vendredi 1 mars 2013

PETIT OURSON D'EAU

Il était une fois un petit Ourson d'Eau qui vivait au fin fond des océans.


Le tardigrade (c'est son petit nom scientifique), vit en réalité un peu partout sur la planète mais aime particulièrement  les zones à mousse (forêts et toundra) car elle constitue, avec le lichen, son aliment de prédilection (ce petit gourmand !). On le retrouve du haut de l'Himalaya, à plus de 6 000 m d'altitude, jusque dans les eaux profondes, par 4 000 m de fond, des régions polaires à l'équateur. Il est présent dans le sable, les mousses des toitures humides (peut-être juste au-dessus de votre tête ?), sur des sédiments salins ou d'eau douce. Il mesure environ 1 mm et vit quelques mois.

(mais POURQUOI nous parle-t-elle de cet animal, So, là ??)

Malgré sa petite taille, Petit Ourson d'Eau est très robuste. Très TRES robuste. TRES TRES TRES robuste. L'un des animaux les plus robustes de la Planète. Ils survit dans des conditions extrêmes (températures et pressions de folie, déshydratation quasi-totale, rayons X... genre Superman à côté, c'est un amateur). 


Des scientifique l'ont par exemple retrouvé dans des "carottes" creusées dans la glace, où il "hibernait" depuis des années, comme mort, et une fois à température ambiante, il s'est réveillé, le bougre, comme si de rien n'était...

Ce phénomène s'appelle la cryptobiose (nouveau mot à placer dans les dîners) : les tardigrades ont la faculté d'entrer dans un état proche de la non-vie, durant lequel l'activité vitale devient presque indécelable.

(mais OU veut-elle en venir ??)

Pour entrer en cryptobiose, les tardigrades rétractent leurs huit pattes et déshydratent presque complètement leur organisme (perte de plus de 99 % de leur eau), remplaçant l'eau à l'intérieur de leurs cellules par un sucre, le tréhalose, qu'ils sont les seuls du monde animal à savoir synthétiser. Ce sucre se comporte comme une sorte d'antigel et préserve les structures cellulaires. Pour compléter la protection, ils se protègent dans une petite boule de cire microscopique appelée tonnelet. Lors du retour à des conditions « normales », l'ourson d'eau redevient actif assez rapidement (de quelques minutes à quelques heures).

Balèze, Petit Ourson d'Eau !

(il est tout de suite moins sympa sous cet angle, hein ? ;))

Pourquoi je vous parle de cet animal ?

Parce que Ducray, la marque dermato-cosmétique, a intégré du thréalose (le sucre magique de l'ourson d'eau) dans ses soins Ictyane pour que votre petit épiderme sensible supporte mieux les écarts de températures.

Non, Ducray n'a pas intégré de l'extrait d'ourson d'eau dans ses crèmes, rassurez-vous, il en a resynthétisé artificiellement.

Du coup, votre Lait Hydratant Protecteur Corps Ictyane et votre Crème Hydratante Protectrice SPF15
(entre autres), riches en thréalose, "préservent les membranes cellulaires en milieu hostile et protègent les cellules contre les stress climatiques." Et vous, vous n'aurez plus la peau qui tire ou qui rougit !



[merci à Wikipédia qui m'a largement aidé à écrire ce joli conte]
+ d'infos sur le tout nouveau site web Ducray.

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 commentaires:

  1. de sof, belle et buzz : j'avais justement envie de faire un petit post sur le "tardinours" et toi comme tu n'as peur de rien, tu l'as fait avec photo !!! Il est tellement immonde !!!! encore plus moche que le pou...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il n'est pas laid, il est MIGNON Petit Ourson d'Eau !!
      Sauf de dessous, ok.

      Supprimer
  2. Je trouve cet animal fascinant (et pas si moche), on pense qu'il serait arrivé sur terre par les météorites qui ont frappé la terre y'a vachement longtemps. Le truc, s'il survit dans l'espace c'est quand même assez fort !
    Alors du tréhalose dans les crèmes, c'est sûr que logiquement c'est efficace. Mais y en a-t-il assez pour faire un réel effet "tardigrade"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par des météorites ? Incroyable.

      Le thréalose ne te permettra bien sûr pas de résister à des conditions aussi extrêmes que ce petit ourson mais c'est déjà pas mal pour aider ta peau à supporter l'hiver et les cycles chaud/froid, car contrairement à ce que l'on croit, ce n'est pas juste le froid qui entraîne déshydratation et sécheresse cutanée, ce sont les écarts incessants de température et de taux d'humidité entre l'intéieur et l'extérieur.

      Supprimer
  3. J'adore tes articles tu sais ? (surtout les parenthèses, mais on voit bien pourquoi ;) ).
    C'est quand même beau ce que la nature arrive à faire !

    RépondreSupprimer
  4. Euh... on dirait une énorme pomme de terre avec plein de germes ! mdr C'est pas beau du tout ! Mais très instructif cela dit ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui on dirait une patate, c'est vrai !

