mercredi 20 janvier 2016

COMMENT APPRENDRE A APPRÉCIER LES PARFUMS DE CRÉATEURS EN 4 ÉTAPES

Apprécier les parfums de créateurs, "de niche", ceux qui ont une véritable "personnalité", c'est comme apprendre à aimer le café ou le vin quand on est jeune adulte, ce n'est ni spontané ni facile, ça demande un certain apprentissage.

Je vous l'ai déjà dit, moi je suis très parfums "mainstream", c'est à dire ces parfums commerciaux, vendus en grandes chaînes de parfumerie, parfois soutenus par de grosses campagnes de publicité, "qui ne déplaisent à personne". Ceux de Kenzo ou Jean-Paul Gaultier par exemple. Ou le Musc Blanc de The Body Shop. De la douceur, un côté un peu moderne (au secours les parfums dadame !!), pas trop d'aspérités, de la facilité. Et zéro personnalité, avouons-le.

A chaque fois que je sentais un parfum un peu différent, plus "fort", pouah je n'en voulais pas.

Et puis grâce à ce blog, j'ai été amenée au fil des années à essayer d'autres fragrances, des parfums de créateurs, avec du caractère. Petit à petit, j'ai réussi à éduquer mon nez, à lui faire apprécier d'autres choses. Ça m'a pris du temps, parce que je ne suis pas une vraie passionnée et que j'ai un degré d'expertise en parfums proche de zéro, mais aujourd'hui je suis un peu plus amatrice de la "vraie" parfumerie - sans être devenue complètement snob de la fragrance, je vous rassure.

Voici, suite à ma propre expérience, les différentes étapes que je vous conseille pour apprendre à sortir de votre zone de confort olfactive.


ETAPE 1
PORTER LE PARFUM D'UN GRAND NEZ DANS UNE GAMME "FACILE"

Par exemple Fleur de Figuier de Roger & Gallet, créé par Francis Kurkdjian. Typiquement le genre de parfum fuité-floral frais et doux qui ne déplaît à personne, mais élaboré par un mec qui a tellement de talent que la fragrance est tout sauf simple, beaucoup plus nuancée qu'on ne l'imagine à première olfaction. Votre nez commence sans que vous ne vous en rendiez compte à devenir un peu plus exigent.



ETAPE 2
PORTER LE PARFUM LE PLUS "ACCESSIBLE" D'UNE MARQUE DE CRÉATEUR

Par exemple Vent de Folie de Annick Goutal. Comme le précédent, il est très abordable olfactivement parlant, mais plus complexe que la plupart des parfums Lancôme ou Clinique. C'est très subtil, mais si vous vous concentrez vous pouvez sentir la différence.

Ou alors, mon coup de cœur du moment, un peu plus "pointu", Over The Musk de Thierry Mugler, dans sa (très chic & chère) gamme Les Exceptions, que l'on ne trouve pas chez Sephora ou Marionnaud comme le reste typiquement mainstream de la gamme (Angel et autres Womanity) mais dans quelques points de vente très exclusifs. Vous serez rassuré par son fond facilement accessible de musc et emporté par des notes épicées plus subtiles. Il sent divinement bon.

Ou encore Good Girl Gone Bad de By Killian, un abricoté tout sauf ennuyeux.



ETAPE 3
PORTER UN PARFUM DE CARACTÈRE DANS UNE GAMME ASSEZ MAINSTREAM

Par exemple, For Her de Narciso Rodriguez. Une tuerie. Je crois que c'est la première fragrance "pas évidente" que j'ai vraiment appréciée. Mais il reste accessible quand même. Très bien équilibré. Et vendu chez Sephora. Allez vite le sentir.



ETAPE 4
PORTER UN PARFUM DE CARACTÈRE DANS UNE GAMME DE CRÉATEUR

Et là vous y êtes. Vous êtes prêt. Prêt à porter ce genre de parfums qui signent une personnalité, qui ne laissent pas indifférentes les personnes que vous croisez, et que votre nez aura appris à apprécier.

Pour moi, en ce moment, c'est Cuir Impertinent de Thierry Mugler. Il n'est pas évident évident, surtout les notes de tête, fortes, mais j'adore le fond qui reste sur la peau. Je sais que je ne porte pas la même chose que tout le monde, c'est une petite fierté personnelle.



