lundi 6 juillet 2015

ENFIN DE L'INNOVATION DANS LES SOLAIRES !

Vous ne le savez probablement pas, mais la formulation de produits solaires, c'est un peu galère...

Il est déjà difficile de stabiliser des filtres dans une texture pas trop désagréable et pas trop blanchissante, alors si vous ajoutez à cela les doutes sur l'innocuité des filtres micronisés ("nanoparticules") et les problématiques réglementaires (tous les filtres ne sont pas autorisés dans tous les pays, et parfois, comme aux Etats-Unis, les solaires sont même considérés comme des OTC "Over The Counter", soit presque des médicaments)... le secteur a vraiment du mal à innover, malgré les enjeux de santé et (plus encore ? ;)) les enjeux économiques.

D'ailleurs, il y a peu de nouveaux filtres. On utilise toujours les mêmes. Depuis des lustres.

Les avancées intéressantes de ces dernières années, c'est, je dirais, d'avoir pu intégrer des hautes protections type SPF30 dans des huiles assez glamour (L'Oréal ayant été pionnier sur ce coup-là, mais perso, j'en suis un peu revenue, en tous cas pour les Tropiques - remember) ou dans des "graisses à traire" (comme celle de Lancaster je vous en parlais l'autre jour ici). Et, d'une manière générale, d'avoir progressivement réussi à améliorer les textures des produits solaires, comme pour la dernière brume Vichy dont je vous parlais aussi l'autre jour . Mais c'est à peu près tout. Dont je me souvienne. (j'ai la mémoire sélective) (il y a peut-être eu d'autres innovations de dingue mais je ne m'en souviens pas)

On peut ajouter à cela le fait que les labos ont aussi compris l'importance d'une protection contre les UVA, en plus de celle contre les UVB (en gros : UVB > coups de soleil // UVA > vieillissement prématuré et cancer - si vous voulez en savoir plus sur le sujet, c'est par ici). Ceci dit, de de toutes façons, ils n'ont pas eu le choix, c'est devenu obligatoire, de protéger à la fois contre les UVB et les UVA

Et voilà que 2 VRAIES innovations ont été lancées sur le marché cette année !


Hydrabio Eau de soin SPF 30
[BIODERMA]

Ce concept, je pense qu'un paquet de labos travaille dessus depuis des années, EN VAINet Cocorico, c'est Bioderma qui remporte la palme de la 1ère brume solaire visage SPF 30 "sans les mains" !


Alors attention, ce n'est pas tout à fait une "eau" comme une brume thermale, même si la texture est très légère, et le produit, d'un point de vue galénique, n'est pas encore tout à fait parfait car il faut bien shaker le flacon avant brumisation pour que la formule soit bien homogénéisée afin de 1/ éviter que les filtres ne bouchent la pompe (vous êtes prévenus) 2/ s'assurer que le produit soit correctement étalé sur le visage, sans "trous" dépourvu de protection solaire. Mais c'est déjà pas mal !

L'avantage de ce produit, c'est que l'on peut s'en appliquer en  retouche dans la journée, avant  un déjeuner en terrasse ou pendant une rando quand on n'a pas de quoi se rincer les mains, par exemple (parce que vous savez bien que même si vous avez mis un SPF à 8h du mat' avant de partir, il n'en  reste plus grand-chose 5 heures plus tard). Et ce, par-dessus son maquillage, sans avoir à l'étaler avec ses doigts (pleins de bactéries) - et parallèlement sans bousiller l’homogénéité de son fond de teint en étalant un truc par-dessus.

4 pshitts et quelques secondes d'attente suffisent à obtenir une hydratation et une protection solaire uniforme et efficace.

(pour être tout à fait précise, d'après ce que m'a dit l'équipe Bioderma, 4 pshitts ça fait un SPF15 - sachant que dans la vraie vie, personne ne met les 2 mg / cm² que l'on dose en labo pour les tests de protection SPF donc d'une manière générale, quand vous appliquez un SPF30, vous appliquez toujours à peu près une quantité qui donne un SPF15, voire moins)

Ils sont sympas chez Bioderma, car ils nous ont donné les secrets de cet exploit :
  1. Utiliser les 2 seuls filtres solaires disponibles sur le marché qui se solubilisent dans l'eau + 1 autre qui se solubilise dans l'huile (c'est pour cela qu'il y a quand même une toute petite phase grasse dans la formule, mais rien de désagréable, rassurez-vous, ce sont des silicones volatiles qui ne collent pas, ne font pas briller, ne sont pas occlusifs).
  2. Aller dénicher une pompe utilisée habituellement en parfumerie, qui permet une brumisation plus fine et plus homogène - d'ailleurs, on a l'impression que le flacon est un aérosol, mais non !
  3. Des mois de patience, de formulations et reformulations, de foi sans faille en les Dieux de la Galénique (il paraît qu'au début, quand elle a eu le brief produit, la Formulatrice en Chef avait refusé de s’atteler à la tâche, pensant que c'était impossible, mais, challengée, a finalement décidé de s'y mettre - et elle a eu raison, la preuve).
Une brume hydratante SPF30 "sans les mains", qui se spraye de manière homogène sur la peau, qui peut s'utiliser en retouche dans la journée même par-dessus le maquillage, c'est donc possible, et je prends les paris que d'autres labos sont déjà en train de "déformuler" la composition de HydraBio Eau de Soin SPF30 pour vous proposer un dupe l'année prochaine. Mais nous on se souviendra de celui qui aura dégainé le premier.

