vendredi 27 février 2015

BEBE N'AURA PAS MA PEAU !

Aujourd'hui, je laisse la parole à mon amie Clémence, maman d'une petite Léane de quelques mois, qui a bien voulu me servir de #SerialTesteuse pendant sa grossesse. :)

~♥~♥~♥~~~~♥~♥~♥~

2014, grand bouleversement, un bébé arrive ! Un mélange de bonheur et d’appréhension, un flot d’émotions, un saut dans le monde des adultes (bah oui, tant que tu n’as que ta petite personne à s’occuper, tu restes un grand enfant je trouve !)

Bref, une année intense pour moi et pour… ma peau (et un peu le papa aussi ;-)) ! La pauvre a été mise à rude épreuve avec ce flot d’hormones mais aussi (et surtout) avec ce bidon qui n’a cessé de s’arrondir.


Pendant le premier trimestre, j’ai jeté mon dévolu sur l’huile sèche La Surdouée d’Omum.

Cette marque m’avait tapée dans l’œil suite à une rencontre lors d’un salon pro. Dédiée à la femme enceinte, son concept est simple et bienveillant et son design doux, féminin et cocon.

Sa compo est 100% d’origine naturelle, un mélange de 10 huiles végétales, une pointe d’aloe vera et un peu d’antioxydant pour éviter le rancissement des huiles.

Je l’ai appliquée (à peu près ^^) consciencieusement tous les soirs sur le ventre, les cuisses et la poitrine. Le parfum est divin, il ne s’agit pas d’un parfum ajouté mais de l’odeur naturelle de l’huile d’amandons de prune, un petit air de frangipane, gourmand mais pas écœurant. L’huile pénètre facilement, sans laisser de fini gras, la peau est plus souple, bien nourrie et délicatement parfumée.

Bref, un vrai plaisir ce produit !

Deux bémols : le pack (un flacon pompe en alu) qui finit par être un peu grassouille car il y a toujours une goutte qui dégouline de la pompe ; et le prix : 37,90€ les 100ml, c’est assez onéreux mais c’était un coup de cœur donc j’avoue ne pas avoir regardé à la dépense…
.



Pour la suite, j’ai eu la chance de me voir offrir l’Huile de Soin Vergetures d’Elancyl et Phytolastil Gel de Lierac.

J’ai utilisé ces 2 produits pendant les 2 autres trimestres puis encore 3 semaines après l’accouchement selon le rituel suivant : le matin le gel pour pouvoir m’habiller rapidement et ne pas risquer de mettre des traces d’huile sur mes vêtements, et le soir l’huile car c’est aussi le moment où on peut prendre le temps de se masser plus longuement.

Le gel m’a agréablement surpris. Je m’attendais à une texture collante et pelucheuse à l’application. Que nenni ! C’est frais, ça s’étale bien, pénètre très rapidement pour disparaître totalement sans résidu sur la peau. Et hop, on peut sauter aussitôt dans ses fringues !

Côté compo, on n’est pas dans du naturel hein, carbomer, silicone… mais c’est ce qu’il faut pour une texture si fine. L’action ici est obtenue grâce à l’association de 3 extraits végétaux : alchémille, lierre et prêle. Pas de parfum, bref un produit parfaitement discret.




Et l’huile alors ? Côté compo, c’est un mélange simple de triglycérides et de 4 huiles végétales (carthame, onagre, cameline et olive) avec des antioxydants.

Mon premier souci avec ce produit, c’est le pack, un joli flacon pompe en plastique transparent, jusqu’ici tout va bien. Mais la pompe est trop « violente » ! Elle expulse l’huile brutalement et ça saute un peu partout. Résultat : un pantalon taché de gras ! Mais je ne voulais pas reléguer le produit au placard pour autant alors pour la suite, j’ai pshitté l’huile dans ma main bien fermée autour de la pompe (qui devient pour le coup rapidement grasse…). Côté odeur, ça sent l’huile, genre Isio 4 quoi, donc assez neutre. A l’application, l’huile glisse très bien sur la peau et est rapidement « bue » mais on note quand même un fini un peu gras que je ne trouvais pas avec l’huile Omum.

