mercredi 26 août 2015

SUS AU "GLUTEN-WASHING" COSMÉTIQUE !!

Cette mode du gluten-free......

Vous le savez peut-être mais on estime à 1% tout au plus le nombre de vrais cœliaques, c'est à dire des gens atteints d'une maladie auto-immune qui ne peuvent pas digérer le gluten normalement et à qui ce dernier cause un certain nombre de désagréments, parfois vraiment graves. 

Vous en déduisez que la plupart de ceux qui éliminent le gluten de leur alimentation ne sont pas cœliaques. Il s'auto-qualifient eux-même d'intolérants au gluten.


Certains me rétorqueront que même sans être cœliaque, on peut avoir une certaine sensibilité au gluten, et en le supprimant, ils ont retrouvé plus d'énergie, ils sont plus zen, ils sont moins gonflés, ils ont perdu du poids... Oui, certes, mais est-ce lié à l'absence de gluten ou plutôt au nouveau régime alimentaire associé c'est à dire grosso modo pas de blé (donc pas de pain, pâtes, gâteaux, pizzas...) ni de plats cuisinés (qui contiennent pour la plupart du gluten), donc retour forcé à une alimentation finalement beaucoup plus saine, plus "brute" (sans transformation industrielle), moins calorique ? Et qui dit meilleure alimentation dit meilleure santé, CQFD.

(je ne dis pas qu'il n'y a jamais de sensibilité au gluten chez certains non cœliaques, je pose juste la question à ceux qui feraient des conclusions un peu hâtives)


La mode du sans gluten arrive en cosmétique, assez peu en France, mais aux Etats-Unis, j'ai déjà vu pas mal d'allégations "gluten-free". Et mon petit doigt me dit que bientôt cette tendance traversera l’Atlantique (d'ailleurs, elle est probablement déjà au Royaume-Uni).

Bon. Qu'on essaye le "sans gluten" dans son alimentation même quand on n'a pas de maladie cœliaque, pourquoi pas. Moi-même j'ai essayé un mois et demi l'année dernière (et ça n'a rien changé d'ailleurs, malgré une alimentation beaucoup plus saine – très très énervant vue la privation pour une hédonique comme moi !!).


Mais le "sans gluten" DANS LES COSMÉTIQUES ? Franchement...

C'est du "gluten-washing", ça. Des industriels qui profitent de la mode et son anxiogénisme associé pour faire fructifier leurs affaires.

Parce que les intolérances au gluten sont ALIMENTAIRES. Par voie cutanée, il ne se passe rien, même pour les cœliaques. Rien. Nada.


La seule allégation "sans gluten" en cosmétique qui ne serait pas du (... je ne trouve pas d'expression moins vulgaire, désolée) foutage de gueule, ce serait dans les produits appliqués sur les lèvres, dont on peut avaler une partie, effectivement.

ENCORE QUE. J'imagine que s'il y a un pouième d'extrait de blé contenant un pouième de gluten dans un rouge à lèvres dont on va avaler un pouième de milligramme, quelle quantité réelle de gluten va arriver jusque dans le système digestif ?

(vous avez 2 heures et je ramasse les copies)


N'ayez pas peur. Ne vous faites pas avoir.


Rendez-vous sur Hellocoton !

34 commentaires:

  1. c'est vrai que ça devient ridicule... On a l'impression qu'il faut toujours qu'on se trouve un nouveau loup à chasser !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel sera la prochain ? Suspense....

      Supprimer
  2. le gluten free en make-up et soins est en Europe avec l'italienne Bionike :)
    si je suis sensible au message gluten free c'est pour deux amis qui sont tous les deux atteints de la maladie coeliaque (dont un à un niveau vraiment gênant au quotidien) et pour le coup s'ils font tous deux très attention à leur alimentation, en revanche ils ne m'ont jamais demandé de leur trouver des produits de soin gluten free lors de leurs séjours en france, j'imagine donc que la quantité susceptible de parvenir à leur système digestif est tellement infinitésimale que ça ne les dérange pas ;)
    bionike argumente sur le côté 'sans' conservateurs, parfum, tests sur animaux... et pour le sans gluten, sur le fait que des réactions allergiques cutanées liées à la présence de gluten dans les produits de soin peuvent être observées sur des utilisateurs non atteints de la maladie coeliaque...plus un argument pour convaincre des peaux sensibles et peut-être un brin parano ;))


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pou rce témoignage qui va dans le sens de ce que je dis.
      Pour Bionike, franchement, déjà il pourraient changer de nom pour la France parce que j'ai l'impression que ce sont des produits bio à usage sexuel (c'est comme Bite, Vaseline, et Tarte dans un autre genre ;) bon ok remarque débile et non avenue), ils faut qu’ils arrêtent avec le "sans", c'est pas possible - d'ailleurs ils n'ont pas le droit de dire "non testé sur animaux" parce que c'est interdit en EU depuis 2009 et personne n'a le droit de le faire.

