mercredi 7 mars 2018

WATSU... WHAOU.

La semaine dernière, j'ai réalisé l'une des expériences qui me tentaient le plus ces dernières années, non sans un peu d'appréhension : une séance de "watsu" au Spa Nuxe Montorgueil.

Le wastu, c'est une sorte de shiatsu dans l'eau si l'on s'en tient à la contraction sémantique (WATer+shiaTSU), et bien plus encore s'il est réalisé dans les règles de l'Art.

Je vais essayer de vous expliquer ce que j'ai vécu mais cela risque d'être assez compliqué car c'est un moment très inhabituel et le ressenti sera probablement très différent d'une personne à l'autre - en fonction l'histoire et la personnalité de chacun, ses émotions, sa capacité à lâcher prise...


Avant cela, un petit aparté très personnel, un peu hors propos a priori mais pas tant que ça car il a dû jouer dans l'émotion que m'a procurée cette expérience : chez moi, dans la (petite) salle de bain, il n'y a pas de miroir en pied. Je n'ai donc jamais vraiment eu l'occasion de voir mon corps de femme enceinte dénudé. Je n'avais jamais vraiment eu cette curiosité non plus. Et en me changeant pour me mettre en maillot de bain chez Nuxe, j'ai été très émue de le voir, de voir ce corps qui était le mien sans que je ne le reconnaisse tout à fait, ce corps juste sublime - car oui, les courbes de grossesse sont bouleversantes de beauté, et je ne dis pas cela comme un cliché pour rassurer les futures mères qui penseraient plutôt ressembler à une baleine, je me suis vraiment trouvée incroyablement belle, plus belle que jamais, et je crois que Dame Nature a fait en sorte que nous le soyons pour que les futurs pères Cro-Magnon n'aient aucune envie d'aller chasser d'autres proies quelles qu'elles soient en ce moment très particulier pendant lequel leur compagne et leur enfant ont tant besoin d'eux.

Je suis donc sortie de la cabine emmaillotée et me suis plongée dans un bassin d'eau chauffée à 35°, creusé dans les magnifiques caves voûtées de cet ancien chai dont je vous ai déjà parlé.

La praticienne m'a fixé des flotteurs aux chevilles (préférez-les aux frites qui permettent moins de liberté), m'a allongée en surface de l'eau, et je me suis laissée portée...

A partir de là, il faut savoir lâcher prise. Vraiment. Lui faire confiance, car elle a l'habitude. Elle saura comment vous garder la tête hors de l'eau pendant l'heure de watsu, ne vous inquiétez pas, elle a fait une formation poussée pour cela. Il faut aussi accepter de se détacher de cette idée de contact physique avec une inconnue, car oui, elle vous manipule de manière très étroite, elle vous plie, vous déplie, vous étire, vous berce, vous fait valser, et parfois vous prend presque dans ses bras. Il faut se détacher de tout cela.

Et finalement, ce n'est pas si compliqué.

Car très vite, on est totalement happé par ce milieu inhabituel et pourtant si familier : l'eau à température du corps, sa texture, son apesanteur, son confort, les mouvements fluides et doux d'une danse passive, la détente, l'abandon, l'absolue confiance... Ça ne vous rappelle rien ? 

Je crois que cette sensation est d'autant plus forte que l'on porte la vie en soi. J'avais l'impression de vivre un peu ce que vit mon enfant. A un moment où la praticienne m'avait repliée en position fœtale, j'ai même cru être à sa place, quelques secondes. J'étais à sa place et j'ai vu des êtres qui comptent se pencher sur lui avec beaucoup de bienveillance et de sérénité. Un peu comme la marraine bonne fée des contes de fées, vous voyez ? D'y repenser, j'en ai les larmes aux yeux.

Et Lui n'a pas arrêté de bouger. A plus de 8 mois de grossesse, il est plutôt à l'étroit dans mon ventre. Et là, en apesanteur dans l'apesanteur, il a dû retrouver des sensations qu'il avait quelques mois plus tôt, quand il était tout petit et tourneboulait dans son liquide amniotique. Je crois vraiment que les petits d'Homme vivent aussi une incroyable expérience pendant cette séance de wastu.

