jeudi 6 juin 2013

QU'EST-CE QU'UNE CC CREAM ?

Après vous avoir expliqué il y a quelques mois ce qu'était une "vraie" BB cream (ICI), je vais tenter aujourd'hui de m'attaquer à la définition de la CC cream.

J'ai bien dit "tenter" car si pour la BB, il y avait au départ, avant la déferlante marketing de crèmes teintées relookées BB par effet de mode, un vrai concept, une véritable nouvelle catégorie de produits, pour la CC, c'est un peu différent : à peine le concept éclos qu'il devenait déjà un fourre-tout encore plus incompréhensible que la "catégorie" BB.

Pour les puristes, la CC est à la BB ce que le soin anti-taches est au soin hydratant antioxydant et le correcteur de teint au fond de teint.


CC, ça veut dire (au choix) "Color Control", "Complexion Correction", ou tous autres synonymes de 2 mots qui comment par C et veulent dire "contrôle / correction / maîtrise / camouflage (...) du / de la couleur / teint / homogénéité (...)".

Rappelez-vous qu'en Asie les femmes sont sujettes aux taches dès leur plus jeune âge, d'autant plus que le soleil les intensifie, et que les autres signes de vieillissement (rides, perte de fermeté, sècheresse...) arrivent assez tard, autour de la ménopause. Si on ajoute à ces caractéristiques biologiques spécifiques une dimension sociale et culturelle qui sur-valorise les teints d'albâtre, les asiatiques sont OBSEDEES par la clarté et l'homogénéité du teint.

Une BB Cream, c'est un "bridge product" (un produit frontière entre le soin et le maquillage) dont l'action soin est surtout l'hydratation et la prévention du vieillissement (via des antioxydants et des filtres solaires). Une CC Cream, c'est un bridge product dont les bénéfices soin concernent la correction du teint.



Plus précisément, pour les puristes, une CC Cream est :
  • CÔTÉ MAQUILLAGE : un correcteur de teint (base de teint), comme il y en existe déjà dans certaines gammes de maquillage, qui va gommer optiquement tous les petits défauts de couleur de la peau : teint terne, rougeurs, cernes... En général, cela est réalisé en apportant la couleur complémentaire de la couleur à masquer (c'est à dire les couleurs diamétralement opposées dans le cercle chromatique ci-dessus) : du vert contre les rougeurs, du mauve contre la grisaille, du jaune contre les cernes bleutés... Et/ou à l'aide de pigments à effet soft-focus qui vont, en reflétant la lumière dans tous les sens, "illuminer" le teint, gommer les zones d'ombre. Et/ou avec des pigments "fond de teint", mais pas toujours, car parfois les CC sont transparentes. 
  • CÔTÉ SOIN : une action anti-taches / éclaircissante doublée d'un fort indice de protection. C'est à dire la base du soin quotidien chez les Asiatiques, ce qu'elles recherchent pour avoir un teint parfait et que la BB cream ne proposait pas forcément jusqu'ici. Le SPF est souvent plus élevé que celui des BB (en général 30 versus 15), pour limiter l'apparition des taches.

Si l'on en reste à cette définition, on peut dire que les 3 CC Creams Nude Magique de L'Oréal Paris, par exemple, y répondent parfaitement : l'une (pigments verts) est anti-rougeurs, l'autre (mauve) anti-teint-terne, la dernière (abricot) effet bonne-mine.


Mais ce sont à peu près les seules en Europe car ici les hommes et les femmes se préoccupent plus de leurs rides et de leur déshydratation que de leurs taches ou de l'hétérogénéité de leur teint. Les taches sont sur peaux caucasiennes des signes de vieillissement, elles n'apparaissent en général pas avant 30-35 ans, et ne sont vraiment perçues comme inesthétiques (car très visibles) que encore plus tard, après 45 ans (notamment sur celles et ceux qui ont abusé du soleil). Les peaux asiatiques ou négroïde (c'est le terme scientifique) d'Europe sont plus sujettes aux taches que les caucasiennes, mais comme il y a moins d'UVA sous nos latitudes et que la blancheur du teint n'est pas aussi socialement importante ici que là-bas, la lutte contre les taches est un peu moins obsessionnelle chez les femmes concernées.