Chère équipe Bioderma, on attend avec impatience la suite, c'est à dire la version corps qui évitera le graissage des mains lors de réapplications sur la plage ou en rando... :)

Et sinon, c'est 9€ les 50 ml, en pharmacie, et à raison d'une utilisation par jour, vous devez bien en avoir pour 2 mois de protection. Attention, le produit a déjà tellement de succès qu'il est parfois en rupture de stock.


Gamme solaire WetForce
[SHISEIDO]

Autre exploit, cette fois chez nos amis nippons de chez Shiseido, qui ne sont jamais les derniers en matière d'innovation.

Une petite révolution qui va bousculer nos certitudes en matière de protection solaire.

Vous pensiez que les écrans solaires perdaient une partie de leur protection après une baignade ? Vous n'aviez pas tort. MAIS. Aujourd'hui... Plus tout à fait raison non plus !

Croyez-le ou non, Shiseido a réussi à développer une nouvelle technologie, "WetForce", qui AUGMENTE la valeur du SPF au contact de l’eau.



Les formules de leurs écrans sont enrichies avec des capteurs ioniques qui se lient aux minéraux contenus dans l’eau de baignade, douce ou de mer, ... et même la sueur (#GlamourToujours) pour créer une barrière hydrophobe (c'est à dire qui repousse l'eau, donc la possibilité de diluer le produit) et augmenter le niveau de protection UV.



Les zexplications en images :




J'avoue que je n'ai pas tout compris, parce qu'il y a aussi des ions négatifs dans l'eau qui n’apparaissent pas dans leur schéma simplifié, mais bon, je leur fais confiance.

Je trouve cette approche vraiment marrante : on se sert des éléments minéraux contenus dans la "méchante" eau qui dilue habituellement les crèmes solaires pour éviter que cette même eau ne les dilue. Un vrai délire de scientifique, ce truc. J'imagine bien des Japonais en blouse blanche se dire "Tiens, et si on détournait ce que contient naturellement l'eau pour détourner l'eau de nos formules ?".

Évidemment, tout cela a été testé et en gros, votre crème solaire se prendra 10% de SPF en plus après baignade ou sudation. Sauf si vous restez des plombes dans l'eau, bien sûr.

Et je ne résiste pas à l'envie de vous mettre cette petite vidéo explicative (en anglais) avec démonstration poétique de l'augmentation du SPF dans un esprit 100% japonais !
 

Vous pouvez trouver ces nouveaux solaires chez Sephora, entre 33,90 et 39,90€.

Vous avez repéré d'autres super innovations solaires cette année, vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 commentaires:

  1. Très intéressant cet article !
    Deltreylicious

    RépondreSupprimer
  2. Ahhh je veux la bioderma... Mais dans mes contrées bataves, on ne la trouve pas....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On trouve Bioderma dans beaucoup de pharmacies, pourtant !

      Supprimer
    2. Je vis aux Pays-Bas, je vais devoir attendre mon prochain voyage en France :)

      Supprimer
  3. Heureusement que tu as fait ce billet !
    car si j avais simplement lu le nom de ces produits, je me serais dit que c était encore des nouveaux produits prometteurs de par le nom ,mais uniquement des promesses!
    En effet une eau protectrice et un produit solaire dont l indice augmente dans l eau,ça parait surréaliste au premier abord!
    Merci pour ces découvertes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends, toutes ces fausses promesses d'innovations "révolutionnaires" qui n'en sont pas... Là on est sur de vraies innos.

      Supprimer
  4. j'avoue ne lire que des avis + du produit bioderma si facile à utiliser ! très tentée ! et à ce prix, pas la peine de s'en priver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Bioderma, je l'ai testée 2 fois (pour le geste et la texture) mais pas encore au soleil. Elle est vraiment intéressante.
      J'ai une des Shiseido aussi, mais idem, pas encore testée en conditions réelles, surtout que ces derniers jours j'ai bien évité de me mettre au soleil avec la canicule. Après, sincèrement, je ne pourrai pas faire pas la différence de moi-même sur le +10% de SPF...