Si vous avez envie de creuser le sujet, je vous conseille le blog d'Alexis, que j'ai rencontré il y a quelques temps et qui me bluffe par son expertise pour son si jeune âge : Dr Jicky & Mister Phoebus. Et on me souffle dans l'oreille que Poupoune, nouvellement passionnée de parfums de niche, vient d'ouvrir un blog à ce sujet, Alchimie Olfactive.

Et vous, vous en êtes où, vous, niveau parfums ? Etape 0 (du mainstream basique), 1, 2, 3 ou 4 ? Je précise que je ne dénigre absolument pas l'étape 0, moi j'y suis encore malgré quelques explorations moins faciles ;).

Rendez-vous sur Hellocoton !

32 commentaires:

  1. Euh, étape -1.... Je me suis complètement arrêté de porter du parfum quand j'ai rencontré mon mari, qui est très sensible aux odeurs. Et puis au cours de mes grossesses je suis moi aussi devenue hyper sensible, et le suis restée... Et devenu encore plus difficile du coup !! Je ne supporte plus les parfums mainstream sur mes collègues, j'ai vraiment l'impression de travailler dans un sephora, et que justement ces odeurs sont "grossières", mais ça va être difficile de faire passer tout le monde au haut de gamme ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, je crois que le parfum qui m'insupporte le plus moi, c'est Angel - heureusement il se porte moins ;).

      Supprimer
  2. Ah, le blog d'Alexis! Qu'est-ce qu'il est calé, drôle, interessant, ce jeune homme! Une de mes lectures bloguesques préférées! Grâce à lui, j'ai découvert le plaisir de farfouiller dans les boutiques de parfum, de tester, de renifler... Bon, tout ça pour dire que depuis quelques mois, je suis passée à l'étape 4 (hip hip hip hourra!). Et je crois être en train de convertir mon entourage, qui commence aussi à loucher sur des parfums de luxe ou du mainstream de caractère... Bref, vive Dr Jicky!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grrr, je voulais dire "de niche", pas de "luxe". (quoique si on regarde le prix, ça joue aussi ;-))

      Supprimer
    2. Whaou, quel bel hommage ;).

      Supprimer
  3. J'oscille entre l'étape 0 et 1, j'ai mes coups de coeur et même s'ils sont portés par plein d'autres femmes, ça ne me gêne pas, je n'aime pas les parfums ayant trop de singularité ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus ça ne me gêne pas trop de porter du mainstream en fait, mais j’aime bien l'idée d'être singulière aussi.

      Supprimer
  4. Ah je suis pile dans l'étape 1, je viens de commencer Fleur de Figuier ^_^ (à force d'avoir plein de blogueuses qui adore le parfum de figue ^^ ).
    Sachant qu'avant j'étais dans le mainstream de base avec les parfums Escada d'été (fruité à fond - genre mes filles de 8 et 3 adorent mes parfums :p ).
    J'aimerais bien essayer autre chose mais là déjà c'est un pas !

    RépondreSupprimer
  5. alors je suis très très bas ...en dessous de zéro ? Bon peut être pas ma soeur s'y connais très bien et son nez est affuté, du coup je lui demande conseil régulièrement. Mon Jimmy Choo que j'adore ??? il pue.... (merde ^^ moi je l'aime celui là), j'ai quelques parfums en stocks puisque je me suis laissée il y a quelques années embobiner et j'ai acheté quelques flacons... que je veux terminer avant tout prochain achat (là j'avoue c'est super dur de résister).
    Par contre, grâce à toi et Teddy, j'ai pu découvrir un YSL, le Opium je le trouvais trop fort pour mon nez, et je m'y suis habituée, mais surtout j'ai toujours de fabuleux compliments à chaque fois que je le porte. Et j'ai demandé plusieurs fois un échantillon du black opium, surprenant et agréable.
    Par contre, j'ai tenté les parfums de grands créateurs sur une boutique du centre de Paris (là où le flacon vaut minimum mon salaire mensuel....), et j'ai pas aimé les senteurs proposées, ça ne me correspondait pas du tout... et puis j'avoue l prix m'a totalement rebuté.... je gagne pas beaucoup alors je vais pas tout mettre dans un flacon de parfum... la priorité ???? manger ^^, mais par contre, dès que mon stock sera vidé, j'ai dans l'idée de prendre ma soeur avec moi et lui demander conseil elle me connait très bien et elle a l'expertise olfactive...it's perfect pour moi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les prix...... :/
      Et puis ce n'est pas toujours facile de trouver un parfum suffisamment accessible en terme d'odeur chez les créateurs. Je vous ai donné quelques pistes :).

