mardi 24 février 2015

LA CROISIERE S'AMUSE

Vous connaissez les "Poulette Party" organisées par l'Amie Manuela ? Ces soirées comme des speed datings où des marques, blogueuses et lectrices se rencontrent et passent un bon moment toutes ensemble ?

 

J'étais invitée à la dernière Party et il faut que je vous raconte. Que je vous raconte les coulisses. Hashtag "Vis ma vie dangereuse de blogueuse" (on prend des risques, vous n'imaginez pas).

La French Poulette Party avait tout pour être alléchante : une croisière en péniche sur la Seine, et voyez-vous, même quand on est parisien, on n'a pas tous les jours l'occasion d'en faire ! Plus une présentation de marques 100% made in France, la plupart que je ne connaissais pas : Cho Nature, Dermtech, Coiffance, Raphaël Perrier, Mon Petit Paradis (je vous invite à les découvrir par ici).

Nous avions rendez-vous sur un quai, "mais soyez bien ponctuelles, avant 19h45, sinon la péniche partira sans vous", avait jugé bon de préciser la Gentille Organisatrice, connaissant bien son public.

Eh bien figurez vous que nous étions à l'heure.

Sauf que...

Pas de péniche.

Juste un troupeau de blogueuses qui attendait, transi de froid, sur un quai de Seine devant le Musée d'Orsay, se demandant si Manuela n'avait pas été enlevée par une péniche fantôme.

Le Capitaine a fini par venir nous chercher, à pieds, car pour des raisons que je n'ai pu éclaircir, le bateau avait dû appareiller un peu plus loin.

Le troupeau a suivi.

La croisière a commencé dans la bonne humeur, les filles étaient complètement fascinées par les différents produits présentés, en train de se faire manucurer ou coiffer, et/ou déguster des petits jambons-beurre et quiches lorraines (vous constaterez que la G.O. avait bien respecté sa thématique).

Et puis avec La Paresseuse (on est inséparables), on se disait qu'on irait profiter de tout cela plus tard, car là, MINCE, on était quand même en train de traverser Paris via son artère centrale, qu'on ne pouvait louper ça, et donc on était toutes seules dehors (on n'est pas très sociables), sur le pont (glacial), à mitrailler (de photos) la Capitale.

(vous remarquerez qu'entre la sombritude ambiante et le roulis, mon appareil photo de portable qui déjà en temps normal n'est pas ultra-performant a vu plutôt flou) 
(mais ça donne un certain style)
("impressionnisme post-moderne")


Au moment où on s'est décidées à rentrer profiter des différents ateliers beauté (mes viscères étaient en cours de congélation), BIM, la lumière s'éteint.

"Joyeux anni..." ont tenté certaines (le comique de répétition qui fonctionne toujours et permet de masquer les petits malaises post-obscurité).

On attend un peu, la lumière ne revient pas. On amène des bougies. Ambiance Mille & Une Nuits (Manuela se demande avec inquiétude dans quelle mesure la thématique "Frenchy" est encore respectée). Les filles continuent à se faire les ongles, rien ne les atteint. Elles sont heureuses.

Plus d'électricité signifie aussi plus de chauffage. De la buée commence à se former sur les vitres.

Puis la péniche s’arrête, au milieu de nulle part....

(ok, juste après l'Ile Saint Louis, mais c'est plus effrayant de dire "au milieu de nulle part", ça vous tient en haleine)

Quelques minutes plus tard, nous patientons toujours. Les blogueuses et lectrices continuent à se faire coiffer, comme si de rien n'était. Ou à se prendre pour des stars, devant l'objectif... (leur sang-froid me fascine)


Avec La Paresseuse, on commençait à avoir peur. Elle a tenté de prévenir les secours en traçant un HELP sur une vitre embuée. En vain. Il faut dire que ses lettres mesuraient 10 cm de haut.

Puis elle s'est jetée sur le hublot, désespérée.

(elle est un peu tragédienne, dans son genre)


La Frenchy Poulette Party s'est transformée en Scary Poulette Party.

C'est là que j'ai pensé à prévenir BFM via Twitter. Je l'ai fait. Mais ils n'ont pas répondu. J'avais pourtant précisé qu'on était une cinquantaine de blogueuses influentes en détresse sur cette péniche. Ils n'ont aucun humour. Et sous-estiment totalement notre popularité.


Manuela pensait qu'ils nous attendraient à l'arrivée, quand le bateau aurait pu repartir et revenir à quai, elle nous disait de profiter de l'atelier coiffure pour assurer lors de notre passage TV.

