mardi 22 décembre 2015

LES SECRETS DE BEAUTE DES FRANCAISES (par Mathilde Thomas, Caudalie)

Vous avez peut-être entendu parler de ces guides pour américaines qui vantent le French Way of Personal Life ? (je précise "personal" parce qu'ils n'ont plutôt pas trop tendance à prendre au sérieux notre Way of Life aux niveaux professionnel et économique - ceci étant un autre sujet)


Il y eût par exemple "French Women Don't Get Fat" de Mireille Guiliano, premier guide de conseils "à la française" d'une longue série, véritable best-seller outre-Atlantique, qui explique aux américains pourquoi nous les Frenchies ne prenons pas de poids (... je t'entends rigoler derrière ton écran - on est d'accord, tout ceci est relatif :)).

Ou d'autres, dont les noms et auteurs m'échappent, qui révèlent nos principes culturels pour élever des enfants sages (mouhahaha), healthy, cultivés et épanouis, ou qui vantent notre consommation journalière de vin rouge permettant un faible  taux de maladies cardiovasculaires malgré une alimentation assez riche (on appelle ça "the French Paradox"), ou encore qui illustrent les secrets de notre style tellement chic et pourtant so effortless (c'est tout moi, surtout "effortless" :p).

(en fait les américaines doivent imaginer qu'on est toutes Inès de la Fressange ou Charlotte Gainsbourg)


Il y a un domaine où on est quand même très fort en France, vous en conviendrez, c'est la beauté. 

Mathilde Thomas, fondatrice avec son mari de la marque Caudalie, qui a vécu aux Etats-Unis quelques années, a bien vu le décalage et la nécessité d'expliquer à nos cousines de N.Y.C. / L.A. qu'elles en faisaient peut-être un peu trop et que le résultat n'était peut-être pas si heureux. Elle en a écrit un livre de conseils sur nos secrets de beauté à nous les françaises : The French Beauty Solution.

(je précise que Mathilde est beaucoup plus subtile que moi pour expliquer à l'américaine qu'elle est over-apprêtée, impossible qu'elle ne le prenne mal)


Ce guide beauté est bien foutu et même si globalement une beautysta française expérimentée comme moi n'y apprend pas grand-chose, c'est très drôle de voir cette "opposition" routine beauté à la française / à l'américaine, et c'est toujours bien de se faire rappeler les bases de notre routine à nous dont on suit les préceptes sans même s'en rendre compte - ou alors que l'on ne suit pas et dont on devrait s'inspirer (pour l'honneur de la France).


Parce que notre routine beauté est finalement assez basique, instinctive, logique.

Du bon sens, pas de produits qui font souffrir (schématiquement, l'américaine pense que plus ça décape plus c'est efficace), de la simplicité, du less is more et de la rapidité (une manière de justifier notre flemmardise nationale, quelle arnaque ;)), du naturel et des remèdes de grand-mère (les plantes toussa), une recherche de rendu naturel (et pas le combo shampooing second shampooing après-shampooing crème capillaire sans rinçage crème pour les fourches lissage au GHD brushing laque sérum de finition et j'en oublie qui te donne de trèèèèès jolis cheveux comme Farrah Fawcett mais qui te prend 2 heures de ton temps quotidien et que tu as l'air quand même un peu coincée avec d'autant plus que quand tu bouges la tête il n'y a plus de mouvement tu ressembles à un Playmobil), une approche globale (alimentation, sport... évidemment un verre de vin rouge de temps en temps car on est Mathilde Thomas ou on ne l'est pas ;)), un état d'esprit (nous on séduit avant tout par notre intelligence, notre culture, notre attitude et notre sourire, non ? :)) (ok, peut-être pas toujours le sourire).


Franchement, il n'y a rien à jeter dans ce livre. Je ne vous révèlerai pas les nombreux secrets qui écument ses pages mais je suis d'accord sur quasiment tout, et en plus ce n'est pas culpabilisant pour les américaines, ce n'est pas un discours "descendant" et condescendant genre nous les françaises on sait mieux que vous et voici notre Bonne Parole, non, c'est une bonne copine qui vous parle, et en plus cette bonne copine n'oublie pas de te dire que les françaises sont quand même hyper admiratives de tes beaux cheveux, de ton corps fuselé (enfin celui des New-Yorkaises riches, mais ceci n'est pas précisé) et de tes dents éclatantes (et là je me désolidarise de Mathilde, j'ai toujours trouvé les dents américaines trop fake - ou alors, malheureusement trop moches pour celles et ceux, nombreux, qui n'ont pas les moyens de les soigner), enfin bref, je ne sais plus où j'en suis dans ma phrase mais c'est un livre agréable à lire et plein de bons conseils que je vous recommande sincèrement.

Enfin, si vous parlez anglais.... parce qu'il n'est pas disponible en français, vu que l'américaine moyenne parle anglais.