      Supprimer
    2. Chez Jovoy, les vendeuses sont top. Hyper patientes et gentilles pour te conseiller et "t'initier". Et si tu as l'occasion de discuter avec un nez ou même de lire le livre d'Ellena, Journal d'un parfumeur, tu vas découvrir un monde à part ;)

      Supprimer
  6. Je dois être à l'étape 3. Mon parfum fétiche est Black Orchid de Tom Ford. La gamme reste mainstream car il ne s'agit pas de la collection privée, mais il reste peu connu du grand public. Sa fragrance est inhabituelle, reste merveilleusement bien sur ma peau et il ne laisse personne indifférent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le connais pas, j'irai le sentir.

      Supprimer
  7. Pour ma part, je pense que je suis dans l'étape 4 depuis un moment... J'adore le côté confidentiel de mes deux parfums (j'alterne en fonction de l'humeur) : Cuir Béluga et Bois d'Arménie, les deux chez Guerlain.
    Ils ne sont pas d'un abord simple, et très typés, mais quelle richesse olfactive ! J'en
    raffole, et je pense que j'aurai du mal à porter un parfum plus conventionnel. J'ajoute que le côté exclusif de la vente de ces parfums uniquement dans les boutiques Guerlain n'est pas pour me déplaire : j'ai un snobisme assez prononcé et n'aime pas porter la même chose que tout le monde :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Whaou, je suis impressionnée !!! ;)

      Supprimer
  8. Je dois en être à l'étape 3 ou 4, je suis plus attirée par des parfums non mainstream en général. Je porte régulièrement Five o click au gingembre de Lutens et j'aime beaucoup aussi les créations de l'artisan Parfumeur. Côté marques qu'on trouve chez Sephora, j'ai tout de même un penchant pour les parfums Hermès (les jardins ou encore Voyage), et en parfums abordables et moins complexes, je tape souvent chez Fragonard (en ce moment je me régale à porter leur vétiver, sobre et efficace !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hermès je ne connais pas du tout alors qu'il y a quelques grands classiques... Quand je vous disais que j'étais peu cultivée en la matière. Ah oui, Fragonard, je n'y avais pas pensé, tiens.

      Supprimer
  9. Je ne sais où je suis peu-être dans le -5 car je n'aime que les vieux parfums non reformulés de préférence !!!
    Fidèle à mon Miss Dior (original bien sur) et eau de Rochas toujours l'ancien !!!

    RépondreSupprimer
  10. J'en suis au 5:)) Je suis dingue de parfums. J'ai sauté direct à l'étape 4, le jour où j'ai visité l'atelier de Patricia de Nicolaï. Ca été une révélation et d'un coup, j'ai compris toute la différence entre un parfum travaillé et un parfum commercial. Comme entre une jupe Thierry Mugler et une jupe Zara ;). Mais le truc vraiment essentiel à savoir, je crois, c'est que le parfum de niche n'est pas fait pour plaire à tout le monde. C'est normal d'en détester certains, de les trouver bizarre. C'est fait exprès, ils sont créés pour toucher, pas pour vamper. Tu vois ce que je veux dire ?

    Et j'aurai ajouté Serge Lutens, à l'étape 3 ou 4. Parce que ces parfums, c'est tout de même dingue. On se croirait dans Le nom de la Rose ou Le Parfum. Il y a quelque chose de diabolique dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est ça, il faut se faire aider pour "apprendre". ET oui, d'accord avec toi pour l'idée de toucher plutôt que plaire à tout le monde. Lutens je n'ai jamais eu l'occasion d'essayer mais oui il pourrait probablement entrer en 3 ou 4 . Et ne le dis à personne mais de temps en temps je mets un parfum Mango !! ^^