      Supprimer
  3. à quand les slips sans gluten, les crayons sans gluten (on ne sait jamais, certaines personnes les machonnent !) ----> je trouve ça absolument ridicule ! (je crois que Alterna est sans gluten ,non?). Déjà, je ne savais pas que le gluten était utilisé habituellement dans le domaine cosmétique, donc pour moi, c'est presque une évidence, le sans gluten : comme si on écrivait "sans isotopes" dans une crème de jour, tu vois? C'est la mode du sans : sans gluten, sans lactose, sans sucres, sans sel, et bientôt ça finira par être sans crème... bref... mais le pire, dans tout ça, c'est que si ça existe, c'est qu'il y a un marché, les marques s'engouffrent dedans et sans doute que des personnes adhèrent à ce discours fantaisiste ! Tant mieux pour les marque,s remarque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais vas-y, dépose ces idées de sans gluten !!! Tu vas être RICHE !!!
      On me confirme par ailleurs que Alterna est aussi sans gluten.

      Supprimer
  4. Et maintenant on attend avec impatience les biscottes non-comédogènes :)
    Je ne savais pas que ce genre de cosmétiques existaient, mais après tout c'est logique : le savoir sur le gluten est très flou, la plupart des gens ne savent même pas ce que c'est et pourquoi certaines personnes n'en mangent pas. Les marques essaient d'exploiter ce flou (bravo !).
    C'est un peu comme l'huile de palme : on a vaguement entendu qu'il fallait éviter, mais c'est tellement flou que beaucoup de gens ne savent pas pourquoi, j'ai ainsi appris que certains de mes collègues évitent l'huile de palme, mais seulement pour leurs enfants, "pour leur santé". Alors que l'huile de palme est un problème environnemental, pas médical. Là c'est un peu la même chose, c'est un problème de désinformation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l''huile de palme peut être mauvaise pour la santé mais à haute dose, pas en mangeant un peu de Nutella ou gâteaux industriels de temps en temps. Disons que peut-être aux Etats-Unis ça peut concerner un certain nombre de personnes, mais chez nous, ça va, quand même. :)

      Supprimer
  5. Cette mode sans gluten, je la trouve assez ridicule. Il suffit de faire attention à ce qu'on mange, et c'est certain qu'on aura moins de ballonnements et on maigrira à coup sûr. Encore du maketing... car leur bouffe sans gluten, ça reste cher au final ! Alors, les cosmétiques, je rigole ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr nous savons qu'il y a de vrais cœliaques et de vrais intolérants au gluten mais de là à diaboliser le gluten d'une manière générale...

      Supprimer
  6. Je ne comprend pas trop cette tendance !
    Deltreylicious

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un mot pour les marques : business.
      Un mot pour les clients : peur.
      Ce côté anxiogène de la société, et pas que dans la cosmétique ou la bouffe (par ex banlieusard tous des voyous, les étrangers qui nous piquent notre boulot - faux il prennent ceux dont on ne veut pas - et nos impôts - il est prouvé qu'il sont bénéfiques pour l'économie...) M'HORRIPLE.

      Supprimer
  7. Tiens, je viens de le lire, en plus d'Alterna, y'a aussi les baumes à lèvres EOS qui se revendiquent sans Gluten. Ah, ces ricains ;)

    RépondreSupprimer
  8. L'article me fait à la BB Crème que l'on met à toutes les sauces (gloss, collant,...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que ça fait vendre, même si l'argument est bidon...

      Supprimer
  9. 100% d'accord...
    Cette mode du sans-gluten, je trouve ça VRAIMENT pathétique. (et le prix de ces produits en plus...)

    RépondreSupprimer
  10. Merci, j'ai bien ri, ceci dit je plains les personnes vraiment atteintes de cette maladie !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux vous faire rire tout en vous faisant réfléchir un epu, c'est doublement gagné :).

      Supprimer
  11. Oh merci pour cette mise au point, ça soulage de lire ça (le sans gluten, c'est comme les minions, j'aime bien en entendre parler une fois, mais quand ça prend des proportions surnaturelles, c'est envahissant, voire ridicule — mais j'ai rien contre les minions, je ne veux offenser personne haha). Ca me dépasse qu'on puisse seulement penser à faire des cosmétiques sans gluten… enfin j'imagine que la parano peut faire vendre. Tu t'es bien exprimée sur le sujet en prenant des gants, mais en les enlevant quand c'est nécessaire :) Bref, ton article était intéressant à lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahah les minions. On peut ajouter la reine des neiges, j'en peux plus.
      Oui j'aime bien jouer avec les gants :) (en fait j'anticipe aussi souvent les commentaires, je sais qu'en lisant un article, les gens ont souvent moins de distance que si je leur parlais, donc prennent tout puissance 10 ou alors lisent la moitié des choses et interprètent le tout à leur manière, c'est pourquoi dans mes critiques négatives j'essaye toujours de faire attention pour qu'on ne me comprenne pas de travers).

