dimanche 29 décembre 2013

CES "HUILES DE DOUCHE" QUI N'EN SONT PAS

En ce moment, je chouchoute ma peau aux "huiles" et "crèmes" de douche. J'ai abandonné jusqu'aux beaux jours les "gels" douche pour essayer de freiner l'apparition de la peau de croco hivernale et des rougeurs/démangeaisons parfois associées, avec ces formules dont le nom me promet une peau bien hydratée, "relipidée", parfaitement nourrie, voire apaisée.


Je voulais intituler ce post "Douces douches d'hiver", et parler de manière très positive de ces produits d'hygiène que j'utilise actuellement (textures onctueuses et peu voire pas du tout moussantes, parfums agréables, peau douce...), jusqu'à ce que je regarde les compositions de ces "huiles" de douche.

Des compositions sans huile. 
Ou alors à dose plus qu'homéopathique.

Dans l'Huile de Douche Oil Therapy de Biotherm, on retrouve de l'huile de noyau d'abricot et d'églantier en... 21 et 23ème place de la liste INCI (!!!), après le parfum et même après les "allergènes" du parfum, qui sont toujours à l'état de traces (disons autour de 0,01-0,05%). Autant vous dire que s'il n'y avait pas d'huile, ça ne changerait absolument rien ni à la texture ni aux fonctions de ce produit. Pire : les tensioactifs (= agents lavants, "détergents") utilisés sont loin d'être les plus doux pour la peau (sodium laureth sulfate et PEG-60 hydrogenated castor oil pour ne citer que les 2 principaux, il y en a d'autres - d'ailleurs je me demande vraiment pourquoi on a 25 ingrédients dans un simple produit lavant, d'autant plus qu'il est +/- destiné aux peaux sensibles donc une formule courte serait a priori mieux adaptée...). En réalité, l'émollience du produit, sa douceur, son pouvoir hydratant, sont dus à la présence en quantité non négligeable - juste après l'eau, de sorbitol (un sucre). Pas d'huile. Du sucre.

Dans l'Huile Lavante Relipidante XeraCalm de Avène, on est dans le même cas de figure concernant les huiles (de l'huile d'onagre et un dérivé d'huile de palme après l'acide citrique - qui est un ingrédient qui permet de réguler le pH de la formule et qu'on ne retrouve pas à plus de 0,1 - 0,2% je pense - en tous cas pas plus de 0,5%). Par contre niveau tensioactifs, ils sont beaucoup plus doux et sans sulfates, et il y a un vraiment des actifs hydratants et apaisants (eau thermale d'Avène riche en oligo-éléments, un probiotique - l'aquaphilus dolomiae, de l'arginine qui est un acide aminé...). Là aussi la sensation d'onctuosité et le maintien de l'hydratation cutanée sont assurées notamment par un agent hydrophile "non gras" que vous connaissez probablement, la glycérine. Rien d'une huile, donc, mais on est dans une formule beaucoup plus respectueuse des peaux sensibles que la Biotherm, et avec de réels actifs qui vont agir sur les causes de la déshydratation et des irritations.

Dans la Douche Huile Nourissante à l'huile de noisette du Petit Marseillais que j'ai utilisée cet été, si je n'ai plus sa compo exacte car j'ai terminé et jeté le flacon depuis bien longtemps, je me souviens qu'il n'y avait là non plus quasiment pas d'huile, là aussi de l'eau et des tensioactifs en principaux ingrédients, et je suppose qu'il y avait de la glycérine, du sorbitol ou un autre agent hydratant non gras du même genre.

 

Le plus drôle, c'est que la formule la plus "honnête" parmi celles que j'utilise, c'est la Crème Douche Soin à l'huile de castanha de Natura Brasil. Celle qui ne s'appelle justement pas "huile" mais, à très juste titre, "crème". Vous n'allez pas me croire mais on retrouve de l'huile de palme en 2ème position, juste après l'eau et avant les tensioactifs !! Alors, vous me direz, l'huile de palme ce n'est pas très écologique, mais je suis sûre que Natura, fidèle à sa philosophie, en source de manière éthique dans un cadre de développement durable. La formule de cette crème de douche est d'ailleurs très courte, sans tensioactifs sulfatés (bien pour les épidermes fragilisés d'hiver), en plus elle sent terriblement bon, bref, elle a tout bon ! (et la sensation sur la peau est assez étonnante, puisque que ça ne mousse pas, on dirait qu'on se lave à l'après-shampooing, en fait c'est un peu le "no poo" de la peau ;))