Le 2ème souci sur ce produit, et pas des moindres, c’est l’odeur qui a imprégné toutes mes nuisettes : ça sent la FRITE !!!! C’est horrible, à la fin de ma grossesse j’ai dû jeter 2 nuisettes car malgré plusieurs lavages, l’odeur persistait fortement. Et je continue à la sentir sur les fringues que je n’ai pas eu le cœur de jeter…

Bref, une déception !



Alors là, si je vous laisse comme ça, vous allez me dire « nan mais oh, on a lu tout ton pavé de blabla alors on voudrait bien savoir si tu es devenue zèbre ! ».

Quel suspense…

Au cours de ma grossesse, j’ai eu le temps de penser à tout ce qui allait changer dans ma vie, mais aussi dans mon corps : prise de poids, modification de la poitrine (en plus ou en moins !), vergetures… Et je me suis préparée à sacrifier (non sans nostalgie) tout ça sur l’autel de la maternité (oh que c’est beau !). Les vergetures seraient mes tatouages à moi, témoins du miracle de la vie que mon corps a accueilli. Je m’étais faite à l’idée d’abandonner les maillots de bain 2 pièces (après tout, y’a des 1 pièces super sympa, j’adore les formes un peu rétro !). 


Mais quel suspense…

Et bien non ! Pas la moindre petite vergeture à l’horizon, ni sur le ventre, ni sur les cuisses. Je vous entends déjà : « oh la veinarde ! » et de vous ruer sur internet pour commander les mêmes produits. Oui, je me trouve chanceuse et non, je ne peux vous garantir la même efficacité à rituel similaire ; parce qu’on est toutes différentes, et que toutes les grossesses sont différentes aussi. A ma décharge, je n’ai pris que 9 kg, tout dans le bidon, et pas de rétention d’eau, ça joue aussi toussa !

Pour vraiment savoir si les produits anti-vergetures y sont pour quelque chose, j’aurai pu faire comme les vrais tests de pro, ne traiter que la moitié du corps et comparer à la fin les 2 zones. NON MAIS OH, ça va pas là, je n’allais pas risquer d’être un demi-zèbre pour la science !

Au delà de la chance, je pense que ces produits ont réellement contribué à maintenir ma peau suffisamment élastique pour supporter la déformation sans dommages.

Autre avantage de ce rituel, le massage avec une huile m’a permis de mieux apprivoiser mon corps qui changeait de jour en jour, et d’envelopper de caresses le petit être que je couvais. Un moment de détente et de bonheur partagé régulièrement avec Monsieur Papa.


J’ai eu aussi la chance de pouvoir tester le Lait jambes lourdes de Clarins.

Ayant ce problème régulièrement en période de chaleur, je redoutais que la grossesse n’accentue le phénomène. Mais vu le magnifiiiiique été 2014 que nous avons eu en Ile de France, mes gambettes ont été relativement épargnées. Je ne me suis servie de ce lait qu’à 3 reprises mais on s’est tout de suite bien entendu lui, M. Papa et moi !

Mais que vient faire M. Papa ici me direz-vous ? Et bien, symptôme étonnant de la grossesse : vos bras raccourcissent (je vous rassure, tout redevient normal après l’accouchement) ! Et donc, ne pouvant atteindre facilement mes mollets, c’est M. Papa qui me massait.

Alors, ça sent bien les huiles essentielles, perso j’adore mais c’est souvent tout oui ou tout non avec cette odeur forte et caractéristique. La texture, très légère, pénètre rapidement et assouplit bien la peau. Et le point essentiel, l’effet frais tant attendu, est bien là. Il met 30 secondes à se faire sentir et alors là, c’est l’extase des gambettes ! Et en plus, ça dure un temps fou (comparé à d’autres produits similaires que j’ai pu tester), environ une demi-heure de fraîcheur, le pied (la jambe ?) total !

En plus, le flacon est très élégant, tout en rondeur avec un effet soft-touch. Bref, j’adopte ce produit, il est parfait !


 
Un grand merci à So d’avoir contribué à la sauvegarde de ma peau de bébé !

