lundi 18 janvier 2016

2016 SERA L'ANNÉE DE LA COSMETIQUE CORÉENNE

Il y a quelques jours, je déjeunais avec la co-créatrice de la marque franco-coréenne Erborian, Katalin Berenyi, et on se disait que l'une des tendances du moment, sans conteste, c'était l'influence grandissante de la culture cosmétique coréenne dans la routine beauté des françaises.

(vous me direz que vu l'ADN de sa marque, Katalin n'était peut-être pas très objective, mais si si, lisez la suite :))

[Nature Republic]

Ils ont mis du temps à pénétrer le marché, nos amis coréens, probablement parce que la France est déjà un grand pays de la Beauté, avec de nombreuses (et meeeeerveilleuses) marques, un marché saturé que les nouvelles marques étrangères pein(ai)ent à conquérir.

[La Neige]

Pour une question culturelle aussi : la française-type n'a aucune envie de passer beaucoup de temps dans sa salle de bain, n'aime pas être trop apprêtée, contrairement à la coréenne qui multiplie les produits et les heures consacrées à sa routine beauté pour atteindre la perfection physique, minimum syndical social. Quand j'étais chez L'Oréal, j'avais étudié de près ces différences d'usage beauté et leurs origines, c'était hyper intéressant.

(précisions que la blogueuse beauté française type et certaines de ses lectrices ne sont en aucun cas des "françaises-type" en la matière ;))

 [Lindsay]

Autre question culture, niveau goûts et couleurs : le design. Les produits coréens et leur univers sont souvent très girly, colorés, chargés, enfantins (...), et ne paraissent du coup pas très sérieux pour nombre de françaises. Ou alors elles n'ont aucune envie de sortir de leur sac un gloss au pack tête de chat, aussi top soit sa formule.

(... sauf la génération Y qui est, en partie en tous cas, à fond Disney-licornes-chats-poneys-surenchère de rose) 

 
[Etude House]

Et puis il y a cette méfiance sur tous les produits qui viennent d'Asie. Parce que bon, l'Asie, la Corée, la Chine, c'est un peu la même chose pour beaucoup de gens et synonyme de copie cheap. Quid de la qualité ? Ne vais-je pas m’empoisonner en appliquant ce produit ou en touchant les encres de l'emballage ? Comment puis-je être sûre qu'il n'a pas été fabriqué par un enfant ? Et puis ma peau, elle est différente, je suis blanche/ mate / noire, moi !!

 [The Face Shop]

Pourtant, il y a une belle expertise cosmétologique en Asie, et en particulier au Japon et en Corée. Des textures travaillées jusqu'à la perfection, déjà, qui rendent jaloux les formulateurs français, et une réelle innovation, certes parfois un peu gadget, mais qui n'a pas à rougir de la nôtre. Au moins ils osent. Et il y en a pour tous les goûts.

(marre du dictat du bon goût à la française, virez-nous Caroline de Maigret et Inès de la Fressange !!!! non ?)

[Amore Pacific]

Je crois que c'est en partie via les réseaux sociaux (blogs power !!) que la beauté à la coréenne a commencé à imprégner les habitudes beauté françaises. Pas auprès de beaucoup d'entre elles, mais vous, lectrices/teurs, je suis sûre que vous connaissez le layering (popularisé sur les Internets par Sonia et son "millefeuille" notamment), que vous avez déjà parcouru un des blogs français sur la beauté asiatique, voire que vous avez déjà fait quelques achats sur le site Sasa.

[Tosowoong]

Cet intérêt pour la cosmétique asiatique en général et coréenne en particulier est également dû, je pense, à sa démocratisation via des sites de vente en ligne comme Mon Corner B, qui déniche régulièrement des petites merveilles jusqu'ici uniquement disponibles en Asie, et à de nombreuses box beauté qui ont popularisé la "marque de niche" - y compris étrangère, qui nous ont ouvert l'esprit, nous ont donné l'opportunité et l'envie de découvrir d'autres choses.

 [chez Mon Corner B]

Côté formules et gestuelles, les laboratoires des marques européennes ont commencé à intégrer une tonalité coréenne à certains de leurs produits il y a quelques années, notamment après l'incroyable succès des BB Creams, nouvelle catégorie de cosmétiques à la frontière entre le soin et le makeup popularisée par la fameuse BB Crème Erborian (actuellement à -30% sur leur site, profitez-en).

