jeudi 16 juillet 2015

LE PLEIN DE SOINS !

Et si on parlait soins visage ? Je vais essayer de rattraper un peu mon retard et vous dire quelques mots sur ceux que j'ai utilisé en cette première moitié de 2015. 
L'avantage d'écrire plusieurs semaines ou mois après avoir terminé des produits, c'est qu'on a oublié pas mal de choses et qu'il ne nous en reste que l'essence, ce qui compte vraiment. On a eu le temps de prendre du recul, et quelque part, ce n'est pas plus mal pour en faire la revue. Non ? ;)


Gelée Eclat du Jour
CLARINS
★★★

J'A-DO-RE. Cette texture crème-gel, whaou. J'avais l'impression que ma peau la buvait en un clin d'oeil et qu'elle était complètement désaltérée. Le parfum me plaisait bien, aussi. Un vrai plaisir.
C'est drôle parce que jusque assez récemment – disons 2-3 ans, Clarins n'était pas une marque qui m'attirait. Je la percevais comme un peu vieillissante, ennuyeuse. Mais je n'avais testé aucun produit, je l'avoue – comme quoi, parfois... :) Et puis je sens que les lignes bougent, que Clarins s'analyse, essaye de se réinventer, de se moderniser. Ce qui a été fait en maquillage (souvenez-vous de l'interview de Suzy) est probablement fait en soin aussi.
A suivre... Avec impatience !



Sérum & crème Exquisâge
Huile revitalisante
DARPHIN
★★★★✩

Les packs sont jolis, les textures élégantes, les parfums raffinés, Darphin aime jouer avec la sensorialité et ça me plaît. 
De mémoire – je les ai utilisés cet hiver, le sérum était un poil collant, mais rien de dramatique, et la crème juste parfaite, confortable mais non grasse, bien hydratante et protectrice. L'huile sent divinement bon, elle est assez riche, très bien pendant les frimas. 
Je ne saurais pas quoi vous dire de plus, si ce n'est qu'en général j'adhère bien aux produits Darphin (au-delà leur petit côté Madeleine de Proust pour celles et ceux qui connaissent mon parcours professionnel :)). 
 



Gamme
ECLAE
★★

Cette nouvelle marque française a vu le jour il y a quelques mois. J'aime bien l'idée d'exploiter les propriétés de la microalgue rose Dunaliella Salina, qui pousse dans les conditions extrêmes du salin de Aigues-Mortes, en Camargue,  je trouve même cela assez poétique, mais voilà, si j'ai accroché sur le fond et les origines de la marque, je n'ai pas accroché à sa forme.
J'ai testé plusieurs produits Eclaé : les packagings ne m'attirent pas trop (chacun ses goûts, bien sûr, mais pour moi, trop d'aplat rose tue le rose), les textures me laissent de marbre (or vous savez que je suis très "cerveau droit", que j'ai besoin de sensorialité en cosmétique) , et je n'aime pas les parfums. Côté résultats, du bon mais rien d'exceptionnel. 
Je suis donc complètement passée à côté. Ce qui ne veut pas dire que c'est une mauvaise gamme, vous avez bien compris – j'ai d'ailleurs lu quelques revues positives, mais elle n'est pas faite pour moi.
Si je devais "sauver" un produit, ce serait leur complément alimentaire solaire qui change un peu des Oenobiol, Doriance et compagnie. Il est riche en caroténoïdes extraits de la fameuse microalgue rose (ça change de l'extrait de tomate), et c'est celui que je prends chaque matin ces jours-ci. 



Flawless Skin
LAURA MERCIER

Je fantasmais un peu sur le soin Laura Mercier que je n'avait jamais essayé, avec une petite réserve car ses produits sont souvent très "gourmands", avec des overdoses de parfums (tarte au citron, crème pistache...), et que je me demandais dans quelle mesure j'allais apprécier, même si je lisais de-ci de-là que justement, on arrivait au parfait équilibre avant l'écœurement.
Quoiqu'il en soit, mon huile visage à la rose n'a aucun code food. Et ne sent pas la rose fanée de nos grands-mères, mais une rose subtile.
Elle est tellement ravissante, tellement sensorielle, que c'est un vrai plaisir de l'utiliser. Vous savez que j'aime beaucoup les huiles, et celle-là tient le haut du pavé. Attention, les peaux mixtes à grasses la trouveront probablement un peu trop riche.