Petit détail rigolo qui n'a fait qu'amplifier la sensation utérine du moment : dans ce sous-sol parisien, les yeux fermés, les oreilles immergées, on entend régulièrement le roulement sourd du métro sur les rails. Tchacatac, tchacatac, tchacatac.... comme un battement de cœur maternel.

 
Un petit aperçu du Watsu au milieu de la vidéo.

Le watsu, quand il est aussi bien pratiqué qu'au spa Nuxe, c'est comme une danse aquatique passive qui vous oblige à vous détendre, qui vous détend profondément - corps et esprit, et dont on ne sort pas tout à fait indemne.

Une véritable expérience, que je ne conseillerai pas à tout le monde - il faut vraiment savoir lâcher prise sinon vous risquez de ne pas vous y retrouver, mais que je conseille à tous ceux qui ont la curiosité de vivre ce moment bouleversant, notamment aux femmes enceintes et aux futurs pères qui pourraient eux aussi y trouver un incroyable écho émotionnel.

Merci Nuxe pour ce moment hors du commun !
 
Massage Wastu Nuxe
1h15, 133€

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. Magnifique témoignage Sophie ! J'ai eu les larmes aux yeux lors de ta description du soin et de tes ressentis.
    Je te souhaite de vivre pleinement ces derniers moments avec bébé au chaud <3

    RépondreSupprimer
  2. Waow, superbe texte! C'est bien la première fois que je trouve le récit d'un soin émouvant :-) J'ai beaucoup aimé ce que tu dis sur les formes de la femme enceinte. Ma meilleure amie a eu une petite cette année, et je lui ai justement dit que je ne l'avais jamais trouvée aussi belle que pendant sa grossesse. Elle avait du mal à me croire - mais apparemment, c'est aussi ce que son homme lui avait dit! Tout le monde n'est pas capable de voir à quel point ce corps épanoui est magnifique (enfin, quand il s'agit du sien), et je suis heureuse pour ce soit le cas pour toi!

    RépondreSupprimer
  3. Rooooo comme ça a l'air bien ! Mais comme tu dis, il faut savoir lâcher prise et là ça pourrait se compliquer dans mon cas.
    C'est marrant que tu dises que ça te remet à l'état de bébé, j'ai eu une magnifique petite fille il y a 3 semaines et dans leur développement les bras s'agitent dans tous les sens, ça pousse sur les jambes et quand je lui donne un bain je termine en la laissant flotter tout en faisant couler un filet d'eau et d'un seul coup c'est l'extase, elle ferme les yeux, gazouille et se laisse faire ��
    Sandrine de la yaute

    RépondreSupprimer
  4. Eh bien, ça avait l'air magnifique comme moment. Et il n'y a que dans l'eau que tu peux ressentir de telles choses, je pense. En tout cas, je t'envie, vu comment tu relates cette expérience, ça devait être magique, hors du temps !

    RépondreSupprimer
  5. Tu nous a fait monter les larmes aux yeux So ! Ça a l'air assez magique comme soin.
    Et oui c'est beau les formes d'une femme enceinte :) j'aime beaucoup les photos de moi que j'ai pris pour suivre l'évolution de mon ventre pour les deux grossesses !

    RépondreSupprimer
  6. Ohhh je suis ravie pour toi que tu aies pu essayer !!
    Ma derniere grossesse avait ete super stressante ( juste apres une fausse couche a 3.5 mois , des frayeurs permanentes - medicalement fondees - sur la sante du bebe, de la trisomie au probleme cardiaque, le dernier n ayant ete ecarte completement que 3 semaines apres la naissance) et pour la seule fois de ma vie je m etais fait un cadeau bien etre aussi cher.
    C etait a Amsterdam ou je vis, dans le spa luxe d'un hotel non moins luxe, avec acces pour toute la journee au Spa compris dans le prix... Je ne voulais plus partir !!

    Tu decris vraiment bien l experience et j ai eu la chance d avoir une praticienne parfaite moi aussi :)

    RépondreSupprimer