mercredi 24 juin 2015

SERIAL TESTERS #8 : LA STATION THERMALE LA ROCHE POSAY

Dans la série "j'ai des amis formidables", lorsque C. est allée en cure thermale La Roche Posay, elle a tout de suite pensé à partager son expérience avec les lecteurs de (dé)maquillages. Voici son reportage !

  ♒  ♒  ♒  ♒  ♒    ♒  ♒  ♒ 


La Roche-Posay… On connaît tous la marque bleue et blanche que l’on trouve en pharmacie et parapharmacie.


(échantillons offerts à l'arrivée)

C’est aussi (et d’abord) une source d’eau thermale située dans un petit village de la Vienne, dont les propriétés cicatrisantes et apaisantes sont uniques au monde. Ces qualités « miraculeuses » auraient été connues dès l’époque gallo-romaine.

J’ai découvert cette station thermale grâce à mon dermato qui me l’avait recommandée pour soigner un eczéma. Ce qui fixe d’emblée le cadre : c’est avant tout une station médicale qui soigne les affections de la peau sur indication d’un médecin avec prise en charge de la Sécu (psoriasis, cicatrices de brûlure ou d’opération, cancer de la peau etc.). En général, ces cures médicales durent trois semaines. Donc, je préfère le dire tout de suite : l’ambiance n’a rien de glamour !

Depuis quelques années, la station propose une cure d’une semaine intitulée « Entretien cutané », sans prescription ni prise en charge Sécu. Une cure courte pour celles et ceux qui souhaitent prendre soin de leur peau – sans pour autant nécessiter un traitement longue durée.

Ce qui est mon cas. J’ai une peau de blonde, fine et sensible, avec quelques rougeurs et j’aborde allègrement la quarantaine... donc « entretien cutané », ça me parle tout de suite ! :)

(aux abords du spa)

Me voilà donc partie en train vers Châtellerault, puis en bus jusqu’au village de La Roche Posay. Déjà, premier point positif : la station thermale est à deux heures de Paris porte à porte depuis Montparnasse. 

Pour être 100% en vacances, j’ai pris une chambre à l’hôtel qui donne directement accès au centre de cure, sans avoir à ressortir. L’hôtel est bien tenu, l’accueil est gentil, et il possède ce charme provincial, sincère et sobre.

(chemin vers le spa)

Le premier jour, entretien obligatoire avec un dermato, qui va établir la prescription de soins. C’est du sur-mesure, notamment pour les crèmes de soin qui sont faites le jour même à la pharmacie. Il y a une préparation que ma peau adore et qui date de l’Antiquité : le cérat de Galien. C’est une préparation à base de cire d’abeille, huile d’amande douce, et eau de rose. Le fameux cold cream pour les peaux archi sèches est un dérivé du cérat de Galien.

Les soins de cure ont lieu le matin. On commence par une douche au jet avec de l’eau de source, puis des pulvérisations sur le corps, une brumisation sur le visage, et pour finir un bain à bulles. L’eau utilisée est exclusivement de l’eau de la source La Roche Posay, la même que celle que l’on trouve dans les brumisateurs de la marque. Mon soin préféré est la brumisation sur le visage : de très fines gouttelettes d’eau tiède, qui rendent la peau douce comme une peau de bébé. On peut également boire l’eau de la source en libre accès pour les curistes. En suivant la dose recommandée, car elle a aussi des effets sur la digestion…

(trousse offerte pour la cure)

Dès le premier jour, on sent la différence : la peau est moins irritable, plus lisse, plus soyeuse au toucher. Au bout d’une semaine, c’est une vraie cure de jouvence, et la sensation d’avoir respecté sa peau avec des produits naturels – sans la gaver de crèmes compliquées…

La source et les terrains de la Roche Posay sont devenus la propriété du groupe L’Oréal. L’eau thermale entre dans la composition des produits de la marque La Roche Posay. Grâce à la notoriété croissante des produits à l’exportation, surtout en Asie, la station commence à connaître une certaine réputation parmi les Japonais, dont certains font le déplacement uniquement pour la source. 

(le bidon à remplir d'eau thermale)

A 800 mètres de la cure se trouve un spa qui propose des soins cosmétiques plus habituels : gommage, massage, soin visage etc., dans un cadre fleuri et champêtre. Le point fort de ce spa est son espace aquatique avec piscine à l’eau de source, jacuzzi, hammam, sauna, salle de relaxation (voir photos sur le site). J’ai passé un après-midi cocoon avec gommage sous affusion, enveloppement hydratant et modelage. Topissime !

Le spa permet de retrouver un peu de magie et de confort, car il est vrai que la cure - si elle est très efficace - manque parfois un peu de raffinement : les installations sont techniques avant tout, sans décor particulier, et le rythme de passage rapide entre les soins vise l’efficacité car il y a beaucoup de monde.

Il faut s’attendre aussi à côtoyer pendant les soins de cure des personnes ayant des problèmes de peau très sérieux, et qui en souffrent visiblement. Ce qui permet de relativiser ses petits problèmes de comédons ou de cellulite… La Roche-Posay, c’est aussi (un peu) une leçon de vie…. ;)


Plus d’infos : Cure thermale // Spa 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Si tu le glamour n'est pas une condition "sine qua non" pour toi ! :)

      Supprimer
  2. ça me rapelle mes cures à Uriage quand j'avais de gros problèmes de peau vers 20 ans. Bon par contre à Uriage, ça sent le soufre, limite tu jettes tes vêtements utilisés là bas pendant la cure tellement ils sentent mauvais ! (je crois que c'est ce que j'avais fait pour le maillot de bain...).
    Je vois tout à fait l'effet "peu de raffinement" : efficacité, rapidité ! C'est joli Uriage aussi comme village (et pas loin de Grenoble donc on peut s'occuper à partir du moment qu'on a une voiture ! et il y a les montages toutes proches pour se promener).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argh le soufre, ça sent tellement mauvais l'oeuf pourri. Ca me rappelle mon voyage au Japon, près du Mont Fuji il y a un site volcanique avec trous de vapeurs de soufre naturelles au-dessus desquels ils font cuire des oeufs et les oeufs deviennent tout noir (la coquille, par l'intérieur), et tu les mange avec l'odeur de soufre ambiante, trop chelou.

      Supprimer
  3. Ca doit être super chouette comme cure, sérieux et efficace ! Je connais le Cérat de Galien car mon médecin m'en prescrivait pour mes enfants quand ils étaient bébés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fameux cérat de Galien... Je ne sais même pas à quoi ça ressemble.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. J'ai fait quelques cure thalasso, à retrouver par ici dans la catégorie corps si tu veux : http://demaquillages.blogspot.fr/p/spa-instituts.html.

      Supprimer
  5. La Roche-Posay est une très jolie ville. Pour y avoir accompagné une personne en cure, je confirme que les thermes n'ont rien de glamour : c'est très axé sur le soin, ce qui est normal, même si l'offre initiale de soins s'est élargie aux cures de confort. Il y a beaucoup de grands brûlés, de personnes avec des cicatrices terribles et les soins sont parfois très douloureux pour elles, physiquement et psychologiquement, notamment pour les bébés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca le mérite d'exister en tous cas !

      Supprimer