Entre parenthèses, tout cela me rappelle la fois où j'avais regardé la composition du "Shampooing Huile" Shu Uemura qui coûte une blinde (42€) et n'a rien d'une huile (remember). Et si vous vous posez la question, j'ai aussi regardé la compo de la fameuse Huile Lavante Lipikar de La Roche Posay, et elle n'est pas plus huile que celles citées ci-dessus.

Et pourtant, de vraies huiles de douche, ça existe !! Et c'est même possible à petit prix, la preuve, Nivea l'a fait : zéro eau et 55% d'huiles (le reste étant des tensioactifs et quelques ingrédients fonctionnels) pour l'Huile de Soin Hydratante.

Alors, est-ce qu'on boycotte toutes ces huiles de douche qui n'en sont pas ? 

Non. Parce que si leurs dénominations sont clairement abusives, les produits ne sont pas mauvais, voire très bons, et souvent quoiqu'il en soit bien mieux adaptés aux peaux fragiles, irritées et/ou sèches que les gels-douches conventionnels. Si on a la peau ultra-sensible, on opte pour l'Huile Lavante Relipidante XeraCalm de Avène, et si on veut une véritable huile de douche, pour le principe, on choisit la Nivea !

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 commentaires:

  1. C'est exaaactement ce que j'expliquais à une cliente l'autre jour, point pour point <3

    RépondreSupprimer
  2. En fait le terme d'huile est utilisé pour définir une texture plutôt qu'un ingrédient en fait ? c'est vrai que c'est abusif mais il n'y a pas marqué non plus qu'il contient de l'huile... ah le marketing :D
    Perso, j'utilise toujours du gel douche (j'ai bien une crème de douche body shop qui m'attend mais je pense jamais à l'utiliser !)
    J'essaie de n'utiliser que le strict nécessaire et de ne laver que les parties qui en ont vraiment besoin, genre les jambes, c'est uniquement après le sport (je fais du stop et je transpire intégralement je dois dire :p ) sinon déjà que je suis archi sèche à cet endroit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une "texture huile" devrait être grasse, non ? Là pas du tout. Zéro gras. :)
      Sinon je fais comme toi, je ne lave que l'essentiel et les résidus de gel/crème/huile douche glissent sur les jambes, ça suffit en général pour les nettoyer - sauf si on est vraiment cracra, qu'on sort du sport, toussa ;).

      Supprimer
  3. Eh bien, merci pour ces précisions, car je n'achète jamais d'huiles de douche, de peur que ce soit très gras... en fait, c'est plus doux et plus hydratant qu'un gel douche... je vais peut-être m'y mettre du coup ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beaucoup plus doux oui. Même celles qui n'ont pas d'huile sont moins "décapantes" (j'ai juste un doute sur la Biotherm) et ça, c'est parfait pour la saison !

      Supprimer
  4. L'huile de soin hydratante de Nivéa...celle que j'ai achetée par curiosité un jour où elle était en promo mais sans vraiment croire en ses capacités...mal m'en a pris ! Elle joue terriblement bien son rôle et moi qui hiver après hiver jonglait avec les crèmes corporels qui sur le long terme voir le moyen n'apaisait pas mes démangeaisons, je suis ravie :) Plus de peau de crocodile, rien à gratter et franchement c'est hyper pratique et efficace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle est géniale. Et vraiment accessible, je trouve - même si on doit en mettre plus qu'un gel douche classique moussant et que le flacon descend vite.

      Supprimer
  5. Merci pour cette analyse , je fais attention aux compo, j'essaie d'éviter les sulfates pour mes e,faits aux peaux atopiques ... J'avoue que je me oriente vers du naturel, et où bio....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les peaux atopiques il faut plutôt du synthétique avec un minimum d'ingrédients plutôt, du Avène, Bioderma, La Roche Posay, SVR... Ou alors du naturel mais sans huile essentielle, et attention aux conservateurs dans les produits Bio, ils ne sont pas toujours bien tolérés (même sur ma peau qui pourtant n'est pas sensible - d'ailleurs j'ai envie de te dire que pour les peaux très sensibles, l'idéal ce sont les parabènes, mais bon, comme ils ont été bannis par les consommateurs sans réelle justification.... ;)).