Du coup, la quasi-totalité des CC Creams qui sortent sur le sol européen n'ont aucun effet sur la correction du teint !! C'est quand même fou, non ? Elles affichent "CC" mais proposent plutôt des bénéfices soin hydratants, antioxydants voire anti-âge, un SPF, et, en général un effet fond de teint. Mais pas d'effet correcteur de couleur.

Quelle différence avec une BB cream, alors, me direz-vous ?

Eh bien je cherche encore la réponse...

En fait non, je l'ai trouvée.

C'est du MAR-KE-TING. On surfe sur la vague CC comme on a surfé sur celle de la BB mais comme le consommateur européen moyen de 20-40 ans (la cible) se fiche un peu de la correction du teint, on lui fait une CC sur-mesure qui n'a rien d'une CC.

Une CC cream à l'européenne, c'est, vous diront les marques "une version beta de la BB cream", "une BB cream améliorée". Au choix : plus facile à étaler, et/ou avec une couvrance plus légère, et/ou plus dosée en actifs, et/ou avec un SFP plus fort... Et parfois c'est l'inverse : la CC est plus couvrante que la BB de la même marque, le SPF est de 6 ou 12 versus 15 ou 30... De quoi en perdre son latin (ou son coréen, puisque nos nouvelles amies viennent de là-bas).

Si vous voulez creuser un peu le sujet, vous trouverez pas mal de CC creams (qui n'ont pas grand-chose en commun, donc) chez Sephora, dans les gammes Alorée, Erborian, Dr Brandt, Clinique, Smashbox... Et un peu partout en pharmacie, sélectif et grande distribution : Mixa, Chanel (une des pionnières, lancée d'abord en Asie)...... et les autres m'échappent, merci de m'aider en commentaire que je complète un peu la liste.


Alors voilà. J'ai envie de vous dire : OUBLIEZ les dénominations (souvent farfelues) BB ou CC, ESSAYEZ les produits en magasin (les testeurs sont faits pour cela), achetez-les si et seulement si ils vous conviennent et non pas parce que c'est la mode ou qu'une vendeuse a réussi à vous convaincre qu'il n'y avait rien de mieux pour votre peau. Essayez-les, j'insiste.

Car si je dis ici que la catégorie "CC cream" n'est qu'un vaste fourre-tout plutôt marketing, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas parmi les CC de vraies pépites. Celle d'Erborian, notamment, ne me quitte plus depuis plusieurs mois... et pourtant, ce n'est pas tout à fait une "vraie" CC.
.
Rendez-vous sur Hellocoton !

33 commentaires:

  1. Même au Japon, le concept est flou ! D'ailleurs, je n'ai pas l'impression qu'ils parlent tant que ça de CC cream. Par contre, il y a eu des produits sur le même concept que la CC de L'Oréal sont sorti comme chez Jill Stuart, RMK... mais ne portent pas le nom de "CC".
    Côté CC version BB améliorée, c'est plutôt chez les grandes marques européennes qu'on en trouve (celle de Chanel bien sûr, Clinique, Lancôme...), ou les marques coréennes (Nature Republic, Amore Pacific). Quelques marques japonaises (Dr Jart, Pure Clarity) se sont lancées, mais ce n'est pas aussi général que les BB.
    Je me demande si ça va vraiment décoller là-bas.

    D'ailleurs, j'ai remarqué que les CC étaient plus foncées que les BB :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces précisions nippones !

      Supprimer
  2. Bonjour So.
    Encore un article incroyablement éclaircissant (à défaut des "fausses CC hein?!), parce que tu as tout compris, nous, on y comprend plus rien!
    Moi, la formulation de la vraie CC m'intéresse beaucoup parce que j'ai les caractéristiques d'une peau asiatique, à savoir que les rides ne sont pas vraiment mon problème, mais plutôt les tâches et le teint uniforme.
    Je note donc pour la CC de L'oréal, et si vous en connaissez d'autres "vraies", je suis preneuse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Incroyablement éclaircissant", oui. ;)
      Il y a beaucoup de soins anti-taches dans les gammes européennee et américaines aussi, qui sont tout aussi efficaces que les asiatiques. Et probablement plus que les CC, car la plupart des CC étant aussi des fonds de teint, ça ne laisse pas forcément beaucoup de place (techniquement parlant) à de vraies concentrations en actifs traitants.
      Une des plus connues / reconnues, c'est Even Better de Clinique.