A shopper sur Amazon (j'aurais préféré vous donner un site de vente en ligne qui paye correctement ses impôts en France mais y'a pas), et merci Mathilde Thomas pour ce joli recueil de conseils, pardon pour ce billet un peu décousu, j'ai besoin de vacances - elles approchent, ouf. :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. "French Women Don't Get Fat" mouahahaah si seulement ;)
    Après, c'est une question de comparaison, ma belle soeur est américaine (une vraie pure souche), elle doit faire 1m80 (ouacha) mais beaucoup beaucoup plus de kilos que moi (et encore elle en a déjà perdu un sacré tas... en se mettant à boire de l'eau et marcher, dingue ça !). Pour dire, je me sens mince à côté. Et elle ne le vit pas bien du tout (alors que les gens pourraient croire qu'ils sont blasés mais non). Donc pour les américains moyens, ce que nous on considère comme gros ne l'est pas du tout. Bon par contre, elle ne fait pas dans l'hyper aprété capillairement parlant, tout n'est pas perdu.

    Et oui, je suis d'accord pour le coup des cheveux limite too much mais que je trouve souvent magnifique (et heureusement à force de voir des youtubeuses américaine / anglaise / australienne, je me rends compte qu'elles y passent du temps et qu'elles font plus cacher la misère à force de lissage / bouclage / siliconnage (pas que les cheveux d'ailleurs, j'avoue que j'ai du mal avec toutes les mini opérations que font souvent ces filles).

    Bref, soyons heureuse de ce que nous sommes !

    (et bonnes vacances à celles qui en ont :) )
    (et bon courage aux autres !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ça qui est rigolo, la comparaison. J'adore les bouquins sur les français écrits par des américains ou anglais, comme French Toast, Merde in France, toussa. Ca me fait marrer de voir ce que des gens qui n'ont pas notre culture pensent de certaines habitudes qui pour nous semblent tellement "normales". L'effet de surprise avant de les adopter (ou pas) eux-même. Et inversement.

      Supprimer
  2. Trop intéressant cet article , j'adooorrreeee

    RépondreSupprimer
  3. Non pas trop décousu au final (et non je ne vais pas découdre ce que je suis en train de coudre.... photos après nowel sur mon blog.... et merci pour les jolies choses reçues, j'en parle aussi bientôt.... argh j'ai du retard dans touuuuuuut ^^)
    Bref, ça me fait bien sourire surtout l'histoire des enfants sages ??? Bah alors ma voisine bien française pure souche et qui elle gagne sa vie ... et a des enfants fabuleux... elle a du se rater quelque part... c'est qui qui fait exprès de jeter des cailloux sur le chien, passer des barons dans le grillage pour frapper le chien, courir en aller retour juste devant le grillage pour faire aboyer et hurler en même temps ta gueule... faire des fuck à la voisine (moi ^^) et lui dire ta gueule madame... s'étonner que maintenant je prenne des photos.... (bah oui je crois que je sature après 5 ans de 'je me tais', Madame sur mère qui essaye régulièrement de foncer sur nous en voiture.... déjà 3 essais..... (elle aussi sait manier le doigts du milieu ^^), aucun respect du code de la route, la reine arrive... faites place, et M. qui ne sait pas quoi faire d'autre que du voyeurisme (enfin plus depuis que j'ai aménagé ma terrasse pour que personne ne m'aperçoive....) et là j'apprends que les enfants français sont sages ????
    Bah je rigole bien, nous ne devons pas connaitre cette dame et moi les mêmes enfants français ....
    Quand à l'absence de prise de poids ... heu alors pourquoi donc est-ce que je n'arrête pas de grossir... certes l'on me répète à tout va qu'en prenant de l'âge c'est normal, mais diantre, je me pensais française.....
    Bref, je rêve de voir disparaitre comme par magie toute la méchanceté de cette terre, mais comme je suis réaliste, je garde ma patience et je rêve du jour où ceux qui ont semé le vent récolteront la tempête....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouhahahahahaha, on sent que ça devait sortir le ressentiment contre le fils du voisin !!!
      On va dire que le bouquin sur l'éducation des enfants doit parler d'une certaine éducation qui était à peu près la nôtre dans les années 80 mais qui aujourd'hui ne reste que dans certains milieux disons plutôt intellectuels (sans vouloir faire de catégorisation stricte, ce n'est pas mon genre et ce n'est surtout pas la réalité).

      Supprimer
    2. Effectivement il fallait que ce soit dit ^^
      J''étais plutôt en colère (bon je le suis toujours... et je me demande qu'elle sera la prochaine connerie... en espérant que ça ne sera pas dans la gravité car le fait de rouler en voiture très très proche des piétons... pourrait faire penser qu'ils veulent nous écrabouiller.... je surveille )
      En tout cas, intéressant dans les années 80 il est vrai que nous étions de gentils enfants (pas comme cette collègue de primaire qui menait la terreur dans la cours de récréation avec son plâtre en frappant tout le monde .. et ensuite se plaignait au directeur que les autres enfants la faisaient souffrir et qu'elle ne pourrais pas guérir....).... alàlàlàlà .... le bon vieux temps ^^

      Supprimer
  4. Le mythe de la Française, super douée, élégante, intelligente, toujours bien apprêtée, ect..., ça va un moment, on est pas toujours parfaite non plus, je ne comprends pas cette image que les américains ont de nous, elle commence à être désuète à force ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait ils ont l'image d'une certaine française parisienne et privilégiée - rive gauche centre et ouest. Comme si on imaginait nous que toutes les américaines ressemblaient à Marilyn Monroe. -_-

      Supprimer