~♥~♥~♥~~~~♥~♥~♥~

Merci à toi Clémence, parenthèse addict comme moi (est-ce contagieux ?), d'avoir accepté de jouer le jeu, et on attend les témoignages d'autres (futures) mamans en commentaires sur les produits qu'elles conseillent ou pas... :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Je note le gel Lierac dans la liste des futurs achats possibles. Pour l'instant je teste aussi la gamme Omum et je l'apprécie assez (mais bon ça ne fait que trois ou quatre jours que je l'utilise...à suivre !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que j'ai participé à la création de Omum ? :)
      J'adore l'équipe, ils sont super sympa. Et je suppose que tu sais aussi qu'ils sont tes voisins...

      Supprimer
  2. Clémence a raison de dire que chaque grossesse est différente selon la femme, certaines ne mettent pas de crèmes et n'ont aucune vergetures et d'autres vont se tartiner et seront quand même zébrées après l'accouchement... Moi, je n'ai pas été très gâtée ( trois grossesses quand même, ça marque ! ^^ ) et j'ai de jolies marques sur le bidon, alors que je m'étais tartinée avec de l'huile d'amande douce, recommandée par ma première sage femme de l'époque, donc c'est aussi une question de nature !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Je confirme 2 grossesses pas de crème et aucune vergeture :-))

      Supprimer
    3. Ah voilà ! ^^ Chanceuse ! ;-)

      Supprimer
    4. Eh oui, la vie est injuste !
      Et puis Clémence a TOUT pour elle, pas même de vergetures après grossesse, elle pourrait en être énervante si elle n'était pas aussi simple et adorable... ;)

      Supprimer
  3. C'est clair qu'on n'est pas toute égale, j'ai une copine très mince de nature et qui a pris des vergetures horribles (même si elles se sont estompée avec le temps) et moi rien du tout (bien que déjà pas mince à la base et ayant pris pas mal de poids pour ma première grossesse).
    Pour les 2 grossesses, j'ai continué à utiliser mon hydratant corps habituel à savoir le beurre corporel au karité de body shop. ça reste quelque chose de costaud et qu'il faut masser un peu donc ça a peut être aidé ?

    et pour les jambes, j'ai porté des bas de contention (ouais glamour - même si honnetement y'en a des jolis) pendant 7 mois sur 9 (et bien qu'ayant accouché mi aout un été de chaleur, je les ai parfaitement supporté - enfin pas au point de continuer à les porter hein ;) ).
    Mais je note pour cet été le lait Clarins pour les jambes, pour l'instant je n'ai pas encore trouvé un produit qui fasse vraiment effet (bon j'en n'ai pas essayé des tonnes non plus).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sinon, un produit qui marche plutôt bien sur les vergetures, même installées et blanches : Zero Vergeture de Talika. Il y a plus de 80% de satisfaction, je ne sais plus exactement combien (87%) ? https://www.talika.com/FR/FR/soin-du-corps/creme-zero-vergeture ou chez Sephora.

      Supprimer
    2. Je lui ferais passer l'info (même si je pense qu'elle lit ton blog), merci :)

      Supprimer
  4. A 3 mois de grossesse je n'ai pas encore le soucis des vergetures. Mais pour mon plaisir je me masse tous les soirs, soit au monoï mille fleurs Hei Poa que j'adore (j'ai la chance d'avoir échappé aux nausée et à l’écœurement pour les odeurs fleuries !) soit au lait corporel Cold Cream de Avène. Le monoi pour le côté plaisir et douceur, le lait Cold Cream parce qu'il est riche et je sens ma peau tout souple après. J'ai déjà eu des vergetures à l'adolescence suite à une poussée de croissance soudaine. On verra si j'y échappe pour la grossesse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore le monoï 1000 fleurs de Hei Poa. :)

      Supprimer
  5. Ah oui, je mets pas mal de parenthèses, je ne m'en étais pas rendu-compte avant ton commentaire So !
    Parfois, c'est juste pour apporter des précisions, mais sinon c'est la petite voix délurée à l'humour un tantinet douteux qui est dans ma tête et que je laisse sortir de temps en temps ;-) Et encore, je l'ai retenue ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est drôle, on a un peu la même manière de s'exprimer, je suis sûre que si je n'avais pas précisé que c'était toi qui avais pris la plume, certains auraient cru que c'était moi !

      Supprimer
    2. Oh So, c'est flatteur de comparer ma plume à la tienne, merci ^^
      Comme quoi, ma fille n'a pas raflé tous mes neurones au passage !
      Et merci à Waffo pour sa confirmation, mon ego est au top grâce à vous !

      Supprimer