 
[Erborian] 

Depuis, il y a eu les CC et autres [insère ta double-lettre ici] creams dans à peu près toutes les gammes de beauté, les masques de nuit (sleeping packs) chez Garnier, Sampar ou Vichy, les masques prédécoupés en tissu ou biocellulose chez Barbara Gould ou Byocite, la cosmétique instrumentale (les brosses, le soin par la lumière...) chez Talika, Clinique ou Filorga, les huiles démaquillantes chez Sephora ou The Body Shop, les cushion creams chez Lancôme, les packagings un peu moins sages, j'en passe et des meilleures.

[Barbara Gould]

Aujourd'hui je pense qu'aucun laboratoire ni service marketing cosmétiques dignes de ces noms ne peuvent se passer de regarder attentivement ce qui vient de Corée, ce qui a du succès en Corée. En gardant un certain recul car bien sûr, tout ce qui marche là-bas ne va pas automatiquement marcher ici.

 [Skin Food]

Les équipes cosmétiques françaises ont dû retrouver un peu d'humilité et accepter de ne pas tout savoir mieux que tout le monde, et ça n'a pas dû être facile, car la remise en question pour un français, culturellement, c'est difficile :p.

 [Missha]

En 2016, on passe à l'étape suivante : la France est prête à accueillir dans ses points de vente les plus populaires des marques coréennes. Too Cool For School est arrivée aux Galeries Lafayette Hausmann (vous me direz que c'est quand même très restreint comme distribution, mais notez que c'est un grand magasin emblématique !) et Tony Moly, si mes informations sont bonnes, devrait arriver chez Sephora très prochainement.

[Too Cool For School]

Deux marques aux packagings "pas sérieux" qui n'auraient jamais marché ici il y a quelques années sauf auprès de quelques adolescentes, mais qui ont peut-être maintenant une réelle opportunité de conquérir une cible plus large. J'ai testé 2 produits Too Cool for School (le mascara dinosaure-machinchose dont je vous parlais l'autre jour ici et un gloss dans une tête de chat), sincèrement, j'ai été étonnée par leur qualité, vraiment, ils valent le coup, et chez Tony Moly je n'ai testé qu'une crème mains au packaging Panda et sans être exceptionnelle, elle tient la route.

[Tony Moly]

Et vous alors, vous avez cédé ou allez céder aux sirènes de la cosmétique du Pays du Matin Calme ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 commentaires:

  1. Aimant déjà beaucoup le Japon (et par extension la Corée même si je connais moins), je suis effectivement déjà bien attirée par tout ce qui vient de la bas (et oui, j'ai déjà commandé sur Sasa ;) ).
    Mais comme je suis aussi par ailleurs dans une phase de less is more et de biotification de mes produits, je ne suis pas sûre que ce soit vraiment compatible (en ce moment c'est fond de teint minéral alima pure, poudre rms beauté, recourbage de cil (acheté sur Sasa ;) )et parfois mascara (bon là c'est du classique). Et si je suis motivée blush et parfois highlighter (rms beauty aussi).

    Donc je ne sais pas même si y'a plein des produits photographiés qui m'ont fait faire des "hiiii" (allez d'ici quelques années ma fille aînée voudra se maquiller, j'aurais une bonne excuse :p ).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que "beauté à la coréenne" et "less is more" ne sont pas tout à fait compatibles !! ^^

      Supprimer
  2. J'utilise beaucoup la marque Erborian, j'adore leur texture, leur packaging, c'est une marque de qualité, en ce moment, j'utilise leur Bambou Crème Frappée et ma peau s'en porte plutôt bien. Tony Moly a l'air mignon comme tout ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis sur du Erborian en ce moment, le sérum BB Flash et la crème Ginseng Royal. A part leurs BB / CC, ça faisait des années que je n'avais pas utilisé leurs soins !

      Supprimer
  3. OUIIIIII j'ai cédé les emballages sont trop trop mignons ^^
    Mon seul regret la boutique qui avait ouvert sur Paris a refermé bien vite (en même temps lorsque j'y étais allé, les deux vendeurs étaient en train de jouer en ligne en réseau....oO...je suppose à Warkraft car les méchants me disaient quelque chose...)
    Les amballags sont top, la composition pas toujours (mais je traque le méthylisotiazolinone car je le supporte de plus en plus mal....), par contre mes deux crèmes mains-oeufs, ont été si bien que j'ai gardé les deux emballages que je reremplis respectivement de crème main et de crème pied ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles de la boutique rue de Belleville dont j'avais parlé ici : http://demaquillages.blogspot.fr/2014/12/queens-house-la-coree-belleville.html ? Je pense qu'elle n'étais pas à un endroit idéal pour capter la consommatrice de produits cosmétiques asiatiques...