(Manuela ne perd pas le Nord)

(vernis Kure Bazaar, je crois - oui, j'aurai réussi à vous placer mon vernis ^^)

Pensant mon heure venue, dans un ultime Ego Trip, j'ai laissé le nom de mon blog sur la vitre arrière (le hublot arrière ?) de la péniche.


Le temps semblait long...

(ou pas)

Au bout d'un moment, Captain ô My Captain dit à la G.O. que le générateur (?) était mort et qu'on avait le choix : soit on remettait la lumière et le chauffage mais on restait là, soit on restait dans le noir mais on allait au bout de la croisière, c'est à dire jusqu'à la Tour Eiffel.

La collectivité a choisi le petit b.


La péniche s'est alors prise pour un hors-bord et on a fendu les flots jusque dans l'Ouest Parisien. Certaines se sont retenues de vomir (enfin, j'imagine).

On attendait un drame, une fille qui passe par-dessus bord, toussa, mais non.

On a quand même croisé un bateau-mouche en détresse, secouru par la Police Maritime (fluviale?). Il s'en passe des choses le soir, sur la Seine.

(tout cela est vrai, les filles présentes confirmeront)
(je dramatise juste un peu pour rigoler :p)

Puis, là...

video

Petit moment magique : passer sous la Tour Eiffel au moment-même où elle clignote...

Avec tous ces rebondissements, j'ai à peine eu le temps de passer sur les stands des partenaires beauté de la soirée... Mais je suis repartie avec un sac contenant quelques produits, ouf.

Au final, je crois que cette Poulette Party restera dans les annales de la Blogostory !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 commentaires:

  1. Quand je pense que j'imaginais qu'être blogueuse beauté c'était l'activité la plus glam du monde ! Y en a certaines qui sont vraiment prêtes à tous pour éliminer la concurrence... Poulette cache bien son jeu ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MOUAHAHAHA. Tu as TELLEMENT raison. Je me méfierai dorénavant.

      Supprimer
  2. J'adore j'attendais d'en savoir un peu plus car mine de rien valus avez l'air de vous être bien amusées ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'était une très jolie soirée. :)

      Supprimer
  3. Je confirme tout est vrai !
    J'avais même commencé à repérer les gilets de sauvetage parce que je ne sais pas nager et dans ces conditions, c'est beaucoup moins drôle d'être coincée sur la Seine en pleine nuit ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A un moment j'ai imaginé devoir plonger dans l'eau glacé, et brrrrrrrr !!!

      Supprimer
  4. ça ferait même envie ton compte rendu ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a vraiment bien rigolé. Et puis une croisière sur la Seine à Paris, de toutes façons, c'est toujours un peu magique.

      Supprimer
  5. J'aurais adoré en être... mais je n'ai pas de blog beauté :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas besoin d'avoir un blog beauté. Il y avait des blogueuses sur d'autres thématiques, et des lectrices du Poulette Blog aussi. Il y a plusieurs Poulette Parties par an, surveille bien le blog de Poulette pour les inscriptions pour la prochaine !

      Supprimer
  6. On s'amuse bien chez vous ! Dur dur d'être blogueuse quand même ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que parfois on vit des trucs vachement sympa. Je n'ai pas envie de dire qu'on a de la chance ou qu'on est privilégiées comme certains nous le disent, car ce n'est pas un hasard si on est sollicités par des marques, c'est que notre blog, d'un point de vu média / communication, les intéresse, ce n'est pas "gratuit" de leur part. Mais oui, on est bien contentes d'avoir un blog qui fonctionne bien aussi pour ce genre d'opportunités !

      Supprimer
  7. Voilà. Depuis que je suis partie, c'est LE moment où je regrette vraiment de ne plus être parisienne! ;-p
    Pauvre Manuela quand même, elle devait être moins zen que vous en voyant sa soirée tourner au drame... Bien que ça restera un bon souvenir pour tout le monde j'ai l'impression!
    Merci pour ce récit plein de suspense en tout cas, j'ai bien ri!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux toujours essayer de t'inscrire pour la prochaine Party et faire coïncider un we à Paris avec la prochaine date ?
      Ou faire pression sur Manuela pour faire une Party à Bordeaux, il y a plein de blogueuses à Bordeaux ! Et des jolies marques dans le sud-ouest aussi...
      Sinon je te rassure, Manuela a bien géré, n'a pas stressé - il faut dire aussi que les invitées ont très bien réagi.

      Supprimer
  8. Pour un peu on entendrait la voix de Celine Dion qui chante "My heart will go on" (enfin je crois, enfin la chanson de Titanic, tu vois...) quel suspense...Ton récit est top !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suite à ta remarque j'ai ajouté une photo de Virginie se prenant pour Rose sur la proue de la péniche ;).