      Supprimer
  12. Mais ton gâteau choco-coco sans gluten était très bon ! Ça valait le coup d'essayer ;-)
    Ahlala, les gens du marketing, parfois, ils me consternent... On n'est pas tous des lapins de 6 semaines, hein ! Un peu de bon sens !
    Mais bon, ça va marcher car la tendance est forte et les gens font confiance à ce type de revendications...
    Pfffff, je m'en vais reprendre une part de gâteau au yaourt pomme-caramel beurre salé avec de la bonne farine de blé tiens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était moyen mon gâteau sans gluten, en vrai, hein, juste pas dégueu. J'en ai mangé de bien meilleurs depuis (pas faits par moi, mais un fondant au chocolat - tiens toi bien SANS GLUTEN ET SANS LACTOSE, hyper hyper bon).
      Bon appétit :).

      Supprimer
  13. Mince via ipad mon comm' n'est pas passé.

    Je disais donc hier soir que ton article est super intéressant!

    Comme NalouParis, j'allais préciser que Bionike propose déjà du sans gluten en France. J'en ai d'ailleurs fait une présentation sur ChokoMag, et j'ai fait la même remarque que toi concernant le sans gluten... Pour moi aussi ça a aussi un intérêt pour les vrais allergiques pour les produits type RaL ou baume à lèvres, mais je ne suis pas convaincue de l'utilité pour la majorité de la population sensible au gluten.

    Après, il parait que l'allergie cutanée au gluten aurait été prouvée récemment dans des papiers scientifiques, je ne suis pas assez spécialiste médical pour juger cette partie...

    Pour ma part j'avais surtout été déçue du fait que c'était sans gluten mais pas sans faux conservateurs pas tip top dans la formule... (par contre le maquillage: au top niveau texture et tolérance!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On attend l'article d'une certaine blogueuse pour en savoir plus sur les allergies par voie cutanée, donc ;).

      Supprimer
  14. Effectivement ils surfent sur la tendance et les gens se font avoir. Il y a des vrai allergiques/intolérants au gluten, ceux là traquent la moindre once de farine. Et il y a ceux qui sont contre le gluten mais achètent des biscuits allégés.....
    Après la mode sans gluten aura eu l'avantage de me faciliter la vie pendant que ma mère était malade avec un régime sans grand chose (à part l'eau...... ^^ bon d'accord elle avait droit à quelques menues choses mais ni légumes ni fruits même cuits dans son cas, pas de fibres aucunes, pas de graisses cuites donc pas de sauces, pas de chocolat interdiction ultime, pas d'alcool de thé ou de tisanes car ça relargue des fibres ..heureusement que Melitta fait des super filtres à thé ^^, pas de fromages sauf à page pressée cuites et au lait pasteurisé ... ce qui limite drôlement le choix, pas de pain, et pas de lait et très très peu de farines avec de préférence de la maizena éventuellement des biscottes.....bref le régime de Merde qui nous aura fallu suivre pendant deux mois et qui m'a donné conscience que les phobies de certains peuvent être utiles lorsque le médecin prescrit un régime bien spécifique ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un point aussi que je n'ai pas noté dans l'article parce que je voulais plutôt me focaliser sur la cosmétique : beaucoup de produits gluten-free industriels, notamment les "pains", sont de grosses daubes d'un point de vue nutritionnel !
      (ta pauvre maman, ça n'a pas dû être facile pendant ces 2 mois...)

      Supprimer
  15. Je suis coeliaque ... Et je prends du shampoing sans gluten (herbal essence) me demande pas pourquoi, juste que mon gastro m a dit que je devais ingurgiter zero trace...le risque que je declenche un cancer des intestins est assez elevé...
    Du coup a force de faire des recherches sur le net, j ai decide de supprimer le gluten dans mes cosmetiques.... Enfin de ce que j en connais des compositions...
    Je ne sais pas ce que ca vaut, mais la peur du cancer m a fait faire ce choix..... Alors marketing ou pas, si ca me permet de moins stresser.... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi tu es dans un cas très particulier de vraie cœliaque et apparemment vraiment à risque grave, donc bien sûr, c'est normal que tu fasses attention au gluten dans tes cosmétiques :). Bon courage, ce ne doit pas être tous les jours facile !

      Supprimer