      Supprimer
    2. Bonjour Anahita !
      Moi je viens d'acheter la CC crème de LarochePosay si tu cherches à essayer une autre crème...Voili Voilou Et merci poutre cet article...

      Supprimer
  3. Très interessant....je suis tout de même contente de l´avenemenyt des CC car enfin, on a du soin dans notre fond de teint!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les BB aussi, ça dépend quel bénéfice soin tu cherches.
      Et quel rendu FDT car peut-être que tu ne seras pas satisfaite sur ce point-là avec une CC...

      Supprimer
  4. Bon, ben au moins, on en sait un peu plus ! ^^ Les (soi-disant) CC Cream ne m'intéressent pas plus que ça comme les BB d'ailleurs ! Je préfère encore m'acheter un soin tout-en-un ( anti-rides, protection solaire, éclat et pollution ) comme le Day Wear d'Estée Lauder, j'ai vraiment trouvé mon dada ! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toutes façons, entre nous, QUI se passe de soin visage avant de mettre sa BB ou sa CC ? Personne. Car elles ne sont pas assez hydratantes sous nos latitudes, et pas forcément efficaces sur les "vrais" problèmes (rides, boutons, taches...).

      Supprimer
  5. La marque Black Up vient de sortir une CC crème pour les peaux mates à foncés. Je suis tentée de la tester.
    Un très bon article, très clair. Bisous

    (PS : ca arrive )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que cette CC a un réel effet éclaircissant, vue la cible.
      PS : j'allais justement t'envoyer un mail pour te le demander ! :)

      Supprimer
    2. C'est marrant ils la mettent dans la catégorie de base de maquillage. Et surtout sur la pub papier, en arguments ils mettent " sans spf donc pas de teint gris !".
      Par contre elle cacherait les tâches.
      Une fausse CC creme quoi.

      Supprimer
    3. Chez Erborian, ils disent de mettre d'abord la CC et ensuite la BB. C'est entre le soin, la base de maquillage, et - si le produit est teinté - le fond de teint.
      Ca me surprend beaucoup que la "CC" de Black Up n'aie pas de SPF pour une cible qui fait facilement des taches !!?? Fausse CC, clairement.

      Supprimer
  6. Si je comprends bien, si on veut une CC qui corrige vraiment l'hétérogénéité de notre teint, on va jeter un oeil du côté des produits coréens/japonais, c'est ça ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui.
      Ou alors tu utilises dans les gammes européennes / US un soin anti-taches + un FDT. J'ai quand même un doute sur l'efficacité des CC sur les taches, à mon avis dans certaines ce sont des revendications un peu marketing avec une concentration en actifs limitée.

      Supprimer
  7. Mouais, ça donne effectivement pas envie de s'y précipiter (déjà que j'avais pas envie avant ^_^ ).
    C'est clair que le mieux c'est de tester mais souvent c'est difficile de tester sur au moins une journée complète (voire une semaine) pour voir comment ça résiste...
    Bon je reste avec mon fond de teint (et mon... euh rien en fait le reste du temps :p )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourras au moins tester la texture, voir comment ça s'étale, la couvrance, la teinte, toussa... Parce que ce que de ce côté là, il n'y a aucune règle, vu que c'est une catégorie fourre-tout.

      Supprimer
  8. Une partie de ma famille est ala réunion, et la préoccupation majeure des filles la bas, c'est lanti tâche ... Moi la première, c'est vraiment la galère des peau mates lol. Bon, je note, tester et voir, ou alors prendre des asiatiques ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr : peaux mates à foncés + soleil intense toute l'année = sus au tâches !!