      Supprimer
    2. Je rebondis sur ce que tu dis sur les parabènes et les peaux sensibles pour risquer une petite question (en espérant que tu ne m'en voudras pas trop de digresser, car c'est hors sujet par rapport aux huiles). Que penses-tu du principe de précaution contre les parabènes et le phénoxyethanol pendant la grossesse ? Info ou intox ?

      Mes produits visage pour peau sensible, réactive et à rougeurs (avène ou la roche posay grosso modo) en contiennent, ce qui, jusque là, ne me dérangeait pas. Jusqu'ici, j'ai trouvé que les produits bio ça ne convenait pas à la peau sensible de mon visage, même si j'en utilise avec plaisir sur le corps (bien choisis, à compos simples et sans HE). Je ne suis pas anti-parabènes, mais bien sûr je veux faire les choses au mieux pendant ma grossesse. S'il faut expurger mes placards et partir en quête de nouveaux produits visages adaptés à ma peau capricieuse je le ferais, mais ça me fait quand même hésiter. Donc en ce moment je cherche déjà à m'informer, et si par hasard tu as un avis sur ce principe de précaution pendant la grossesse je suis preneuse.

      -sara

      PS: je vais utiliser les produits corps de Omum, et c'est grâce à toi puisque je me suis souvenue que tu en avais parlé ici

      Supprimer
    3. Mon conseil, et je sais que la plupart de la profession serait d'accord : évite le Bio sauf les "sans conservateurs" comme chez Omum (car les conservateurs utilisés en Bio comme l'alcool benzylique peuvent provoquer des rougeurs et échauffements - pas graves en soi mais autant éviter pendant la grossesse, d'autant plus qu'avec les modifications hormonales ta peau peut être pus réactive - je pense que le bébé ne risque pasgrand chose par contre), éviter surtout les huiles essentielles (sauf certaines mais il faut s'y connaître vraiment), éviter à mon avis le MIT (Methylisothiazolinone), conservateur qui a remplacé les parabènes dans de nombreuses formules non Bio ces dernières années et que la FEBEA (syndicat cosmétique) nous recommande maintenant de supprimer des formules suite à de nombreuses réactions cutanées genre eczéma surtout chez les enfants, et oui, privilégier les parabènes et le phenoxyéthanol pour lesquels la soit-disant nocivité n'a pas été prouvée (en tous cas pour les parabènes, je maîtrise moins bien le phenoxyethanol).
      Cf. http://demaquillages.blogspot.fr/2010/11/tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu_10.html et http://demaquillages.blogspot.fr/2012/01/marre-de-lanxiogenisme-anti-cosmetique.html pour plus d'infos sur les parabènes.
      Evite les filtres solaires chimiques aussi, ils ont une structure proche des oestrogènes, un effet potentiellement hormone-like, "perturbateurs endocriniens".
      Je terminerai cependant en te répondant la formule officielle, c'est à dire "demande conseil à ton médecin", ce qui précède est mon avis sur la question mais pas un conseil spécifique pour toi, tous les cas sont différents :).

      Supprimer
    4. Wow, merci pour ces recommandations <3 Et oui je consulte mon médecin, mais les avis comme le tien sont précieux aussi.

      Quel soulagement de continuer à utiliser mes parabènes tranquille :-)

      Je ne savais pas pour le MIT, ni pour les solaires, vraiment un très gros merci !
      -sara

      Supprimer
  6. Moi je dis oui au boycott! :)
    Vu que tu es une utilisatrice avisée qui éclaire le monde, il faut, en tant que consommatrice sachante, que tu fasses évoluer le système.
    Je te conseille:
    - Le courrier à la marque disant que tu es trompée
    - Copie à la DDPP disant que tu es trompée
    - Lancement d'un mouvement via blogs pour alerter la population
    (tu peux aussi t'arrêter à twitter et Facebook, j'ai eu des boissons gratuites chez Starbuck's comme ça) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, Adrien je te KIFFE !!
      Les marques seront au courant si elles ont un bon community manager ;). Et comme ce sont des marques intelligentes, elles ne me blacklisteront pas et continueront à m'envoyer des produits ;) (enfin pas Nivea, je ne suis pas dans leur fichier, zut, je disais quelque chose d'ultra positif en plus !!)
      Tiens je ne sais pas si tu me lisais à l'époque mais un jour j'ai lancé une pétition : http://demaquillages.blogspot.fr/2012/04/petition-lattention-de-body-shop.html :).

