mercredi 10 mai 2017

LUNCH PEELING & MESOTHERAPIE : MON EXPERIENCE

Il y a 2 mois environ, j’ai donc franchi le pas "médecine esthétique". Niveau débutant. Zéro risque. Ou presque.Un peeling superficiel doublé d’une mésothérapie.

Je vous raconte cela en détails. (je vais être un peu longue, je vous préviens, parce que c'est plus sérieux que d'appliquer un produit de soin) 
 
La première chose que je tenais à vous dire est que le choix du médecin est important quand on fait de la médecine esthétique. 

La plupart de ceux que j’ai vus dans des reportages télé ne me donnaient pas envie, ne m’inspiraient pas confiance – par leur attitude et/ou les modifications trop visibles sur leur propre visage. 

Le Dr Maryna Taieb, qui s’est occupée de moi, est déjà "physiquement rassurante" : elle a une peau magnifique, lumineuse, rebondie mais légèrement ridée, mobile, pas over-repulpée, aucunement déformée. Les interventions esthétiques qu’elle a faites sont ultra-subtiles et si je ne savais pas que c’était son métier et qu’elle avait forcément dû toucher à son visage, je me serais juste dit, waouh, quelle qualité de peau à son âge. Elle est également rassurante dans son attitude : bienveillante, à l’écoute, posée, elle ne pousse pas à la consommation (elle m’a raconté qu’elle freinait régulièrement certains clients trop demandeurs). Et en plus elle est sympathique, ce qui n’est pas essentiel mais toujours plus agréable. Et puis elle fait parfaitement bien son boulot.

Pour choisir un médecin esthétique, ne le faites pas uniquement sur un critère prix. Faites-le après vous être renseigné sur les qualités de ce professionnel (bouche à oreille ou publications - je sais que ce n'est pas toujours évident...), et rencontrez-le pour une première consultation-diagnostique. N'hésitez pas à prendre les jambes à votre cou si vous ne le sentez pas.

Les produits que le médecin a utilisés sur moi sont issus du catalogue Galderma, n°1 mondial des laboratoires de produits dermatologiques (crèmes aux acides de fruits, produits de comblement comme la toxine botulique ou l'acide hyaluronique...). Ils sont suisses (ex joint-venture Nestlé L'Oréal), connus et reconnus pour faire des produits de qualité (la gamme Restylane, par exemple), et, pour vous donner un ordre d'idée, 28 millions de patients sont traités chaque année avec leurs produits. Donc j'avais confiance.

Venons-en à mes 2 procédures esthétiques.
("de niveau 1" comme je le disais dans l'article précédent - sachant que cette classification est tout à fait personnelle et ne rime à rien officiellement parlant)