      Supprimer
  9. Haha! XD

    Excellent compte-rendu! On s'en souviendra de cette Poulette Party! :-)

    RépondreSupprimer
  10. En fait c'est du marketing non ? On vous invite, vous parlez des produits, et nous, nous achetons !
    Donc où est la sincérité de la blogueuse ? Cela me gêne.

    Fauvette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fauvette, tu remarqueras que dans cet article justement je ne parle pas du tout du tout des produits ? ;)

      Sinon je comprends ton interrogation et oui c'est un peu le principe - comme pour des journalistes en fait : les blogueuses repérées pour leur "influence" sont pour les marques un nouveau média, un moyen de communiquer.

      Elles nous envoient des dossiers de presse pour nous parler de leur actualité, et/ou proposent de tester des produits / services gratuitement, et/ou nous invitent à des soirées pour mieux nous présenter leurs produits, et/ou à des voyages de presse, voire de temps en temps nous offre des cadeaux à d'autres occasions (Noël par ex) mais c'est très rare.

      Après, ABSOLUMENT RIEN NE NOUS OBLIGE A PARLER DES PRODUITS EN QUESTION. Sauf si on est payées pour le faire, mais ça c'est autre chose, ça s'appelle un billet sponsorisé et on doit le préciser.
      Certaines blogueuses peuvent se sentir un peu obligées de faire un retour sur les produits suite à une invitation comme celle-ci, c'est humain, voire d'en faire un retour forcément positif (si elle ont peur d'être sinon "blacklistées" et ne plus être sollicitées par la marque ultérieurement), oui, c'est vrai, et c'est une des limites sur la sincérité des blogs. Je pense tout de même que c'est assez rare qu'une blogueuse dise qu'un produit est super top si elle ne le pense pas.

      Sauf si elle est payée, encore une fois, ou affiliée, c'est à dire que si vous cliquez sur un lien produit affilié à son blog et achetez derrière, elle touchera une commission, donc bien évidemment dans ce cas elle sera incitée à dire que le produit est bien, ou ne rien dire mais le suggérer (les fameuses "wishlists" ou "quoi de neuf chez telle enseigne") que l'on voit régulièrement chez certaines blogueuses.

      Ceci dit, la blogueuse ne parle pas que des produits qu'elle reçoit gratuitement, elle reste une consommatrice douée de capacité d'achat ;).

      Me concernant, je ne monétise jamais mon blog. Je ne dis pas que je ne le ferai jamais ou que je suis contre le principe mais pour l'instant je refuse, et ça joue probablement en partie dans la confiance qu'ont les lectrices dans mes avis.
      Je ne suis donc jamais obligée de parler d'un produit puisque je ne suis pas payée pour le faire.
      Par ailleurs, je dis toujours ce que je pense, parfois des choses négatives, y compris sur des produits que l'on m'a offerts (et parfois les marques n'apprécient pas, tant pis, elles n'auront pas ma liberté de penser). Et la plupart du temps (mais ça vous ne pouvez pas vous en rendre compte ne connaissant pas les coulisses) je n'en parle même pas (on est vraiment très sollicitées - enfin certaines d'entre nous). Et souvent je parle de produits sur lesquels j'ai moi-même trouvé l'information, indépendamment de toute sollicitation de marque.

      Après, à toi de voir si tu peux faire confiance à la blogueuse ou pas, et entre nous, en général ça se ressent quand elle n'est pas complètement sincère !

      (et quoiqu'il en soit aucune blogueuse ne T'OBLIGE à acheter, à toi de te faire ton propre avis en comparant les revues sur les blogs et avis conso sur les formules, et en allant tester les produits en magasin !)

      Supprimer
    2. Je trouve que les gens oublient aussi que les blogueurs n'ont pas des moyens sans fond et que tu ne peux acheter tout ce qui passe non plus.
      Après, je suis pas mal de blog mode / beauté et ça se voit quand le billet est sponsorisé (avant même de voir la petite notion en bas) car la forme est un peu différente (et puis c'est normalement marqué en bas).
      Le tout est effectivement une confiance dans la blogueuse, je sais que je n'arrive pas à suivre certaines car je ne "sens" pas ce qu'elles écrivent (mais je ne vais pas aller les descendre non plus, je me contente de passer mon chemin).

      Supprimer
  11. Bien d'accord avec waffo! Et sinon j'ai adoré ton résumé scary movie,et c'est juste top cette croisière by night!

    RépondreSupprimer