Sérum & crème Flawless Future
ELIZABETH ARDEN


Je dois vous avouer quelque chose : d'une manière générale, je ne suis pas du tout attirée par les produits de soin américains. Outre les raisons esthétiques et sensorielles (je suis latine, pas anglo-saxone, c'est fou ce que la culture nous influence !), essentiellement pour des raisons de formules : souvent trop synthétiques à mon goût pour un usage quotidien (c'est la fête aux dérivés pétrochimiques, silicones et paraffine), et toutes blindées de filtres solaire.
Et moi, je suis désolée, un SPF15 en automne / hiver à Paris, ça ne me sert à rien. Ça m'angoisse plutôt : c'est inutile, donc, ça passe dans le sang et les urines, ça a un effet potentiellement oestrogen-like, ce n'est pas bon pour les poissons qui se féminisent, ça rend les formules plus lourdes et grasses, bref, je ne mets des écrans solaires que lorsque que j'en ai besoin, c'est dire en gros de juin à septembre, et éventuellement en terrasse le reste de l'année. En ce moment, donc, c'est le bon timing, et je me suis mise à la gamme Flawless Future ("flawless" signifiant "sans défaut" pour info).
Le sérum est pile poil dans la tendance "bulles" du moment – comme celui d'Eclaé (il faudra que je vous reparle de ces bulles : réel intérêt ou pur marketing ? - suspense...). Il n'est pas mal, mais il colle un peu (des sérums qui ne collent pas, il n'y en a pas beaucoup ! Je ne suis pas contre un pouième de silicones dans ces cas-là, pour améliorer le ressenti). La crème est plutôt agréable pour une crème avec filtres solaires, je l'aime bien. Il font partie d'une nouvelle gamme qui cible les trente-quarantenaires, donc juste moi.
Ce sont donc les produits que j'utilise actuellement le matin, le soir je suis sur l'huile Laura Mercier et une crème de nuit Eclaé. Je les aime bien, sans plus. J'aurais aimé qu'ils me procurent "plus d'émotions". 



Linden Blossom Face Cream
LULU & BOO
 

C'est la crème que j'utilisais en mai aux Etats-Unis, je vous en ai déjà parlé ici, à la fin de l'article (chez Mon Corner B.).



Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Ce qui me gêne avec Eclaé, c'est l'exploitation de la microalgue rose Dunaliella Salina dont se nourrit la plus grande réserve de flamants roses d'Europe qui vit sur l'étang du Fangassier, lequel est même son site de reproduction. Je suis étonnée que l'on exploite cette ressource.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis presque sûre qu'elle est gérée de manière durable, on est en 2015 quand même ! Peut-être dans des bassins à part ? :)

      Supprimer
  2. Clarins, c'est rare d'être déçu, en tout cas, ça ne m'est pas encore arrivé et pourtant, j'utilise beaucoup de produits de chez eux, tant en soin qu'en maquillage mais aucune déception pour le moment, c'est vraiment une marque de qualité.

    RépondreSupprimer
  3. Clarins est une de mes marques favorite. En revanche, contrairement à toi, je n'ai pas été plus emballée que ca par la gelée éclat du jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les goûts sont dans la nature ! ^^

      Supprimer
  4. J'adore la gelée éclat du jour (je passe sur la crème en hiver), c'est le 1er soin Clarins que j'ai testé et il a fait beaucoup de bien à ma peau, une révélation, je l'ai utilisé pendant bien 2 ans sans changer. Et cette odeur, hmmmm !
    Je l'ai un peu lâchée car en quête de produits plus naturels (sans être une maniaque du bio) car même si ils utilisent beaucoup d'actifs de plantes il y a aussi pas mal de trucs louches dans leurs compos, non ? (je me trompe peut-être, je serai ravie que tu me contredises!!)
    Mais c'est vrai que j'ai jamais trouvé aussi agréable pour l'instant donc je crois que je vais y revenir, et concentrer les efforts sur le naturel pour les autres soins ;)
    J'ai testé aussi leur gelée en pot bleu (le nom m'échappe) très désaltérant aussi, mais pas le même genre d'odeur... Et plus cher !
    Merci pour ce petit tour d'horizon et bel été !

    RépondreSupprimer