 PEELING SUPERFICIEL 


C'est un peeling à l'acide glycolytique que l'on appelle aussi "lunch peeling" parce qu'il ne laisse normalement aucun effet secondaire et que l'on peut retourner bosser l'après-midi ni vu ni connu. 
Objectifs
"Resurfacer" l'épiderme, c'est à dire lisser les ridules, les pores, atténuer les taches, éclairer le teint, réguler les zones grasses à boutons, désépaissir la peau...
Déroulement
Plusieurs étapes : préparation quotidienne de la peau pendant 15 jour à la maison, puis 1 à 3 séances de peeling espacées de 2-3 semaines.
1. Avant le peeling au cabinet, j'ai dû appliquer chaque jour pendant 15 jours la Crème Lissante 10 AHA de Neostrata pour que le jour J la peau soit totalement uniforme, avec une épaisseur de couche cornée constante, afin que l'acide glycolique appliqué au cabinet ne pénètre pas plus rapidement sur les zones plus fines et ne provoque de petites "brûlures" superficielles.
Cette crème est vendue sans ordonnance une trentaine d'euros en pharmacie, et même si vous ne faites pas de procédure médicale, je vous la sur-conseille, car elle est à la dose maximale en acides de fruits autorisée en cosmétique et formulée pour être particulièrement bien tolérée. Si vous voulez un petit rappel sur les bienfaits des AHA en cosmétique, cliquez ici.
2. Peeling au cabinet avec une solution de 20% d'acide glycolique (gamme Neostrata de Galderma là aussi), appliquée au pinceau, que le médecin laisse poser assez peu longtemps (quelques secondes à minutes), en vérifiant sans quitter votre visage des yeux comment elle agit pour la neutraliser avec une solution alcaline dès qu'il l'estime nécessaire. Les réactions cutanées sont bien sûr différentes selon les individus. De mon côté, pour cette seconde étape, pas de problème particulier. Ça a picoté, mais c'était très supportable. 
3. Les jours suivants, j'ai appliqué pendant 2-3 jours une pommade apaisante et réparatrice - Cicaplast de Avène ou Cicafalte de La Roche Posay - ou l'inverse ? je les confonds toujours... - dont je vous parlais ici l'autre jour, puis à nouveau la crème Neostrata, jusqu'à mon second rendez-vous, 3 semaines plus tard.
4. Peeling avec 35% d'acide glycolique.  Encore une fois très supportable. En revanche, j'avais dû mal appliquer la crème Nesostrata entre les 2 rendez-vous car sur les pommettes le produit a un peu plus agi et laissé une fine croûte désquamante, un peu comme un mini-bleu, qui a été visible 3-4 jours. Rien de bien méchant mais on me l'a fait remarquer. Comme la fois précédente, les 3-4 jours suivant le peeling, j'ai appliqué de la Cica-chose, puis à nouveau la crème Neostrata.
5. Puisque ma peau n'avait pas parfaitement supporté les 35% d'acide glycolique, on n'est pas passé sur du 50% à la 3ème séance comme prévu (on peut aller jusque 70% sur les peaux plus abîmées que la mienne). On est resté sur ces 35% d'acide glycolique. Cette fois, ça a plus picoté pendant la séance mais je n'ai eu aucune petite croûte après, juste vaguement de la peau qui pèle mais rien à voir avec un effet post-coup-de-soleil, ça ne se voit pas, ça se sent juste sous les doigts.
6. Rebelotte avec la Cica-chose puis la Nesostrata, que le Dr Taieb m'a conseillé d’utiliser toute l'année (sauf en plein été) puisqu'elle considère que la peau, contrairement aux cheveux ou poils par exemple, a une durée de renouvellement illimitée et qu'il n'est pas néfaste de la stimuler en permanence, au contraire.
Résultat ?
Avant même la première séance, ma peau était déjà plus belle grâce à la crème Neostrata. Après la 1ère séance, elle était incroyablement lumineuse - ça m'a surpris. Plus claire, aussi, vraiment, ça se voit à l’œil nu. Plus homogène, les pores resserrés, les petits boutons de l'inter-sourcil et du menton dézingués. Plus douce, aussi. Mais je n'ai pas noté d'effet sur les ridules. Après les autres séances, ces effets se sont accentués et si je pensais qu'un peeling superficiel pouvait être plus efficace sur les ridules, je suis assez bluffée car j'ai vraiment une meilleure qualité de peau, je suis littéralement rayonnante.
Rien à voir avec ce qu'on obtient avec une crème cosmétique ou en institut de beauté. On est à un autre level.
C'est pour qui ?
Pour tout le monde. Notamment pour les fumeurs, les peaux acnéiques, celles et ceux ayant abusé du soleil. Ça peut notamment être intéressant pour traiter les acnés sévères à la place de certains médicaments. Attention, sur les peaux foncées le peeling peut provoquer des troubles de la pigmentation.
Le prix ?
Environ 100-200€ la séance à raison de 2 à 3 séances pour une première fois puis un entretien tous les 6 mois. Et un peu plus de séances rapprochées dans certains cas comme l'acné. Pour mon traitement, il y  en a eu pour 120€*3+30€ de crème Neostrata soit 390€. Ce n'est pas donné donné mais sincèrement, quand on voit les résultats, on économise direct ce qu'on dépense en institut de beauté pour l'investir en peeling superficiel. Le rapport efficacité / prix n'est pas comparable !!