      Supprimer
  9. Merci encore une fois pour ces infos ! Bon moi j'ai toujours un peu de retard, je viens d'acheter la BB cream de L'Oréal (pas mal...), alors pour la CC on attendra. Ceci dit je rentre peut-être dans la cible : peu de rides mais des rougeurs et une tendance aux taches d'hyperpigmentation. (J'ai vu que tu conseillais le even better de clinique, j'ai toujours hésité à investir...moi j'aime bien la gamme trio white de noreva en para).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien la BB de L'Oréal Paris qui n'a pourtant rien d'une BB. D'ailleurs, la CC de Erborian ressemble beaucoup à cette BB... Elles sont peu couvrantes, très naturelles, non poudrées. J'aime beaucoup !

      Supprimer
  10. Ouf, ton avis me rassure! Je me demandais si j'étais une truffe ou si la dénomination était un peu alambiquée pour un produit assez proche de la BB ;-). Je pense que ton conseil est à encadrer : oublions les termes, les promesses et jaugeons la crème directement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre nous, j'ai mis du temps à comprendre, il a fallu que je recoupe pas mal d'informations, et la plupart des attachées de presse ou marketeurs de marques qui ont mis une CC sur le marché ne savent pas plus que toi ce que c'est... Enfin, bon, maintenant, toi tu sais ;).

      Supprimer
  11. Très intéressant , je découvre tout ton blog petit a petit , avant ce post sur les cc , j'ai vu celui sur les bb cream . Et heuresuement pour ma première bb cream je suis tombée sur la bonne , la erborian light. Bref super article !
    Et pour le concours sol de janeiro , j'ai essayé vainement de commenter plusieurs fois mais à chaque fois ça met votre commentaire sera posté après approbation . Dommage j'adore cette marque ! ( julia )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est normal pour le concours, c'est parce que j'ai modéré les commentaires, pour éviter les copiés-collés de réponses. Donc ta participation a dû bien être prise en compte. D'ailleurs, il faut que je fasse le tirage au sort, tiens.

      Supprimer
  12. Super article !
    Moi j'utilise la BB et la CC d'Erborian, je les aime beaucoup. Mais pour aller plus vite (la matin, 1 minute, c'est une minute !) je les mélange dans ma main avant de les appliquer ensemble sur mon visage. Est ce que pour toi c'est une hérésie de procéder ainsi ?!
    Par ailleurs, je suis surprise que tu qualifies la CC d'Erborian de fausse CC, je pensais qu'avec cette marque je pouvais y aller les yeux fermés et que ce serait une vraie CC "correctrice de couleurs" (j'ai des rougeurs) et, pour reprendre ton terme, à effet soft-focus (qui ne rêve pas d'un teint sublimé de la façon la plus optimale et ce quelque soit la lumière !)
    Bon we

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, si tu veux ma routine teint complète, elle est plus complète que la tienne encore ! ;) BB Cream Clinique sur la zone T, BB Crème Yeux Erborian sur le contour de l'oeil, CC Crème Erborian sur l'ensemble du visage, et parfois une petite touche de fond de teint un peu plus classique par-dessus, voire une touche de Abracadabaume de Garancia pour gommer les pores et ridules !! Et je te jure que ça fait naturel, on me dit parfaois "mais tu portes une BB ? On ne voit rien !:" ;).
      Tu peux les mélanger, sinon, oui, mais le mieux pour moi, c'est de camoufler les endroits qui le nécessitent avec la BB et mettre de la CC plus light sur le reste du visage.

      Sinon, dans la CC Erborian, il n'y a pas de pigments qui vont vraiment corriger les imperfections de teint, en tous cas pas plus que dans la BB, et me semble t-il pas non plus d'actifs traitants. Erborian ets une marque franco-coréenne qui adapte les produits coréens aux peaux et besoins français : par exemple, leur BB était probablement la 1ère au monde à avoir une teinte spécifiquement moins jaune, plus rosée, pour s'adapter aux carnations caucasiennes. C'est peut-être pour cela qu'ils n'ont pas insisté sur le côté pigmentation dans leur CC ? Je les vois demain à une soirée blogs, je leur demanderai.