      Supprimer
    2. je ne me souviens pas de l'adresse mais il me semble que c'est celle-çi

      Supprimer
  4. +1 pour virer les 2 pseudos-égéries françaises !! mais carrément !
    Bref, je dis oui à un peu de fantaisie en cosméto parce que je n'ai pas toujours les mêmes envies !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rha on en peut plus de ces égéries !!!

      Supprimer
  5. Et BIM The Beautyst fait un focus Made in Korea ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf comment je suis trop influente !!

      (je plaisante, ils n'ont certainement pas lu cet article ;))

      Supprimer
  6. J’ai été une très bonne élève millefeuille il y a quelques temps, après je suis passé par une phase ou je n utilisais pas plus de 3 produits par jour (oui, en incluant le démaquillage..) et maintenant, je cherche quelque chose d’équilibre… avec un petit budget !

    Alors oui je suis déjà passée chez Sassa, y compris pour commander des cotons spéciaux qui se dédoublent (plus que 2 épaisseurs en fait !) pour faire un masque lotion… Mais c’était avant que le nouveau moi mature et raisonnable reprenne le dessus (mouhaha) et avant que j’ai 2 enfants aussi, les priorités financières et le temps disponible ont comme qui dirait changé.

    Alors je suis retournée au mille-feuille, avec des produits plus nature et plus « locaux » quand c’est possible – j’utilise de l’huile bio d’abricot pour le démaquillage, suivi d’un savonnage en règle en utilisant le nettoyant UNT aqua (d ailleurs, UNT – Taiwan je crois - tu connais ? Qu’ en penses-tu ? Moi j’aimais beaucoup, mais les prix ont bien monte, et je suis plus « suspicieuse » cote formules). Et cote Coréen pur, j’ai récemment craqué pour la coringco – brosse nettoyante COC peach (la tosowoong est so 2014 ;) ).

    Mais pour les produits eux même, j’avoue que d’une part avec un budget plus serre, d’autre part avec une conscience bio / environnent plus présente ( la plupart de ces produits ne sont pas dispo aux Pays Bas, au mieux je peux les faire envoyer de France, mais souvent, c’est en direct d’Asie) j’aime de plus en plus savoir ce que je mets sur ma figure, je ne peux pas trop me permettre d’acheter un produit qui ne me convient pas du tout et ne pas l’utiliser, et les frais de port / le cout environnemental insensé de l’acheminement me freinent énormément. Et le fait que Les Beautes testent publient peu en ce moment m aide bien, moins de tentation !!!

    Par contre j’ai une maie hôtesse de l’air, et je n’hésite pas à lui demander des produits spécifiques en provenance d’Asie quand elle fait Amsterdam Tokyo, a moi le fabuleux fond de teint Sisheido SPF3. Dans une teinte claire qui n’existe pas sur le marché européen :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui UNT c'est Taiwan je crois. Je ne connais pas bien, j'ai tendance à les confondre avec DHC.
      C'est quoi cette brosse COC Peach ??? Je vais regarder.
      Sinon tu as de la chance d'avoir une copine hôtesse de l'air pour te rapporter des produits du bout du monde ;).

      Supprimer
  7. Je rejoins un peu ce que cec jeune mariée. J'aime beaucoup le côté novateur des produits asiatiques, mais le fait de devoir les commander en Asie a tendance à m'arrêter (frais de port/douane, empreinte écologique, misères pour se faire livrer par UPS/TNT/DSL). Et puis je suis assez imperméable au côté kawai (je trouve ça rigolo, mais je doute franchement d'assumer le gloss à tête de chat). Bah, c'est pas plus mal, j'arrive à peine à suivre avec les produits qu'on trouve sur le marché européen :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme là les produits coréens débarquent enfin dans des pionts de ventes physiques et bien présents en France comme Sephora, ça sera plus facile...

      Supprimer
  8. eh oui ... depuis mon passage éclair en 2012, j'en suis convaincue, les avant-gardistes de la beauté sont là bas ! j'ai découvert les masques pour le visage là bas: une super découverte vraiment accessible et un moment bien être!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair. Ils ont beaucoup d'imagination !

      Supprimer
  9. J'aime tellement les produits asiatiques japonais et coréens... J'ai vécu au Japon pendant un an, et j'ai pu faire tellement de belles découvertes (et surprenantes aussi...) ! D'ailleurs, DHC, ce n'est pas une marque japonaise ? (je dis ça par rapport à l'une des photo ^-^).
    Note à part : j'aime énormément tes articles :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison pour DHC, je cherchais une huile nettoyante un peu emblématique, mais DHC est effectivement japonais. Je vais changer d'illustration, merci :).
      (ravie que mes articles te plaisent :))

      Supprimer