 MESOTHERAPIE 


C'est une injection dans le derme d'un cocktail de molécules biomimétiques faisant partie du Natural Moisturising Factor (molécules naturellement présentes dans la peau pour maintenir son hydratattion), comme des vitamines, minéraux, acides aminés... et/ou de l'acide hyaluronique non réticulé (on utilise l'acide hyaluronique réticulé pour créer du volume, à l'intérieur d'une ride par exemple).
Objectifs
Réhydrater, défroisser et repulper durablement l'ensemble d'une zone pour 3 à 12 mois.
Déroulement
1 à 3 séances espacées de 2 à 3 semaines, à renouveler au bout de quelques mois. Le Restylane SkinBooster que j'ai utilisé, à base d'acide hyaluronique non réticulé, tient particulièrement bien - une bonne année.
Le déroulement est impressionnant la première fois mais assez simple. Le médecin vous troue la peau à l'aide d'une seringue (comme une banale piqûre) puis y introduit une canule très fine par laquelle il injecte une dizaine de doses de produit en tournant peu à peu tout autour du trou. L'idée, c'est de diffuser le produit de manière légère et uniforme dans l'ensemble de la joue, de "napper" toute la zone. On n'est pas du tout là dans une injection localisée comme on le fait avec de l'acide hyaluronique réticulé à effet volumateur. Ça n'est pas douloureux, d'autant plus qu'il y a un peu d'anesthésiant dans le produit.
Selon vos besoins, vous pouvez réitérer l'opération une à deux fois dans les semaines suivantes.
Petit bémol pour moi : à la première séance, la joue droite a été un peu difficile à traiter - ne me demandez pas pourquoi, du coup j'ai eu 3 mini-bleus au niveau du point d'injection pendant quelques jours. A la seconde séance, rien de tout cela. Je n'ai pas fait de séance supplémentaire.
Résultat ?
Là aussi l'effet a été sur moi quasi-immédiat et bluffant : une peau repulpée, plus lisse, plus tonique, si hydratée que j'en ai presque oublié à quoi servait une crème de jour (... presque ;)). Un effet parfaitement complémentaire au peeling.
C'est pour qui ?
Pour tout le monde, là aussi. Notamment pour les peaux chroniquement déshydratées, frippées, qui ont perdu en densité et tonicité. Ça peut aussi aider à lisser des cicatrices d'acné "en cratère".
Le prix ?
Assez variable selon les produits et les doses à injecter. Entre 80 et 300€ € la séance, disons. A renouveler parfois tous les 3 mois, parfois tous les ans donc tenez compte de cela dans vos calculs. Là aussi je trouve que ça vaut carrément le coup par rapport à des résultats cosmétiques à la maison ou en institut.

CONCLUSION

Je suis ravie d'avoir essayé le peeling superficiel et la mésothérapie pour plusieurs raisons :
  • C'est assez "facile" à faire, rapide, il suffit juste de se lancer.
  • C'est très efficace, même si bien sûr on peut "faire mieux" avec des procédures plus invasives ou chirurgicales (mais personnellement je n'en suis pas là voir n'en serai jamais là).
  • Il n'y a aucun effet visible sur les traits et expressions du visage, vous avez juste une plus belle peau. Pas de risque esthétique comme avec des injections de Botox ou d'acide hyaluronique réticulé dans une ride.
  • C'est relativement abordable. Avec un budget de 500€ par an, par exemple, vous pouvez déjà bien sublimer votre peau.
Du coup je recommencerai, c'est certain. 

En revanche, attention : cela reste un acte médical donc sans risque zéro. Le médecin est joignable en cas de problème, aussi minime soit-il (il faut le tenir au courant si vous pelez un peu après un peeling par exemple, ce qui n'est pas grave en soit). Choisissez bien votre praticien et méfiez-vous des trop belles affaires.