      Supprimer
  13. Article hautement instructif, as usual !
    J'ai connu les BB vraies, destinées à des cas particuliers tels des soucis d'hyperpigmentation marquée, de brûlures, accidents, etc... Et j'ai trouvé logique de retrouver des versions "grand public".
    Il y'a quelques années existaient en pharmacie déjà des produits anti-rougeurs/anti-cernes sur base de correction avec des couleurs, c'était de parfaits ancêtres pour les CC.
    J'avoue avoir du mal à positionner ces CC par rapport aux bases de ce type, aux bases floutantes ou illuminatrices existant déjà, la plupart utilisant d'ailleurs cette technologie de couleurs sans le mentionner, et étant hydratantes, cela va de soi.

    Je crains par contre un effet inverse de rejet à terme, en raison de la confusion que ce type de produit peut créer d'une part et de la surenchère de promesses d'autre part...

    Concernant la présence largement généralisée de filtres UV dans le moindre produit, je le vois personnellement d'un mauvais œil...
    Quand on voit que la moindre crème hydratante de jour sensé être utilisée tous les matins et sans exposition particulière affiche un indice de 30, on est en droit de se demander quelle est la finalité d'une telle démarche...
    On peut imaginer qu'à terme il n'existera plus de simple produit hydratant sans filtre UV et je trouve cette généralisation quelque peu terrifiante, étant donné le type de filtre couramment utilisé, leur quantité, et surtout le flou total quant à leur impact en tant que nanoparticules...

    Alice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commentaire hautement instructif, as usual ! ;)
      Suis d'accord avec toi, les crèmes correctrices de teint existaient déjà - c'est un peu comme les crèmes teintées versus les BB. La "nouveauté" c'est surtout que la CC contient dans un même produit le soin et le maquillage (teinté en général, je mets le cas L'Oréal Paris un peu à part) et que probablement ce genre de produits étaient jusqu'ici très peu développé, probablement à cause de difficultés techniques de formulation qui aujourd'hui sont +/- résolus, d'ailleurs.
      Je pense comme toi que les CC vont être rejetées à terme, tout comme les BB vont passer de mode, mais les BB résisteront peut-être mieux.... On verra.
      Et pour les SPF, je suis 100% d'accord avec toi, plus à cause des filtres chimiques et de leur potentiel "perturbateurs endocriniens" que pour les nanoparticules minérales, d'ailleurs. J'ai justement prévu d'en faire un post bientôt. En tous cas moi j'évite les SPF dans les crèmes sauf entre mai (enfin, cette année, disons plutôt juin ;)) et septembre, quand il y a réellement des risques de coups de soleil.

      Supprimer
  14. Si on prends le cas de la BB et de la CC de Clinique, je trouve que la CC est plus légère, plus une base de teint qu'un vraie effet couvrant. Je suis ultra fan des BB Creams notamment celle de Clinique, mais je pense que les CC Creams ont était lancé trop rapidement pour garder l'effet de buzz de la BB alors qu'en fait, ça tombe comme du flan cette histoire. Il devrait plutôt développer les masques en tissu au lieu de lancer des produits 2.0 qui n'en sont pas. Ps : les masques en tissu est la première idée qui 'est venu de produit qui fonctionne hyper bien à l'étranger, mais qu'on exporte pas ici !

    RépondreSupprimer
  15. j'ai pas trop confiance en les produits l'oréal mais la je suis perdu si j'ai bien compris la meilleure cc serait Erborian ? très instructif je voudrais ne pas me tromper dans mon choix vu l'étendu des choix possibles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait on ne peut pas comparer les différentes CC car comme je l''explique dans ce post, il n'y a pas de règles en la matière, il y a de tout et n'importe quoi... Moi j'aime bien, celle de Erborian, mais elle me fait penser par ex à la BB (pas CC !) de L'Oréal Paris donc rien de très logique dans tout ça, et il y a plein d'autres BB / CC bien, il faut les tester pour savoir laquelle nous convient le mieux...

      Supprimer
  16. Bonjours, je suis tombée par hasard sur cet article, très intéressant ! Juste une question : ayant des rougeurs j'ai d'abord testé les BB crèmes qui ne m'ont pas convenu puis les CC crèmes que j'utilise toujours. Malgré tout je n'ai pas l'impression que la CC soit bien couvrante même si niveau soin elle me convient. Dans ce cas puis-je mettre un fond de tein en plus ? Ou est-ce que ça risque de faire trop ?

    RépondreSupprimer