      Supprimer
  5. C'était fascinant, et comme rien ne me dégoûte je l'ai trouvé presque mignon ce petit ours. Merci pour cette info, Ictyane a été MA crème pdt très longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ictyane est une très bonne gamme, une référence en la matière, oui. :)

      Supprimer
  6. J adore! Franchement tu es passionnante a lire. J apprend plein de choses sur les cosmétiques. Ce petit ourson me fait aussi penser aux bacteries anaérobies qui vivent dans les fumerolles bouillant es soufrées du fond des océans. Des warriors !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :)
      Oui, il y a plein d'organismes vivant dans des conditions extrêmes sur Terre et la cosméto s'en inspire souvent. Il y a par ex un actif qui s'appelle L'Antarticine, et un autre la Venucéane, qui sont extraits de bactéries par biotechnologie je crois, et qui permettent à la peau de résister à des conditions un peu extrêmes voire à restimuler ses mécanismes anti-âge. Il y a aussi des extraits de cactus, et plein d'autre actifs de ce genre, c'est assez passionnant.

      Supprimer
  7. Toute jolie cette p'tite histoire du vendredi sur une bestiole dont j'ignorais tout jusqu'à aujourd'hui et je me demandais bien où tu voulais en venir...Comme j'aime les nounours, j'avais un a priori favorable et il est plutôt mignon sauf sur la dernière photo où il n'est pas vraiment à son avantage (un peu genre patate germée, je confirme, le pôvre!)
    Cette gamme au thréalose a tout pour me plaire car ma peau a horreur des changements brusques, donc je vais aller voir ces produits de plus près...Et tout ça à cause d'un petit ours d'eau!!!c'est beau la Nature, quand même!!!!!!:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais plus haut, les actifs cosmétiques sont souvent inspirés par des mécanismes de la Nature, plantes et micro-organismes le pus souvent, et parfois animaux (pas extraits d'animaux, reproduction de mécanismes du monde animal).

      Supprimer
  8. Mdr, bon ben je suis moins con aujourd'hui :) , je vais retenir pour ducray pour les noms à plus de 2 syllabes, ça c'est une autre histoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis moi-même pas sûre d'avoir retenu le nom scientifique de l'ourson d'eau, même si je l'ai écrit 2 ou 3 fois dans ce post. ;)

      Supprimer
  9. Très intéressant cet article (et même pas deg)
    Par contre je lui trouvais des airs de sac d'aspirateur moi, c'est tout de suite moins meugnon ...
    Ton blog est vraiment LE blog beauté pour les nul(le)s et on se couche vraiment moins con après t'avoir lue. Du pain béni pour moi qui adore savoir le pourquoi du comment et pas uniquement "oui voilà donc la p'tite crème là, elle va vous rendre CHIC !"
    (et grâce à toi j'ai pu ramener ma (ta) science pour briller en société, merci! :D) (et oui je te cite toujours bien évidemment) (moi aussi j’aime les parenthèses)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sac d'aspirateur ? Eh bien vous êtes inspirées les filles aujourd'hui ! ;)
      "Le blog pour les nuls" ça me plait, merci ;).
      Vivent les parenthèses !!!

      Supprimer
  10. Intéréssant comme produits, et tellement mignon l'ourson d'eau ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je le trouve mignon, c'est QUI ces filles qui le traitent de patate germée, de pou ou de sac d'apirateur, hein, franchement ??

      Supprimer
  11. Salut miss démaquillages !
    Je ne laisse pas souvent de commentaires, voir jamais, car je le fais en général que quand j'ai des questions à poser - mais çà fait environ 2 ans que je suis ton blog, et c'est un vrai régal à lire !
    Merci pour tout ce que tu nous apprends, et fais découvrir !
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais vous vous êtes donné le mot pour me pondre toutes des comms gentils comme ça aujourd'hui ?? Vous me faites énormément plaisir en tous cas. :D

      Supprimer
  12. Merci pour cet article très instructif et intéressant :D J'adore découvrir de nouvelles choses ^^ Je me demandais... ça mesure quelle taille ce "petit ourson d'eau" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Environ 1 mm, je l'ai précisé dans le post ! ;)

      Supprimer
  13. Ah ben si la formatrice m'avait présenté le truc comme ça j'aurais vachement plus accroché. Moi je me suis juste dit "ouais encore un sucre hydratant, bon, rien de transcendant" alors que si c'est captivant :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que s'il n'y avait pas eu cette histoire de nounours, j'aurais peut-être séché pour parler de la gamme . ;)

      Supprimer
  14. Pas mal cet article, je travaille au froid à environ 4°, je testerais bien cette crème pour voir si c'est efficace. Très intéressant en tout cas, cette bêbête est fascinante, merci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle serait PARFAITE pour toi, tu serais le cobaye idéal !!

      Supprimer
  15. Bon... c'est décidé : je pars chercher ce nounours au sucre dès demain. Moi aussi, dans l'est, je suis au chaud/froid tout le temps...
    Cline

    RépondreSupprimer