l'air bizarre, mais ça marche). Bon, du coup, c'est pas applicable au masque vu que toute la poudre est SOUS la flotte...
    Mais je me suis retrouvée devant le même problème avec un masque similaire de chez Aromazone. Et c'est là que j'ai compris l'utilité du mini-fouet ... que je n'avais pas acheté.

    RépondreSupprimer