      Supprimer
  5. Moi je suis toujours à la recherche de la crème miracle SPF30 minimum qui ne colle vraiment pas sur mon visage (je psychote grave là-dessus...). Alors, c'est peut être ça la solution ? Quand on en met X couches sur une longue journée, y a toujours pas d'effet "qui-colle" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle brille et colle un peu pendant quelques minutes après application, et ça disparaît. Mais comme je le disais juste au dessus, je ne l'ai testée que 2 fois et pas au soleil... Donc je ne pourrai personnellement pas t'en dire plus sur l'effet collant (en tous cas pas pour le moment).

      Supprimer
  6. J'ai vu ces nouveautés, la bioderma est sans aucun doute la plus tentante pour moi !
    Mais le petit film Shiseido vaut le coup d'œil, ou plutôt le coup d'oreille : c'est quoi cette musique ?! :D
    PS : tu en avais marre de parler beauté, mais c'est incontestablement ce que tu fais le mieux et les articles que je prends le plus de plaisir à lire, merci pour celui-ci et continue s'il te plaît !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La musique est HORRIBLE. Tellement pas japonaise, d'ailleurs, c'est étrange...

      Oui je'n avais marre d'écrire sur la beauté (car je "bouffais" de la beauté et notamment du "rédactionnel" tous les jours pour le boulot ces derniers temps) et bizarrement, j'ai pondu 3 articles sans problème juste après ! Je suis imprévisible. Même pour moi-même !

      Supprimer
  7. L'eau de soin de Bioderma est en rupture dans ma parapharmacie. Grrrrrrr... Quant à l’innovation de chez Shiseido je n'avais pas vraiment percuté, mais le film bucolique m'a éclairée. C'est génial cette protection solaire potentialisée par l'eau. Plus d'excuses pour abuser des solaires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, énorme succès cette brume Bioderma... Un peu de patience, les réassorts ne devraient pas tarder !
      (et l'inno Shiseido, pour moi, elle n''est toujours pas hyper claire mais c'est vrai que ce petit film illustre bien l'effet, est convaincant).

      Supprimer
  8. On en entend tellement parler de cette brume de Bioderma, que je pense que je vais l'acheter, rien que pour les journées de balade en famille ou des journées shopping. Nickel !

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour cet article et toutes ces explications.
    J'ai acheté les 2 produits dès leur sortie (car j'en avais entendu parlé en bien, je ne suis pas très moutonneuse) et je peux dire qu'ils sont tops:
    - bioderma: super quand je sors pour une 1h ou 2 en ville (style shopping). J'ai une peau de rousse et donc "brûle" facilement et là pas de problème (en même temps même en ville quand je peux je fuis un peu le soleil, mais ce n'est pas toujours possible). Pour moi, ça colle quand même un peu sur la peau, mais ça ne brille plus au bout de qq seconde après la pose (style 1 ou 2mn)
    - shiseido: comme je prends du spf 50 et que hors de l'eau je suis à l'ombre (je me baigne dans les rivières actuellement, donc il y a des arbres autour), je ne peux pas dire le plus 10%, mais c'est bien de ne pas avoir à remettre du solaire en sortant de l'eau et surtout les filtres solaires ne se "perdent" plus dans l'eau (merci pour la nature) et cela me rassure pour ma peau dans l'eau !!!

    Voilà donc ma petite expérience (on est seulement au début de l'été).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce témoignage qui tombe à pic !

      Supprimer
  10. J'attends la brume Bioderma depuis sa sortie annoncée le 18 mai. Malheureusement, elle n'est toujours pas sortie en Belgique :(

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Sophie !
    Petit NB avant que j'oublie, je crois que tu as voulu parler de nano(particules) en début d'article mais que tu t'es laissé emporter sur nono :)
    Sinon, j'ai fait le même article il y a deux jours, un peu moins détaillé (j'ai fait toute une série d'articles sur les solaires, le soleil, etc...), mais je trouve que ce sont là deux vraies innovations ! Le Shiseido m'intrigue... l'autre, je l'ai testé et approuvé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh oui, "nano" bien sûr -_-. Plus ça va, plus je fais des fautes sur ce blog, j'ai l'impression. Je me relis toujours 1 fois mais je rate plein de coquilles, je ne les vois même plus.

      Supprimer
    2. pas d'inquiétude, je fais les mêmes bourdes, on ne les voit plus quand ce sont les nôtres ! mais j'ai trouvé ça mignon :)
      allez, file sur te terrasse (moi aussi j'irai bien mais l'ordi dehors, même à l'ombre, c'est pas possible)

      Supprimer
  12. J'ai très envie de tester la brume bioderma, moi qui déteste la crème solaire sur le visage (donc chapeau obligatoire dès que je m'expose un peu) celle-ci passera peut-être ?!? En plus j'aime beaucoup les produits Bioderma (leur crème solaire en spray pour le corps est parfaite), donc si je la trouve, je craque, l'été est loin d'être fini !

    RépondreSupprimer