      Supprimer
  11. coucou, bel article ... il me parle bien :)
    pour répondre à ta question je ne sais pas trop ou je me situe, peut être bien l'étape 4, quoiqu'il en soit j'aime porter ce qui me plait sans avoir de préjugés ou un avis prédéfini, quand un parfum sort je m'empresse de le sentir que ça soit l'extase de nina ricci ou un parfum by kilian... ce qui fait que dans ma collection perso et bien on trouvera fleur de figuier, for her, (on voit l'evolution lol), un jardin en méditerranée de chez Hermès, dior addict, mais aussi l'eau duelle de diptyque, vanille exquise de goutal, un bois vanille de lutens (oui oui je raffole de vanille) comme tu le dis si bien je ne suis pas une snob du parfum...quoique si un peu quand même j'ai beaucoup de mal avec les parfums de supermarché ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut vraiument que j'aille sentir du Hermes et du Lutens....

      Supprimer
    2. Lutens fait des ateliers pour découvrir leurs parfums (je dis ça je dis rien). Sinon j'ai un contact chez eux ;)

      Supprimer
  12. C'est intéressant ce billet sur les parfums...je crois que j'en suis à l'étape 1087698763 de mon côté :) Je peux sortir sans maquillage mais pas sans parfum, c'est impossible, je me sens vraiment nue sans parfum. Je suis très sensible aux parfums des autres aussi et ça peut m'arriver de demander ce que la personne porte si je suis intriguée. J'ai porté Obsession de Calvin Klein pendant des années ainsi que Mûre Musc de l'artisan Parfumeur. Un de mes parfums préférés depuis toute petite (le parfum de ma grand mère) est Dioressence que je porte toujours mais ma dernière découverte c'est l'Eau de Protection de l'Etat Libre d'Orange, une rose totalement outrageuse avec des notes de sang et d'encens. J'avais adoré aussi Dzongkha et Dzing de chez l'Artisan Parfumeur, beaucoup de cuir pour le 2ème et pour le 1er, de l'encens, des bois ultra épicés, du cuir aussi, deux petites merveilles. L'été, je prote Sun de Jil Sanders.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha. Vous êtes tous plus calés que je ne l'imaginais en fait ! En tous cas la plupart de ceux qui commentent.
      Etat Libre d'Orange, depuis le temps que j'ai envie de découvrir cette marque... Je suis sûre que plein de parfums me déplairont mais sait-on jamais, un peut-être ?

      Supprimer
    2. Je te conseille d'aller y faire un tour et de prendre le temps de renifler en fonction déjà des notes que tu aimes bien. Leurs parfums sont vraiment complexes mais pas tous too much :) L'eau de protection pour moi c'est un totale révélation, je me demande si je n'ai pas trouvé MON parfum. Je suis accro à la rose mais pas toutes les roses, je cherchais une rose arrogante, anglaise et au final, elle est plus ronde que ce que je cherchais mais adossée à des notes auxquelles je n'aurais pas pensé et qui rendent le parfum très très sensuel je trouve. Enfin bref, va sentir :) Moi j'y fais un raid quand je passe à Paris juste pour le plaisir...et puis il faut checker le nom de leurs parfums aussi, ça vaut de l'or :)

      Supprimer
    3. Pour ELO fais y un tour, beaucoup de leurs parfums sont en fait bien moins provocants en jus que le nom laisse paraître!

      Supprimer
  13. Waou être citée là avec Alexis c'est la classe ^^je confirme qu'Alexis est un alien, mais un alien adorable et extreeeeêmement doué, toujours prêt à l'échange et partager ses connaissances. Globalement c'est ça que j'ai apprécié en entrant dans le monde des blogs parfums, c'est qu'il y a une vraie volonté de partage et d'éducation sur le parfum. Bref.

    Je plaide aussi pour la parfumerie de niche en disant que tout n'est pas inabordable pour un nez-ophyte (mouhaha :p), olfactivement parlant (parce que oui c'est souvent plus cher...), il y a de très belles choses pas si complexes à aborder. Le tout est de trouver le bon conseil, et globalement les petites parfumeries qui font le choix de la parfumerie alternative sont très bon pour vous faire découvrir de nouveaux univers en s'adaptant à vos goûts.

    Et il n'y a pas de miracle, pour éduquer son nez, il faut sniffer (des parfums hein... enfin après vous faites bien ce que vous voulez :p).

    RépondreSupprimer