J'espère que je n'ai pas été trop longue et maintenant j'attends vos réactions en commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

  1. Dommage de ne pas nous montrer quelques photos d'avant/d'après ! Votre expérience semble concluante et est très tentante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais vous savez bien que je ne mets jamais ou presque ma tête sur les Internets... :)
      Il y a des avant / après ici : https://www.google.fr/search?q=peeling+acide+glycolique&rlz=1C1VSNE_enFR637FR638&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiBxbmwjOrTAhWKKMAKHTYyBIUQ_AUIBygC&biw=1920&bih=935#tbm=isch&q=peeling+acide+glycolique+avant+apr%C3%A8s (sachant que chez moi la qualité de peau de départ n'était pas trop mal - pas trop de boutons, pas de relâchement ou rides prononcés....) donc c'est plus un très joli coup d'éclat.

      Supprimer
  2. Purée, ça donne super envie ce que tu as testé !

    C'est vrai que c'est compliqué de trouver un bon chirurgien, j'avoue que pour le laser dépilatoire, j'étais un peu allé sur le truc le accessible (un cabinet qui a pignon sur rue près d'une rue commerçante) mais pour ce qui touche au visage, j'y ferais sans doute plus attention...
    J'imagine aussi que selon le milieu où tu évolues, c'est plus facile de trouver des conseils (moi dans l'informatique, c'est mort, surtout en bossant avec des gens qui ont facilement 5 voire surtout 10 ans de moins que moi et presque que des mecs qui se foutent de leur peau/rides !).
    Et oui ça reste un budget abordable (pour dire les séances de cryo, j'y ai laissé plus de 1000 euros...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement ça vaut le coup. Et encore, chez moi il n'y avait pas de gros défaut à corriger, c'était léger.

      Supprimer
  3. Ho la la ! Ca donne sacrément envie. Mais je ne connais personne qui pourrait me donner l'adresse d'un bon docteur ici.
    Pour le prix, je trouve ça raisonnable quand tu compare au prix d'un soin en institut ou d'un bon sérum.
    Effectivement dommage qu' on n'ait pas un avant /après. Pas sûre que ça soit facile de prendre en photo une bonne mine et un teint rayonnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui parce qu'il aurait fallu avoir exactement la même lumière avant / après, et zoomer sur le grain de peau, la luminosité... Pas évident.

      Supprimer
  4. Merci pour cet article super intéressant! ça fait un moment que j'envisage le peeling, mais j'imagine que je vais attendre encore un peu (par paresse, j'avoue... quelle loque, celle-ci!). Est-ce qu'il y a des choses auxquelles il faut faire attention avant/après (soleil, traitements médicamenteux qui peuvent entraîner une photosensibilisation, etc...)?
    ça pourrait être chouette d'offrir une mésothérapie à ma maman (qui n'a pas trop de rides, mais plutôt un relâchement de la peau (et quelques taches, mais c'est un autre sujet)), mais j'avoue que je ne suis pas trop sûre de comment elle le prendrait. Délicat, tout ça... Je vais aborder le sujet l'air de rien, voir comment elle réagit. En tous cas, c'est sûr, dès que je serais déçue de la tonicité de ma peau, je n'hésiterais pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui à éviter en été le peeling. :)
      Et oui ce serait délicat à offrir... mais certains le font.

      Supprimer
  5. Comme je te l'ai dit, je suis réfractaire à tout ça, mais si on a le budget et envie d'avoir une plus jolie peau, pourquoi pas ? En tout cas, ça a l'air d'avoir bien fonctionné sur toi ! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Haaa dommage que je n'ai pas le budget tu m'as vraiment donné envie ! Bon je n'ai que 43 ans, un bébé quoi, quand les miens (de bébés !) que j'assume seule ou presque seront plus grand, je pourrai sûrement ne permettre, je suis sûre que d'ici la j'aurai encore plus de retour d'expérience de ta part :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on est encore des bébés à notre âge. :*

      Supprimer
  7. Même si on me dit souvent que je ne fais pas mon âge, je suis drôlement tentée ! Reste à trouver un bon praticien, prendre un RDV...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne te rajeunira pas, ça te donnera juste l'air plus lumineux, moins fatigué ! Et une meilleure qualité de peau, vraiment. Après il faut se lancer, oui.

      Supprimer