      Supprimer
  7. La seul que j'ai testé est la Nivea donc ouf je ne me suis pas fait avoir ;) il faut dire que j'ai vite arrêté car ma douche ressemblait à une patinoire donc j'étais convaincu qu'elle contenait de l'huile et je ne m'étais jamais posé la question.
    Est-ce que c'est pareil pour les huiles démaquillantes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les huiles démaquillantes au départ ce sont de vraies huiles, oui. Mais maintenant, vus les subterfuges utilisés pour les gels douche... je ne sais plus !
      Sinon c'est simple : s'il y a aqua / water dans la compo, surtout en 1ère position, ce n'est pas une huile.

      Supprimer
  8. Mon huile favorite c'est celle à l'amande de L'Occitane et il y a vraiment de l'huile dedans ! De pépins de raisin et non d'amande, en première position dans la formule, mais c'est déjà ça :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de vérifier sa compo et effectivement, c'est une vraie huile, sans eau ! :)

      Supprimer
  9. J'y connais rien en compo, mais je suis très contente de l'huile douche d'Eucerin : elle est grasse, mousse pas, laisse un film sur la peu mais pas collant donc pas chiant. Elle a transformé mes jambes "peau de croco" en jolies gambettes super hydratées, mon esthéticienne n'a pas tari d'éloges sur le soin que je leur apporte alors que pas du tout ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vérifié, c'est une vraie huile de douche. La formule est d'ailleurs quasiment identique à la Nivea - Eucerin et Nivea appartiennent tous deux au groupe Beiersdorf (il n'y a pas les % dans la liste INCI mais les 5 premiers ingrédients sont les mêmes et je peux en déduire d'après mes connaissance en formulation qu'ils représentent au moins 99% de la formule, la différence se faisant sur des micro-détails : parfum, fluidité de l'huile...). D'ailleurs la Nivea est la formule la plus courte et la plus "douce", sans parfum, et elle est carrément moins chère donc je te conseille vivement de switcher sur celle-ci !!

      Supprimer
    2. Très intéressant, moi aussi j'utilise l'huile de douche Eucerin depuis longtemps. J'ai testé la Avène dernièrement qui m'a bc déçue : le bec de la pompe est trop court ça coule le long du flacon ou alors il faut porte le flacon, le pencher, popper, galère, ça ne mousse pas du tout (normal ok) mais ce n'est pas non plus crémeux, ça sent pas bon et ma peau est moins douce après qu'avec Eucerin c'est bien dommage, c'est loupé même !

      Supprimer
    3. Merci So pour le décryptage! Mon resenti était donc plutôt bon! Par contre, pour le prix, j'ai un bon plan, l'huile Eucerin 1 lire à 13.90€ (Pharmacie du RER la Défense, imbattable niveau prix! L'huile Nivea chez Monoprix (j'ai pas trouvé ailleurs) : 20€ le litre! Comme quoi, produit GMS ne signifie pas forcement produit moins cher!

      Supprimer
  10. Bonjour !
    Merci pour ce post très éclairant ! Tu as anticipé ma question vu que j'utilise pour moi et toute ma famille (dont 2 p'tit bouts 2 ans et 6 mois) l'huile lipikar. Bon elle n'est pas à bannir visiblement mais du coup j'ai bien envie de tester la nivea (bon si la douche ressemble à une patinoire après c'est moins cool surtout dans une douche à l'italienne...) et rivadouce pour les petits alors...

    Merci et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  11. Une fois encore, merci pour le rappel du décryptage des étiquettes ;) Je connais bien la Xeracalm d'avène étant en parapharmacie, et je dois dire que j'ai de très bons retours par les clients. Après c'est vrai que dans sa compo il y a très peu d'huile mais pleins d'actifs apaisants qui du coup en font un produit intéressant pour des peaux irritées et sèches.

    RépondreSupprimer